28 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex


MISSION EN CHINE : UNE OPPORTUNITÉ POUR UN MEILLEUR ACCÈS AU MARCHÉ ET PLUS DE RÉCIPROCITÉ
Des start-up ambitieuses et des valeurs sûres du paysage entrepreneurial belge se sont rendues en Chine la semaine dernière dans le cadre d'une mission économique présidée par Son Altesse Royale la Princesse Astrid. L'ampleur de cette mission - la plus importante jamais organisée, avec 632 participants - prouve la plus-value de la représentation princière et la nécessité pour les entreprises belges de conquérir le marché chinois en pleine expansion. Le centre de gravité économique se déplace vers l’Est et 90% de la croissance mondiale future sera générée en dehors des frontières de l’Europe. Nos entreprises doivent donc se tourner vers des marchés d'outre-mer comme la Chine. La FEB l'a déjà répété à maintes reprises : le commerce international n'est plus une option, mais une nécessité absolue. Et cela pour une raison très simple : pour maintenir notre prospérité, nous devons chercher la croissance là où elle se trouve.
https://www.feb.be/domaines-daction/international/international/mission-en-chine--une-opportunite-pour-un-meilleur-acces-au-marche-et-plus-de-reciprocite_2019-11-26/

Retour annoncé du bœuf belge en Chine
La Belgique devrait réexporter de la viande bovine en Chine dans quelques mois. C’est un des résultats de la mission économique.
https://www.lavenir.net/cnt/dmf20191127_01412572/retour-annonce-du-boeuf-belge-en-chine


Alibaba, ce géant chinois qui a jeté son dévolu sur Liège
Chaque semaine, trois avions chargés de marchandises décollent de la ville chinoise de Hangzhou pour rejoindre l'aéroport de Liège. Et ce n'est qu'un début. Nous nous sommes rendus au QG d'Alibaba, où les plans d'expansion internationale du géant de l'e-commerce ont fait de Liège le centre logistique du groupe pour tout le continent européen.
https://trends.levif.be/economie/magazine/alibaba-ce-geant-chinois-qui-a-jete-son-devolu-sur-liege/article-normal-1221397.html

26 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex.

Podcast : L'alimentaire belge a encore de la marge en Chine
La satisfaction était de mise à l'issue de la mission économique en Chine, emmenée par la princesse Astrid. Une mission qui a donné lieu à plus de 500 contacts entre entreprises belges et chinoises. De quoi offrir de nombreux débouchés pour des secteurs comme l'alimentaire en particulier.
https://canalz.levif.be/news/l-alimentaire-belge-a-encore-de-la-marge-en-chine/video-normal-1220587.html

Quévy: le Chant d’Eole à la carte de restaurants chinois étoilés
Vendredi dernier, la mission économique présidée par la princesse Astrid qui avait débuté six jours plus tôt en Chine prenait fin sous une note très positive pour la plupart des chefs d’entreprises belges. Hubert Ewbank, patron du Chant d’Eole à Quévy, est revenu avec d’excellentes nouvelles  « Ça restera une superbe expérience, commente-t-il, car ce voyage m’a permis de faire la connaissance de nombreux chefs d’entreprises belges, mais aussi de représentants politiques à qui nous avons pu aussi exposer nos difficultés. Par ailleurs, la découverte du pays m’intéressait vraiment. Globalement, je retiendrai que la Belgique est perçue comme un pays sérieux et qualitatif pour les Chinois.. Ainsi à partir de l’année prochaine, 5.000 bouteilles de Chant d’Eole partiront vers cet immense pays où le pouvoir d’achat d’une partie de la population ne cesse de croître. « Le potentiel économique de la Chine doit nous faire réfléchir. C’est une réelle opportunité pour les entreprises wallonnes », termine Hubert Ewbank.-
https://www.laprovince.be/479653/article/2019-11-25/quevy-le-chant-deole-la-carte-de-restaurants-chinois-etoiles


Les services de sécurité chinois soupçonnés d'être derrière les récentes cyberattaques
La délégation belge était préparée pour faire face aux piratages. Certaines entreprises moins. Quelle a été l’ampleur des attaques informatiques contre les membres de la mission belge qui se sont rendus en Chine la semaine passée? Quelques jours après le retour de la délégation, il est difficile de répondre à cette question. Contactées, plusieurs entreprises qui avaient fait le déplacement en Chine avouent ne rien avoir remarqué de suspect sur place ou à leur retour. "Rien à ma connaissance sur le hacking", répond un responsable d’une grosse société, qui dispose de services de cybersécurité performants. Même son de cloche du côté d’un des cabinets ministériels présents en Chine, où on signale "n’avoir rien entendu à ce sujet à part les articles de presse".
https://www.lecho.be/economie-politique/belgique-general/Les-services-de-securite-chinois-soupconnes-d-etre-derriere-les-recentes-cyberattaques/10185285

As a reminder, opinions expressed in the articles remain those of the author and do not represent Awex.

BioWin attended the Belgian Economic Mission to the People's Republic of China!
BioWin flew to China to attend the Belgian Economic Mission to the People's Republic of China. The cluster is part of a record delegation, with a number of participants never registered so far. Indeed, 632 Belgians are attending; never seen in the history of Belgian economic diplomacy! In total, 53 Brussels companies and 80 Walloon companies in addition to academic institutions and public bodies.
https://www.biowin.org/en/news/biowin-attended-belgian-economic-mission-peoples-republic-china

25 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex.

