Avec un montant jamais atteint en un seul semestre (20,9 milliards €), les exportations wallonnes ont connu comparativement aux 6 premiers mois 2016, une augmentation de 8,8% au cours de la période s’étalant de janvier à juin 2017.

Évolution des exportations wallonnes

C’est depuis 2011, le taux de croissance semestriel le plus important affiché par les ventes wallonnes à l’étranger. Cet excellent résultat de janvier à juin 2017 confirme clairement que le commerce extérieur wallon poursuit son redressement.

En termes de benchmarking, les très bons chiffres de notre commerce extérieur au cours des six premiers mois 2017 (+8,8%) permettent à la Wallonie de devancer la croissance moyenne (+7,5%) des exportations des régions qui composent notre panel de comparaison que sont la Flandre, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France et la zone Euro19.  Sur un plan individuel, la Wallonie se positionne de janvier à juin devant les résultats à l’exportation de la zone Euro19 (+7,7%), de l’Allemagne (+6,1%) et de la France (+3,5%). Seuls les Pays-Bas (+12,6%) et la Flandre (+11,3%) font mieux que la Wallonie au premier semestre 2017.

Les résultats des exportations régionales sont d’abord liés à leur forte progression au sein de l’UE28 (+ 12,7%). Il s’agit du niveau de croissance le plus élevé depuis 2010. Parmi nos 10 principaux partenaires commerciaux en Europe, nos ventes se sont très bien développées en France (+10,8%), en Allemagne (+10,6%) et aux Pays-Bas (+10,1%), nos trois premiers clients étrangers, ainsi qu’en Espagne (+37,1%), en Pologne (+32,2%), en Italie (+26,0%), en Suède (+18,8%) et en Autriche (+12,7%).  Pour l’ensemble de ces huit pays qui représentent plus de 60% de notre commerce extérieur, ces taux de progression sont les plus importants pour nos exportateurs depuis de nombreuses années.

Pascale Delcomminette, CEO de l'Awex

"Jamais depuis 2011, les exportations wallonnes n’avaient affiché pareil taux de croissance sur un semestre"

Pascale Delcomminette, CEO de l'Awex

Hors zone UE28, les exportations wallonnes affichent une diminution de 4,4% au premier semestre 2017, ce qui met fin à trois années de croissance ininterrompue de nos ventes dans les régions dites à la « grande exportation ». Malgré le caractère porteur de la conjoncture internationale, l’appréciation de l’euro vis-à-vis des principales monnaies mondiales depuis le début de l’année a sans aucun doute constitué un handicap pour la compétitivité-prix des produits wallons sur les marchés extracontinentaux. Ce facteur a particulièrement joué avec l’Amérique du Nord (-17,2%). On retiendra néanmoins que les exportations s’affichent à la hausse en Amérique latine (+12,6%), en Europe centrale et orientale (+42%) et plus modestement en Extrême-Orient (+ 0,2%).   

Sur le plan sectoriel, les exportations des produits des industries chimiques et pharmaceutiques inscrivent une expansion remarquable au premier semestre 2017 (+23,5%), ce qui représente leur plus haut niveau de croissance depuis 2009 et leur permet de facilement consolider leur place de premier secteur d’exportation wallon (33,1% du total). Cela exprime essentiellement la progression spectaculaire de 30,1% des ventes de produits pharmaceutiques wallons sur les marchés mondiaux, lesquelles accaparent 70% des exportations de produits chimiques et 20% du total wallon.

Au cours des six premiers mois 2017 dans le top 10 de l’export wallon, il faut aussi singulièrement mettre en évidence l’excellent résultat (+27,7%) des exportations des métaux communs et ouvrages en ces métaux, après deux années de recul.

Exportations wallonnes 2017

Vous souhaitez des chiffres plus complets? Téléchargez les graphiques des exportations wallonnes du 1er semestre 2017!

Télécharger
Retour en haut back to top