Forte de son expertise en matière de diagnostics in-vitro dès les premiers stades de la vie, la société wallonne ZenTech signait en août 2016, un protocole d’accord d’une durée de 10 ans avec le Gouvernement congolais pour le dépistage systématique des nouveau-nés à l’échelle nationale.

L’accord signé à Kinshasa s’inscrivait dans le cadre de la politique menée par le Ministre congolais de la Santé et portait dans un premier temps sur le développement d’une batterie de trois tests visant à détecter les risques de drépanocytose, de déficience en G-6-PD et du dosage de la TSH chez les nouveau-nés en République démocratique du Congo (RDC).

« Le traitement de ces maladies est normalement peu onéreux lorsqu’elles sont détectées à temps, à savoir à la naissance ou dans les tout premiers jours qui la suivent ; notamment pour la déficience en G-6-PD avant qu’elle n’entraîne un coût considérable pour la santé publique, précise Alain Bosseloir, coo de ZenTech. »

Afin de pouvoir répondre, de manière adaptée et spécifique et selon les régions du pays concernées, à la demande du gouvernement congolais, la société ZenTech a décidé d’établir à Kinshasa un bureau permanent, lequel sera en charge  de la distribution coordonnée et structurée des tests sur tout le territoire, de l’équipement des laboratoires d’analyse et de la formation des équipes qui en seront responsables. La société wallonne a pu compter sur l’aide de l’AWEX pour l’établissement de ce bureau. C'est dans ce contexte qu'elle accueille cette semaine le Professeur Dr Tshilolo, spécialiste de la drépanocytose, une maladie qui touche 50.000 nouveaux-nés par an en RDC. L'occasion d'une rencontre avec Pascale Delcomminette, Administratrice Générale de l'Awex.

Alain Bosseloir, COO ZenTech

"Nous remercions vivement l’AWEX de nous avoir soutenus dans ce projet de bureau permanent"

ZenTech occupe actuellement 30 personnes sur son site liégeois et réalise 95% de son chiffre d’affaires à l’exportation dans plus d’une vingtaine de pays. Elle présente une croissance de son chiffre d’affaires de quelques 32% sur les premiers mois de l’année. L’ouverture du  bureau à Kinshasa s’inscrit, sur le terrain africain, dans le droit fil du repositionnement stratégique adopté par ZenTech en 2015.

« Participer concrètement à la mise en place d’une politique néonatale à l’échelle d’un pays est non seulement un très beau challenge scientifique et commercial, mais c’est aussi une aventure humaine qui répond à deux valeurs essentielles de la société, à savoir l’accessibilité et l’excellence des moyens mis à disposition pour la santé du plus grand nombre, et à commencer par les nouveau –nés. Le bureau que nous avons installé ce trimestre complète de manière parfaite et adéquate le protocole d’accord d’août dernier et nous remercions vivement l’AWEX de nous avoir soutenus dans ce projet de bureau permanent, lequel nous permettra d’atteindre nos objectifs, conclut Alain Bosseloir »

En savoir plus

Vous souhaitez connaître les risques économiques et politiques en République Démocratique du Congo?

Consulter la fiche pays
Retour en haut back to top