Seraing: des bus verts aux JO de Pékin grâce à John Cockerill
L’énergie est un secteur-clé pour le développement de John Cockerill, ex-CMI, basé à Seraing. Avec un focus sur le volet durable. C’est pourquoi le groupe a inauguré sa nouvelle usine de production d’hydrogène à partir d’électricité verte à Suzhou, dans la banlieue de Shanghai (Chine). Cet hydrogène sera notamment utilisé pour approvisionner les 45 stations qui alimenteront les 2.000 bus des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, en 2022.   Avec son usine « Cockerill Jingli Hydrogène » près de Shanghai, John Cockerill franchit un pas et est aujourd’hui le leader mondial dans la fourniture de solutions globales liées à l’hydrogène vert. Le centre chinois de plus de 18.000 m² compte une
centaine de personnes, « mais on va monter à 200 puis 300 très rapidement », poursuit Jean-Luc Maurange. Le ministre wallon de l’Économie, Willy Borsus, souligne la « nécessité d’avoir des installations de cette taille pour produire de l’hydrogène à grande échelle et à un prix compétitif. » Et de rajouter que c’est cela qui permet à John Cockerill « d’être nº1 ».
https://www.lameuse.be/478793/article/2019-11-25/seraing-des-bus-verts-aux-jo-de-pekin-grace-john-cockerill

La délégation belge en visite chez Alibaba
Avec deux vols hebdomadaires et une ligne de train reliant la Chine à Liège, le géant de l’e-commerce Alibaba s’est fait remarquer dans l’actualité en Belgique ces derniers mois. Les Belges ont fait le chemin inverse dans le cadre de la mission princière qui a lieu la semaine dernière à Pékin et à Shanghai.
http://awex-export.be/fr/plus-d-infos/actualites/la-delegation-belge-en-visite-chez-alibaba

Mission économique en Chine - La satisfaction est de mise à la fin d'une mission hors norme en Chine
Les ministres répondant pour les agences commerciales régionales avaient le sourire mais restaient prudents au moment de conclure la plus grande mission économique de l'histoire de la Belgique, qui se tenait du 17 au 22 novembre en Chine, à Pékin et Shanghai. Les Bruxellois s'étaient auparavant rendus à Shenzhen, tandis qu'une délégation de FIT poursuivait vendredi à Hong Kong et des membres de l'Awex à Suzhou, pour l'inauguration d'un nouveau centre de John Cockerill.
https://plus.lesoir.be/262336/article/2019-11-23/la-satisfaction-est-de-mise-la-fin-dune-mission-hors-norme-en-chine

Le Standard s'introduit en Chine : "Merveilleux qu'ils soient les précurseurs"
Le Standard avait conclu il y a quelques mois un partenariat avec la Fédération Chinoise de Football et vient de le renforcer avec l'ouverture d'un bureau à Shanghai et de comptes officiels sur les réseaux sociaux chinois Sina Weibo et WeChat.
https://www.walfoot.be/news/2019-11-23/le-standard-sintroduit-en-chine--merveilleux-quils-soient-les-precurseurs

La mission économique belge en Chine cible de cyberattaques massives
135 attaques par heure ont été enregistrées lundi après-midi.
https://www.lesoir.be/262325/article/2019-11-23/la-mission-economique-belge-en-chine-cible-de-cyberattaques-massives?fbclid=IwAR3xMuGROK0Y-ApHftnYKor67TTmxfQsKzpol7-hw3yIqIMGLJsXedPfVkE
 
Les Affaires étrangères "au courant de la problématique" des cyberattaques
La Sureté conseille également de ne pas utiliser les réseaux wifi, de poster des données géolocalisées sur les réseaux sociaux ou encore de recharger sa batterie à des bornes publiques... Les personnes qui auraient été piratées peuvent s'adresser à la Sureté de l'Etat ou au Centre pour la Cybersécurité
https://www.rtl.be/info/monde/economie/les-affaires-etrangeres-au-courant-de-la-problematique-des-cyberattaques-1176071.aspx

As a reminder, opinions expressed in the articles remain those of the author and do not represent Awex.
 

Belgian Foreign Affairs office ‘knows about’ cyberattacks during China mission
 “We are aware of the problem,” the Foreign Affairs office said on Saturday, after it was revealed cyberattacks had targeted the recent Belgian economic mission to China.  Ingrid Van Daele, the spokesperson for State security, admitted “we briefed on the mission beforehand, we did so with others as well.” The delegation to China wasn’t the only one to be briefed by State security. Participating businesses were also briefed through regional trade agencies and business federations.
https://www.brusselstimes.com/all-news/belgium-all-news/justice-belgium/80040/belgians-tatiana-wielandt-and-bouchra-abouallal-arrested-in-turkey/


 

22 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex.

La mission économique en Chine se termine sur une « impression positive » pour la princesse Astrid
Si une délégation de l’Awex poursuit ses activités en Chine vendredi et une autre de FIT se rend à Hong Kong, le caractère princier de la mission économique a pris fin jeudi soir. Avant le départ, la princesse Astrid a visité l’exposition « Convexe / Concave : Belgian Contempory Art » du WIELS à Tank Shanghai. Elle en a profité pour faire un petit bilan de ces quatre derniers jours. Une grosse mission – la plus importante de l’histoire de la Belgique en nombre de participants – qui lui laisse « une impression positive », bien que celle-ci « devra être confirmée par des chiffres et des résultats ».
https://fr.metrotime.be/2019/11/21/news/la-mission-economique-en-chine-se-termine-sur-une-impression-positive-pour-la-princesse-astrid/

