WEBINAR ANDI – REATILERS Y EMPRESARIOS DE IBEROAMÉRICA – 18 juin 2020

Tendances du marché de la grande distribution pendant la période de confinement – crise COVID.

Comportement des ménages

79 % des ménages indiquent une diminution de leurs revenus provenant des activités commerciales ou en raison d'une perte d'emploi. En conséquence, les habitudes d'achat ont changé et la tendance est à l'achat de produits dans le panier moyen de la ménagère. 

Au cours du premier trimestre, le panier moyen de la ménagère a augmenté de 8 %, principalement en raison des achats dits de panique, suite à l'annonce du gouvernement concernant l’établissement d’un confinement strict dans l’ensemble du territoire.

Par ailleurs, 49 % des ménages ont sacrifié l'achat de produits moins prioritaires au cours de cette période.

Comportement des entreprises du secteur de la grande distribution

De leur côté, les entreprises de vente au détail ont été très réactives pour approvisionner la population. Les canaux les plus prisés sont les grandes surfaces et les magasins de hard discount, qui ont connu une croissance de près de 3 % au premier trimestre, ainsi que les pharmacies (14 %) et les achats en ligne (48 %).

Certaines entreprises ont dû fermer : 10 % des magasins ont fermé définitivement, tandis que 24 % ont dû fermer temporairement.

Les secteurs les plus touchés ont été la restauration, le textile et l'habillement, et les plus favorisés sont les produits qui impliquent d'opérer à domicile (télétravail), ainsi que les articles ménagers tels que les réfrigérateurs, les machines à laver, les ustensiles et les produits de cuisine.

En général, les entreprises du secteur du commerce de détail sont confrontées à de grands défis en termes d'innovation, de productivité et d'efficacité.

Les défis

  • L’innovation en matière de biosécurité, afin de garantir la santé et la sécurité de ses employés et des clients.
  • Assurer un service de qualité aux clients.
  • Le travail à distance a également constitué un grand défi, mais cela a permis de prouver qu'il est possible d'opérer depuis n´importe quel endroit dans le monde, si les circonstances et les moyens le permettent.
  • Les crises sociales précédentes (fin de l'année dernière), ont généré un faible dynamisme dans de nombreuses économies d'Amérique latine, de sorte qu'au début de 2020, de nombreux pays n'étaient pas à 100% dans leurs économies.
  • Réorganisation de certaines structures organisationnelles afin d'obtenir une plus grande efficacité dans le travail, mais aussi la préservation de l'emploi.
  • Les réglementations et mesures gouvernementales représentent également un grand défi pour les entreprises de détail.
  • La grande incertitude quant à la durée de la pandémie, principalement en ce qui concerne la restriction des loisirs et le travail à domicile, est-elle une nouvelle tendance ? Cela rendra les grandes villes moins attrayantes et générera une tendance à la migration des villes vers la périphérie.
  • Grand défi logistique (400% de commandes en plus qu'à l'époque sans covid19)
  • Les moyens de paiement sont passés de l'argent liquide à la monnaie électronique (sans contact, crédits d'application, Payu, etc.)

Les opportunités

  • Développement et croissance du commerce électronique.
  • La révolution de la logistique de livraison, qui a été très importante en ces temps de covid19
  • La tendance de l´omnicanalité (achats par téléphone, magasins physiques, site web, entre autres)
  • Certaines entreprises du secteur ont identifié des possibilités d'aide à la population. Par exemple, la fabrication d’éléments de protection par de petits ateliers de coutures.
  • Le développement de la gestion de la relation client (CRM), afin de personnaliser la communication avec le client. Il est important de pouvoir comprendre le consommateur, l'acheteur et les clients afin de satisfaire leurs besoins.
  • Opportunités dans la gestion des réseaux, la durabilité, la responsabilité sociale. L'interdépendance est la clé.

 

Nouveau consommateur

Étapes

- Achats de bunkers : papier toilette, savon, masques.

- Achats pour une adaptation à la réalité : loisirs numériques, sport à la maison, cuisine.

- Retour aux achats normaux : alcool, chocolats, vêtements pour enfants, meubles pour le travail à domicile.

- Le shopping de la revanche : électronique, ameublement, vêtements, cosmétiques.

On constate une forte chute des visites dans les magasins physiques, les achats familiaux disparaissent et les gens restent moins longtemps dans les magasins.

Nouvelles tendances : BOPIS (Buy Online Pick Up in Store), vente sur rendez-vous, vente par téléphone, entre autres.

Recommandations pour les fournisseurs

Les marques hard discount constituent une menace, mais les entreprises doivent s'efforcer de proposer des produits à valeur ajoutée et de transmettre les messages de l'équation de valeur aux clients par le biais de campagnes publicitaires ou de l'étude de la gestion des relations avec la clientèle.

Il est également important de créer de la valeur non seulement dans les questions numériques, mais aussi hors ligne, car les magasins continueront à être privilégiés par la majorité de la population.

Vidéo intéressant du Grupo Éxito : https://www.youtube.com/watch?v=_5rEa01zCsM

Lien Webinar : https://www.youtube.com/watch?v=I7Fdvn9c5oo

 

 

Retour en haut back to top