MESURES DU GOUVERNEMENT ITALIEN

Informations mises à jour par le bureau de l’AWEX à Milan – le 11 janvier 2022 

En Italie, la crise de la Covid a débuté de façon officielle, avec différentes prises de décision, le 8 mars 2020.

Le monitorage de la situation sanitaire liée à la Covid est très important vu la situation particulièrement évolutive.  Le gouvernement italien adopte régulièrement de nouvelles mesures et les régions et provinces autonomes peuvent adopter des dispositions encore plus restrictives.

Le Conseil des Ministres italien a étendu l’état d’urgence sur le territoire national jusqu’au 31 mars 2022.

 

DEPLACEMENTS

Les mesures applicables aux voyageurs entrant en Italie varient en fonction du pays de provenance.

Un questionnaire interactif très utile vous permettra de connaître les mesures applicables à votre propre situation (italien/anglais).

  1. A.  ENTREE SUR LE TERRITOIRE ITALIEN SANS PERIODE D’ISOLEMENT

Depuis le 16 décembre 2021 et jusqu’au 31 janvier 2022, les personnes ayant séjourné ou transité en Belgique dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie ne doivent pas être soumises à une période d’isolement si les trois conditions suivantes sont remplies :

  • avoir complété le formulaire de traçabilité (Passenger Locator Form digitali - dPLF) sur le portail en ligne qui pourra être imprimé ou présenté sur le dispositif mobile (le formulaire papier ne devra être utilisé qu’en cas de difficulté technique) ;
  • être en possession d’un résultat négatif d’un test antigénique (effectué dans les 24 heures précédant l’arrivée en Italie) ou PCR (effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée en Italie) ;
  • être en possession d’un certificat COVID numérique de l’UE ou d’un certificat équivalent attestant :
    • d’avoir complété le cycle de vaccination au moins 14 jours avant votre arrivée
    • ou
    • une guérison certifiée de la Covid.

 

  1. B.  ENTREE SUR LE TERRITOIRE ITALIEN AVEC PERIODE D’ISOLEMENT

Depuis le 16 décembre 2021 et jusqu’au 31 janvier 2022, les personnes ayant séjourné ou transité en Belgique dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie et qui ne sont pas en possession d’un certificat COVID numérique de l’UE ou d’un certificat équivalent attestant d’avoir complété le cycle de vaccination depuis au moins 14 jours ou d’une une guérison certifiée doivent :

  • avoir complété le formulaire de traçabilité (Passenger Locator Form digitali - dPLF) sur le portail en ligne qui pourra être imprimé ou présenté sur le dispositif mobile (le formulaire papier ne devra être utilisé qu’en cas de difficulté technique) ;
  • être en possession d’un résultat négatif d’un test antigénique (effectué dans les 24 heures précédant l’arrivée en Italie) ou PCR (effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée en Italie) ;
  • respecter une quarantaine de 5 jours à l’adresse renseignée sur le Passenger Locator Form ;
  • à l’issue de la quarantaine, effectuer un test antigénique ou PCR dont le résultat doit s’avérer négatif.

ENTREE SUR LE TERRITORIE ITALIEN – MINEURS :

Depuis le 16 décembre 2021 et jusqu’au 31 janvier 2022 :

  • les mineurs de moins de 6 ans sont exemptés de test et ne sont pas soumis à la période d’isolement ;
  • à partir de 6 ans, les mineurs doivent être en possession d’un résultat négatif d’un test antigénique (effectué dans les 24 heures précédant l’arrivée en Italie) ou PCR (effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée en Italie). Si l’adulte accompagnant n’est pas soumis à l’obligation de quarantaine, le mineur ne sera pas soumis à la période d’isolement.
  1. C.  EXEMPTIONS

Certains voyageurs peuvent être exemptés de formulaire, test ou de quarantaine. La liste des exemptions est consultable en ligne (en italien ou en anglais).

Note :
Pour l’arrivée depuis un autre pays que la Belgique ou en cas de séjour ou transit dans un autre pays que la Belgique dans les 14 jours précédant l’entrée sur le territoire italien, il est opportun de consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères italien

Enfin, il est important de vérifier que la Région ou la province autonome de destination ne prévoit pas des mesures plus restrictives.

MESURES EN VIGUEUR EN ITALIE

Depuis le 6 août 2021, certaines activités sont soumises au certificat COVID numérique de l’UE ou d’un certificat équivalent. Ainsi, par exemple, le certificat COVID est obligatoire pour se rendre sur les lieux de travail privés et publics. 

Les autorités italiennes ont élaboré un tableau détaillé des lieux et activités accessibles avec le certificat sanitaire de base, c’est-à-dire délivré après un test négatif (antigénique ou moléculaire) et celles accessibles avec un certificat sanitaire renforcé, c’est-à-dire attestant d’avoir effectué un cycle de vaccination complet (certificat en cours de validité) ou une guérison certifiée.

Dès lors, depuis le 10 janvier 2022 et jusqu’au 31 mars 2022, les activités suivantes sont soumises au certificat sanitaire renforcé :

  • un séjour à l’hôtel ou en chambre d'hôtes,
  • l'accès à tous les moyens de transport public,
  • la participation aux cérémonies civiles et religieuses,
  • la participation aux foires, congrès et séminaires,
  • l’accès aux musées, expositions, théâtres, salles de concert et cinémas,
  • l’accès aux centres de bien-être, piscines et salles de sport,
  • l’accès aux parcs de divertissement,
  • la consommation de nourriture ou boissons dans les bars ou restaurants.

Les enfants de moins de 12 ans en sont toutefois exemptés. 

Précisons encore que le Gouvernement italien a, en outre, élaboré un système de classement des régions par code couleur. Il s’agit d’un système graduel, évoluant en fonction de la situation sanitaire.

Il est donc vivement recommandé de consulter la carte géographique et la FAQ du gouvernement ainsi que les sites des régions

Il est également important d’indiquer que le port du masque est obligatoire jusqu’au 31 janvier 2022 (y compris à l’extérieur). Les enfants de moins de 6 ans et les personnes qui présentent des pathologies ou des handicaps incompatibles avec le port du masque en sont toutefois exemptés. De plus, jusqu’au 31 mars 2022, un masque FFP2 est requis dans les transports en commun, dans les salles de cinéma et théâtres et dans les halls omnisports. 

Enfin, nous terminons en précisant que les discothèques, salles de bal et locaux assimilés seront fermés jusqu’au 31 janvier 2022.

Retour en haut back to top