John Cockerill inaugure son usine chinoise d'équipements pour l'hydrogène
La mission économique belge en Chine s'est terminée avec l'inauguration, par John Cockerill, d'un centre de fabrication d'électrolyseurs dans la région de Shanghai. La filiale chinoise de la société liégeoise se revendique numéro un mondial de la fabrication d’équipements d’électrolyse à partir d’électricité verte.
https://www.lecho.be/entreprises/chimie/john-cockerill-inaugure-son-usine-chinoise-d-equipements-pour-l-hydrogene/10184551.html

Le siège d'Alibaba et ses 40 surprises : reportage en Chine, sur le campus géant de Hangzhou
C’était une des étapes très attendues de la mission économique en Chine, emmenée par la princesse Astrid : une rencontre avec des responsables d’Alibaba, le géant chinois du commerce en ligne. Ce face-à-face a eu lieu dans les bureaux de Alipay, la filiale de paiement d’Alibaba, dans la Shanghai Tower, une des tours emblématiques de la capitale économique de la Chine  Dans ce musée, beaucoup de chiffres et d’informations concernant le groupe de ventes en ligne sont exposés sur d’énormes panneaux souvent interactifs. Ce sont évidemment les données sur lesquelles Alibaba veut communiquer. Dans la partie dédiée au réseau logistique de l’entreprise, un nom très familier saute aux yeux : Liège.
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-siege-d-alibaba-et-ses-40-surprises-reportage-en-chine-sur-le-campus-geant-de-hangzhou?id=10370843

Alibaba en mode séduction pour les entreprises belges
Alibaba et la Belgique, c’est en effet une histoire particulière : lors de la visite du roi Philippe en Chine en 2015, le groupe chinois avait indiqué que son futur centre logistique pour l’Europe pourrait être implanté à Liège. Le contrat a été signé en mai 2018 et les travaux de construction d’un entrepôt géant de 330.000 m 2 devraient bientôt démarrer : il sera opérationnel en 2021. Mais, avec plusieurs vols hebdomadaires de sa filiale logistique Cainiao vers la Chine, Alibaba a déjà fait exploser le nombre de colis qui passent par l’aéroport de Liège.
https://plus.lesoir.be/261945/article/2019-11-21/mission-economique-belge-alibaba-en-mode-seduction-pour-les-entreprises-belges

Alibaba à Liege Airport: 800 emplois directs seront créés
À Shanghai, le géant chinois de l’e-commerce a mis en avant la position stratégique de l’aéroport liégeois Liege Airport va donc accueillir le hub européen d’Alibaba. Pas moins de 33.000 m² lui seront dédiés pour une activité qui débutera réellement en 2021. On estime à 800 le nombre d’emplois directs qui seront créés grâce à cela.
https://www.lameuse.be/476677/article/2019-11-21/alibaba-liege-airport-800-emplois-directs-seront-crees

 

As a reminder, opinions expressed in the articles remain those of the author and do not represent Awex.
 

Achter de schermen van de Belgische handelsmissie in China (deel 2) : peren, studenten én voetbal
In Shanghai is de Belgische handelsmissie in China afgesloten. Meer dan 630 deelnemers trokken 5 dagen door het land in de hoop een nieuwe afzetmarkt te vinden voor onze producten en expertise. Maar wat gaat dat op termijn opleveren? En was zo'n missie wel gepast op het ogenblik dat het democratisch protest in Hongkong de kop in werd geslagen?
https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2019/11/21/achter-de-schermen-van-de-chinese-handelsmissie-peren-voetbal/

Belgische delegatie in China op bezoek bij Alibaba, de grootste pakjesdienst ter wereld
Op de laatste dag van de Belgische economische missie in China hebben prinses Astrid en een deel van de delegatie een bezoek gebracht aan de kantoren van Alibaba, de grootste pakjesdienst ter wereld. De prinses en haar gevolg werden in Shanghai verwelkomd door de nummer twee van het bedrijf in de hoogste wolkenkrabber van Azië, 600 meter hoog. Bekijk hierboven het verslag dat onze reporter Stefan Blommaert maakte van het bezoek.
https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2019/11/21/belgische-delegatie-op-bezoek-bij-alibaba-de-grootste-pakjesdie/

21 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex.

 
La délégation belge en visite chez Alibaba
Avec deux vols hebdomadaires et une ligne de train reliant la Chine à Liège, le géant de l’e-commerce Alibaba s’est fait remarquer dans l’actualité en Belgique ces derniers mois. Aujourd’hui, ce sont les Belges qui font le chemin inverse dans le cadre de la mission princière qui a lieu cette semaine à Pékin et à Shanghai.
http://www.awex-export.be/fr/plus-d-infos/actualites/la-delegation-belge-en-visite-chez-alibaba

La propriété intellectuelle abordée lors de la mission princière en Chine
Depuis que la mission princière en Chine a débuté cette semaine, certaines questions reviennent de manière récurrente. C’est le cas de la propriété intellectuelle. Encore réputée aujourd’hui pour alimenter le marché mondial de la contrefaçon (les produits contrefaits chinois représentent plus de 80% des saisies aux frontières de l’Union européenne), la Chine tend doucement à changer son fusil d’épaule.Un séminaire a été organisé conjointement à Pékin par WBIl’AWEX et COWAY, membres fondateurs  d’Open Worldwide Innovation Network (OWIN), sur le thème du transfert technologique et des échanges commerciaux belgo-chinois. De nombreux experts du secteur de l’innovation, issus du monde académique et du monde industriel, ont présenté les méthodes utilisées dans le développement des technologies et de la mise sur le marché. Ils ont également informé les participants des structures belges et chinoises existantes pour accompagner cette maturité technologique.
http://awex-export.be/fr/plus-d-infos/actualites/la-propriete-intellectuelle-abordee-lors-de-la-mission-princiere-en-chine?fbclid=IwAR2ZdqouuuTw4jtdjw7E1TQNCKS-e9_R9hQpDfdygNLJzbjfypxKj_naNVs

Édito: les contrats de là-bas sont les emplois d’ici
Ainsi, la mission économique qui se tient actuellement en Chine fait débat. Rien de surprenant à cela au regard du régime en place et au moment des heurts qui ont lieu à Hong-Kong. C’est même rassurant et sain de s’interroger. Ceci étant, il conviendrait de prendre un peu de hauteur dans ce débat et de remettre les choses en perspective.  Au sein de la délégation wallonne se trouve une multitude d’entreprises dont la Wallonie et ses habitants devraient être fiers. Des institutions académiques, également. Bref, de véritables pépites qui ont un réel savoir-faire inégalé dans le monde dans des domaines multiples. Et on ne parle pas ici de secteurs polémiques comme l’armement. Mais bien des biotechnologies, du pharma, de l’agro-alimentaire, de l’« entertainment », de l’énergie, de l’intelligence artificielle et j’en passe. Et il faudrait interdire à nos entreprises l’accès à un marché d’1,4 milliard d’habitant ? On croit rêver. Ceux qui veulent sans cesse restreindre le nombre de pays avec lesquels la Wallonie pourrait faire du commerce se rendent-ils compte que leur Région est encore dans un redéploiement économique délicat ? Que si les voyants sont au vert, c’est grâce à un travail de fond entamé depuis travail de fond entamé depuis des années en misant sur des secteurs-clés pour tourner la page de l’industrie lourde ?
https://www.lameuse.be/476546/article/2019-11-21/edito-les-contrats-de-la-bas-sont-les-emplois-dici

Mission économique en Chine - Les brasseries belges à la conquête du marché chinois
Mercredi marquait le premier jour de travail à Shanghai de la mission économique en cours en Chine. De nombreux contrats ont à nouveau été signés par des entreprises belges, singulièrement par des brasseries du Plat pays.    Parmi les 31 contrats officiellement signés, six l'ont été par des brasseries. Celle de Val-Dieu (Aubel) a notamment marqué un gros coup, et commercialisera désormais sa bière, pression, via le Beer lady Group, un acteur de taille du secteur.
https://www.lesoir.be/261574/article/2019-11-20/les-brasseries-belges-la-conquete-du-marche-chinois

Vésale Pharma prend accord avec le chinois Hestia Health Science Co Ltd pour la commercialisation de sa gamme féminine en Chine.
La société belge VESALE PHARMA, basée à Eghezée en Province de Namur, est depuis 2008, l'un des leaders européens en matière de conception et de fabrication de solutions probiotiques, destinées à la santé humaine. VESALE PHARMA a dans ce cadre mis au point une gamme de solutions probiotiques dédiée à la santé féminine. Sa gamme féminine promue à l’international comprend actuellement trois produits spécifiquement conçus pour accompagner la femme à différents stades de sa vie.
https://www.gazettelabo.fr/breves/9182Vesale-Pharma-Hestia-Health-Science-Chine.html

Mission économique en Chine - Bruxelles et la Wallonie vantent leurs charmes dans l'Empire du Milieu
A Pékin comme à Shanghai, Bruxelles et la Wallonie, via visit.brussels et Wallonie Belgique Tourisme, vantent leurs charmes cette semaine pour attirer de nouveaux touristes dans nos contrées. Animations et dégustations sont au programme comme armes de séduction.
https://www.lesoir.be/261546/article/2019-11-20/bruxelles-et-la-wallonie-vantent-leurs-charmes-dans-lempire-du-milieu

podcast : Le groupe chimique Solvay fête ses 40 ans de présence en Chine
La mission économique belge en Chine est arrivée dans la ville portuaire de Shanghaï. La princesse Astrid et de nombreux ministres ont visité le quartier général du groupe chimique belge Solvay. Le groupe Solvay n'a pas attendu la mission économique princière pour s'implanter en Chine. Il a fêté ce mercredi, son 40e anniversaire dans l'Empire du Milieu, et a lancé - ou plus exactement la princesse Astrid et Pascal Smet - les travaux de construction de son "nouveau centre" de Recherche et Développement. Pour la CEO de Solvay Ilham Kadri, le développement actuel de la Chine cadre parfaitement avec la stratégie de Solvay.
https://www.vrt.be/vrtnws/fr/2019/11/20/le-groupe-belge-solvay-celebre-ses-40-ans-de-presence-en-chine/

Le Chant d’Eole, la bulle wallonne que les Chinois s’arrachent
Le CEO du Domaine du Chant d’Eole Hubert Ewbank de Wespin est un homme heureux. Contrairement à de nombreux entrepreneurs venus en Chine pour tenter de décrocher des contrats, lui est obligé d’en refuser. Élu meilleur vin mousseux du monde l’an passé devant 226 champagnes et plus de 70 mousseux de tous types, son Chant d’Eole est sollicité par les meilleurs restaurants de la planète. Ainsi, il est présent dans plusieurs restaurants deux et trois étoiles français, canadiens, américains, italiens.
https://www.dhnet.be/actu/economie/chant-d-eole-la-bulle-wallonne-que-les-chinois-s-arrachent-5dd652f9f20d5a0c46d4c2c7

Tintin en Chine, c’est 15 millions d’albums en 17 ans
La princesse Astrid a fait une petite visite de courtoisie au reporter belge hier, dans une célèbre librairie de Shanghaï.
https://www.dhnet.be/actu/economie/tintin-en-chine-c-est-15-millions-d-albums-en-17-ans-5dd514c5f20d5a0c46cf539d

 

 As a reminder, opinions expressed in the articles remain those of the author and do not represent Awex.

HORSTEN INTERNATIONAL SIGNS AN AGREEMENT WITH ALIBABA GROUP'S TMALL GLOBAL PLATFORM TO SELL BELGIAN FOOD & BEVERAGE BRANDS TO CHINESE CONSUMERS THROUGH THE BELGIUM FLAGSHIP STORE
Horsten International today signed an agreement with Alibaba Group’s dedicated cross-border e-commerce platform Tmall Global to set up the first and only Belgium flagship store dedicated at selling Belgian food & beverage brands directly to Chinese consumers. The agreement is signed at the occasion of the Belgian Economic Mission to China, presided by HRH Princess Astrid of Belgium and in the presence of several high-level officials from Belgium and more than 600 businesspeople.
https://www.horsten.be/news.php?art=145&p=1&j=2019

China embraces new outbound investment demand
The forum was hosted by JIC Group against the backdrop of the visit of Belgium’s Princess Astrid in Shanghai. The princess is on a five-day visit to China and is heading her country’s biggest-ever trade delegation.
https://www.shine.cn/biz/event/1911216587/

20 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex.

Mission économique en Chine - Opération séduction pour les entreprises techs du sport en Chine

La Chine investit dans le sport, singulièrement dans le football, et veut par ailleurs retrouver une place de choix parmi les pays les plus influents du monde. Des éléments propices aux entreprises belges actives - et mondialement reconnues - dans les technologies du sport et l'organisation d'événements, bien représentées lors de la mission économique belge à Pékin et Shanghai.
https://www.lesoir.be/261320/article/2019-11-19/operation-seduction-pour-les-entreprises-techs-du-sport-en-chine

Le Standard de Liège s’implante en Chine
Le Standard de Liège met un pied en Chine. Le président Bruno Venanzi a officialisé l’ouverture d’un bureau du club à Shanghai afin de détecter les talents chinois qui pourraient venir se former à l’Académie du club.
https://www.sudinfo.be/id152481/article/2019-11-20/le-standard-de-liege-simplante-en-chine

Le Standard a ouvert un bureau officiel en Chine
Le Standard continue sa percée sur le marché chinois avec l'ouverture d'un bureau officiel du club à Shanghai.  Ce mercredi en Chine, Bruno Venanzi, président du Standard de Liège, inaugurait en présence de Willy Borsus (ministre wallon de l'économie) un bureau officiel du club à Shanghai. Une façon de continuer la percée rouche sur le marché chinois : le Standard forme depuis peu au sein de son académie plusieurs jeunes talents de l'Empire du Milieu. Un partenariat sportif et économique (la fédération chinoise rémunérant le club) qui n'est que le troisième du genre en Europe.
https://www.walfoot.be/news/2019-11-20/le-standard-a-ouvert-un-bureau-officiel-en-chine

Le centre Européen du Cheval de Mont-le-Soie signe un accord en Chine
Une mission économique est en cours en ce moment en Chine. Emmenés par la princesse Astrid, plus de 300 entreprises et organisations. Parmi elles, le Centre Européen du Cheval de Mont-le-Soie, près de Vielsalm, qui vient de signer un accord avec le propriétaire d’un centre équestre à Pékin.
https://www.tvlux.be/le_centre_europeen_du_cheval_de_mont_le_soie_signe_un_accord_en_chine-33203-999-344.html#

Solvay investit dans son centre de recherche et d'innovation à Shanghai
Solvay SOLB-0,10% a annoncé ce mercredi à l’occasion de la mission économique belge en Chine l’extension de son centre de recherche et d’innovation de Shanghai. La pose de la première pierre de cet investissement, dont le montant n’a pas été communiqué, a eu lieu en présence de la Princesse Astrid, de plusieurs ministres fédéraux et régionaux, dont le chef de la diplomatie, Didier Reynders ainsi que du vice maire de Shanghai, Xu Kunlin.
https://www.lecho.be/entreprises/pharma-biotechnologie/solvay-investit-dans-son-centre-de-recherche-et-d-innovation-a-shanghai/10183696.html

Aubel: les fûts de la brasserie Val-Dieu débarquent en Chine

Les bières de l’abbaye de Val-Dieu vont débarquer en force en Chine et, plus précisément, à Shanghai. Si elles étaient déjà vendues en bouteille, les bières aubeloises pourront désormais être servies à la pompe, dans les plus gros bars à bières de la mégapole chinoise. Ce qui se traduit par une hausse des exportations vers l’Empire du Milieu.

https://www.lameuse.be/476162/article/2019-11-20/aubel-les-futs-de-la-brasserie-val-dieu-debarquent-en-chine


Un Hutois avec la mission princière en Chine
Le Hutois Frédéric Baldan est actuellement en Chine, dans le cadre la mission économique et princière qui se déroule en ce moment dans le pays. En tant que CEO de Cebiz, une entreprise de conseil aux entreprises asiatiques souhaitant investir le marché européen, il a signé plusieurs contrats.
https://www.lameuse.be/475927/article/2019-11-19/un-hutois-accompagne-la-mission-princiere-en-chine

La société carolo Dirty Monitor approchée pour les JO de 2022
La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin auront-ils une touche artistique carolo? C’est bien possible, puisque le comité d’organisation des JO a voulu rencontrer le représentant de Dirty Monitor à l’occasion de la mission économique en Chine. Un premier contact très positif et amené à se répéter.
https://www.lecho.be/entreprises/sport/la-societe-carolo-dirty-monitor-approchee-pour-les-jo-de-2022/10183476.html

Thunderpower: des voitures électriques seront assemblées sur le site de Caterpillar dès 2022
Le CEO du constructeur automobile chinois Thunder Power a confirmé, mercredi lors d’un déjeuner avec le ministre wallon Willy Borsus, sa volonté d’assembler à Charleroi des voitures électriques.
https://www.lesoir.be/261607/article/2019-11-20/thunderpower-des-voitures-electriques-seront-assemblees-sur-le-site-de

Thunder Power à Charleroi, c'est pour quand ?
Une mission économique est en cours actuellement en Chine, emmenée par la Princesse Astrid. Et ce mercredi, dans le cadre de cette visite officielle, le ministre wallon de l’Economie, Willy Borsus (MR) doit rencontrer les dirigeants de Thunder Power à Shanghai.
https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_thunder-power-a-charleroi-c-est-pour-quand?id=10368153

Planning retardé pour l'arrivée de Thunder Power à Gosselies
Un planning un peu retardé par rapport à l'annonce initiale, mais qui semble logique pour le ministre wallon. "Cela me semble être un processus raisonnablement rapide pour un projet de cette ampleur", indique-t-il. Si un tel projet comporte toujours "une part d'incertitude" et qu'il faut "rester vigilants", Willy Borsus s'est dit "raisonnablement positif" après la rencontre. "J'ai entendu un message très rassurant et volontariste, il y a un vrai engagement dans ce projet à Charleroi."
https://www.lecho.be/entreprises/auto/planning-retarde-pour-l-arrivee-de-thunder-power-a-gosselies/10183768.html

As a reminder, opinions expressed in the articles remain those of the author and do not represent Awex.

Solvay commits to innovation in China
Belgian chemical giant Solvay is making a bet on innovation in advanced materials and chemicals in China. Solvay announced the addition of more than 4,000 square meters to its existing research and innovation center in Shanghai on Wednesday. The R&I center is already the third largest for Solvay globally since its establishment in 1997.    The groundbreaking ceremony of the R&I center’s extension attracted a Belgium economic delegation, led by Her Royal Highness Princess Astrid of Belgium to the Solvay Shanghai Technology Park.
https://www.shine.cn/biz/company/1911206495/

19 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex.

Mission économique en Chine : face à la crainte d'être copiées, les entreprises peuvent-elles se protéger ?
Plus de 300 entreprises Belges sont représentées dans l’impressionnante délégation qui quitte aujourd’hui Pékin, la capitale de la Chine, pour un deuxième volet à Shanghai, la capitale économique. Autant de sociétés qui pourraient, potentiellement, faire de la Chine un marché clé dans le cadre de leur stratégie de développement. Pour cela, une condition dans quasi tous les cas de figure : il faut passer par un partenaire chinois. Risque-t-il, à terme, de devenir leur meilleur concurrent ?
https://www.rtbf.be/info/economie/detail_mission-economique-en-chine-face-a-la-crainte-d-etre-copiees-les-entreprises-peuvent-elles-se-proteger?id=10369035

Les partenariats, le sésame des entreprises belges en Chine
Une quarantaine d'accords associant sociétés belges et partenaires chinois ont été signés à Pékin.
https://www.lecho.be/economie-politique/international/asie/les-partenariats-le-sesame-des-entreprises-belges-en-chine/10182934.html

Ces nouveaux capteurs infrarouges qui rendront les voitures encore plus autonomes
La Chine accueille cette semaine une importante mission économique belge. Mais en réalité, toute une série d’entreprises technologiques wallonnes sont déjà présentes et étaient déjà présentes la semaine passée, notamment à Shenzhen. C’est là, dans le sud-est de la Chine, que se tenait la China Hi-Tech Fair, une foire technologique qui est un rendez-vous incontournable pour qui souhaite rencontrer des start-up locales, détecter les innovations ou les bonnes pratiques qui seraient bien utiles chez nous.
https://www.rtbf.be/info/economie/detail_ces-nouveaux-capteurs-infrarouges-qui-rendront-les-voitures-encore-plus-autonomes?id=10368923

L’ULiège mise à l’honneur par la Graduate School of Chinese Academy of Agricultural Sciences au cours de la mission princière en Chine
L’Université de Liège, qui accompagne la mission princière en Chine, s’est vue mise à l’honneur à l’occasion du 40e anniversaire de la Graduate School of Chinese Academy of Agricultural Sciences (GSCAAS) de Pékin. Première institution étrangère à signer un accord de partenariat avec la GSCAAS, l’ULiège a été mise en avant pour l’excellence de sa collaboration dans la formation de doctorants chinois.
https://www.news.uliege.be/cms/c_11371118/fr/l-uliege-mise-a-l-honneur-par-la-graduate-school-of-chinese-academy-of-agricultural-sciences-au-cours-de-la-mission-princiere-en-chine

L'économie chinoise reste forte mais exporter en Chine est plus risqué
La Chine pourrait retrouver sa place de première puissance économique mondiale lors de "son" 21ème siècle. Une mission princière belge avec quelque 630 participants vient d’y débarquer. Elle tentera de trouver de nouvelles opportunités pour investir ou exporter. Mais il ne faut pas être naïf, les risques économiques et politiques y sont à la hausse.
https://www.lecho.be/opinions/carte-blanche/l-economie-chinoise-reste-forte-mais-exporter-en-chine-est-plus-risque/10182814

Le train chinois Mission économique XXL en Chine
Pour la Wallonie, l'Awex note une nouvelle croissance de 32,7% des exportations au premier semestre de 2019, malgré les incertitudes liées au ralentissement de l'économie mondiale. Cette progression sur un an est le fruit d'une stratégie réfléchie, mise en place pour réduire la (sur)dépendance de nos entreprises aux marchés européens. Voilà pour le socle. Ce qui se joue en Chine cette semaine, c'est la phase deux du plan chinois: l'arrivée à maturité des partenariats. Un plan, un pari quelque peu inévitable, personnalisé sur le volet BtoC par le tapis rouge déroulé à Liège pour Alibaba. Attirer le géant chinois de l'e-commerce sur le tarmac wallon a eu le mérite d'installer la Belgique sur la carte du commerce chinois, version XXIe siècle. C'était la première étape. Tout l'enjeu est désormais de profiter du pont qui a été bâti. Traduit autrement: de parvenir à remplir de produits wallons les soutes des avions et les wagons des trains qui repartent vers la Chine.
Ce n'est pas en jobs créés ou en poids logistique que se jugera le succès du méga deal Alibaba, mais d'abord sur la capacité d'en faire une opportunité à l'export.
https://www.lecho.be/actualite/archive/le-train-chinois/10183067

La Chine, un objectif-clé pour les poires liégeoises
Les poires «Conférence» produites notamment en province de Liège (Basse-Meuse, Hesbaye, Pays de Herve) connaissent un succès phénoménal en Chine. Chaque année, les quantités exportées vers l’Empire du Milieu augmentent. Un marché immense sur lequel le secteur mise énormément. La poire a d’ailleurs été mise à l’honneur à l’occasion de la mission économique et princière qui se déroule actuellement dans le pays.
https://www.lameuse.be/475448/article/2019-11-19/la-chine-un-objectif-cle-pour-les-poires-liegeoises

Belgapom veut apprendre aux Chinois à aimer les frites (et à en manger)
Belgapom, la fédération belge des négociants et transformateurs de pommes de terre, veut apprendre aux Chinois à aimer les frites et à en manger.
https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/belgapom-veut-apprendre-aux-chinois-a-aimer-les-frites-et-a-en-manger-5dd3e688f20d5a0c46ca21d5

As a reminder, opinions expressed in the articles remain those of the author and do not represent Awex.

China-Belgium cooperation faces new opportunities
Chinese Vice President Wang Qishan met Monday with Princess Astrid of Belgium, who is leading an economy and trade delegation to visit China.     Wang expected Belgium's royal family would maintain an active role in promoting China-Belgium ties.
http://www.china.org.cn/world/2019-11/19/content_75422839.htm

BelOrta wants to conquer China with Conference during the Royal Mission
On Monday, 18 November, Her Royal Highness Princess Astrid of Belgium will start off in China for what will become the largest Belgian economical mission to have ever taken place. More than 600 participants will be representing the best, that Belgian industry has to offer and in the spotlight, both well-known and new contacts from this economic superpower. BelOrta is also present at the outposts of this mission and will, among other things, put the Conference pear in the spotlight.
Large-scale promotional campaign to seduce the Chinese market."
https://www.freshplaza.com/article/9164563/belorta-wants-to-conquer-china-with-conference-during-the-royal-mission/
 
Shenzhen tech fair a window into how Chinese firms are reducing reliance on US, reaching out to Europe
The reduced US presence was made up for elsewhere, with a record 44 foreign delegations attending
As trade tensions escalate, Washington has curtailed China’s access to American technology, prompting some mainland companies to reach out to Europe    Laurent Renard, CEO and founder of Phoenix AI, an image processing firm in Belgium, said that facial recognition was “the main trend” in China but in his own country, it was effectively banned. Currently, around one third of the company's turnover is from China and he would like to further expand in the mainland Chinese market.
https://www.scmp.com/tech/start-ups/article/3038255/shenzhen-tech-fair-window-how-chinese-firms-are-reducing-reliance-us

UCLouvain strengthens connectivity of 1 in 8 of world's smartphones
UCLouvain focused on data communication in this interconnected environment. UCLouvain computer scientist Olivier Bonaventure's research demonstrated the successful combination of fixed and wireless networks to ensure high throughput and user experience quality. The result: UCLouvain enabled the deployment of a new Internet protocol, Multipath TCP, specially designed to support expanding global Internet traffic. How? Via open source software that allows existing infrastructures (smartphone, servers, routers) to use Multipath TCP.
https://eurekalert.org/pub_releases/2019-11/ucdl-usc111819.php

Achter de schermen van handelsmissie China: "Wij maken geen stofzuigers, onze technologie kunnen ze niet snel kopiëren"
De grootste Belgische handelsmissie ooit trekt deze week door China, van Peking naar Shanghai. Honderden zakenmensen, academici, leden van federaties en instellingen trekken mee in het spoor van prinses Astrid. Maar hoe verloopt zo'n missie eigenlijk? En waarom een Belgische missie nu buitenlandse handel en economie gewestbevoegdheden zijn?
https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2019/11/18/achter-de-schermen-van-de-grootste-belgische-handelsmissie-ooit/

18 novembre

Pour rappel, les idées exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent aucunement l’opinion de l’Awex.

La princesse Astrid en Chine pour une mission économique hors-norme
La princesse Astrid, et les agences commerciales Awex, Fit et Hub.brussels, emmènent avec elles une délégation hors-normes dans un pays qui l'est tout autant, la Chine.
https://www.levif.be/actualite/belgique/la-princesse-astrid-en-chine-pour-une-mission-economique-hors-norme/article-news-1216243.html

Mission économique en Chine : une délégation record pour séduire "l'empire du milliard quatre cents millions"
632 Belges se sont envolés ce week-end pour Pékin, la capitale chinoise. Si on avait dû tous les mettre dans le même avion, ça aurait été impossible. En chiffres, c’est l’équivalent de 4 Airbus A320 quand tous les sièges sont occupés… une délégation record. La précédente mission économique en Chine comptait "seulement" 473 membres. "Si une mission chinoise devait venir en Belgique avec une délégation aussi importante proportionnellement à la population, sa délégation compterait 16.000 membres" plaisante Pascale Delcomminette, l’administratrice générale de l’Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX), présente à Pékin.
https://www.rtbf.be/info/economie/detail_mission-economique-en-chine-une-delegation-record-pour-seduire-l-empire-du-milliard-quatre-cents-millions?id=10367605

Mission princière en Chine : déjà 43 contrats et accords de collaboration signés à Pékin
Les secteurs d’activité concernés sont variés. Ainsi, UCLouvain, l'Université de Wuhan et le China Belgium Technology Center (CBTC) vont collaborer dans l’enseignement, la formation et la recherche ; le Conservatoire royal d'Anvers et la Beijing Dance Academy vont travailler ensemble au développement de nouveaux concepts dans leurs domaines de compétences tandis que l’Institut international du goût (Bruxelles), va évaluer le goût des nouveaux produits du groupe Bestore. Mais encore, des groupes aussi réputés que Poppies, Realco, Cockerill, Sapphire Pharmaceuticals ou SCK•CEN ont également signé des contrats avec des entreprises chinoises.
https://www.dhnet.be/actu/economie/mission-princiere-en-chine-deja-43-contrats-et-accords-de-collaboration-signes-a-pekin-5dd24f50d8ad58130db3a254

Mission économique en Chine : 42 contrats ou accords signés ce lundi à Pékin
42 accords ont été signés ce lundi à Pékin, la capitale chinoise, lors d’une cérémonie officielle sous les yeux de la princesse Astrid qui emmène pour l’instant en Chine la plus grande mission économique jamais organisée par la Belgique.
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_mission-economique-en-chine-43-contrats-ou-accords-signes-ce-lundi-a-pekin?id=10368082

Des signatures de contrats pour terminer la 1ère journée de la mission économique en Chine
La première journée a été faite de séminaires, visites, rendez-vous B2B pour les uns et de nombreuses rencontres officielles pour la princesse Astrid et les ministres régionaux et fédéraux du voyage. De séminaires sur la bio-sécurité dans l’élevage ou les cleantechs à d’autres sur le tourisme et les smart cities, la journée de ce lundi fut variée pour les plus de 600 participants. La journée de travail s’est conclue sur la traditionnelle cérémonie de signatures, lors de laquelle pas moins de 42 contrats ont été ratifiés par des acteurs belges et chinois. On retiendra notamment celui de l’Awex et du Henan provincial commerce departement qui prévoient d’ouvrir des bureaux l’un chez l’autre afin d’améliorer encore leur coopération, un œil appuyé sur l’avenir du train de fret qui relie Zhengzhou et Liège. Côté enseignement, l’UCLouvain, Wuhan University et le China Belgium Technology Center (CBTC) se sont également engagés à mettre en place une plateforme d’échanges pour leurs étudiants et enseignants.
https://www.lavenir.net/cnt/dmf20191118_01408451/des-signatures-de-contrats-pour-terminer-la-1ere-journee-de-la-mission-economique-en-chine

Mission économique en Chine - Vésale Pharma signe un contrat à deux millions d'euros
La société wallonne spécialisée dans le développement de solutions microbiotiques Vésale Pharma a signé lundi, dans le cadre de la mission économique belge actuellement à Pékin, un contrat de distribution avec le groupe chinois HONZ Pharma.
https://www.lesoir.be/260992/article/2019-11-18/vesale-pharma-signe-un-contrat-deux-millions-deuros

#BEmissionCHN 2019 : La mission économique princière en Chine est la plus grande jamais organisée...
Du 17 au 22 novembre, la Princesse Astrid, en tant que représentante du Roi, conduira une mission économique belge en Chine. Avec 632 participants, cette mission économique est la plus importante que notre pays ait jamais organisé. Le très grand nombre d'entreprises inscrites et le vaste programme reflètent le vif intérêt de nos entreprises, universités et centres de recherche pour les opportunités que la Chine a à offrir. Outre la promotion des exportations et des investissements, les relations interculturelles et politiques entre nos deux pays seront également au cœur de la mission princière
https://diplomatie.belgium.be/fr/newsroom/nouvelles/2019/mission_economique_princiere_en_chine
 
La princesse Astrid conduit une grande mission économique en Chine
Outre les contrats qui seront signés à Pékin et Shanghai, les rencontres business notamment avec le géant Alibaba, le voyage sera également l'occasion de porter des messages parfois plus politiques. A l'image de ce qu'a fait le président français Emmanuel Macron en emmenant lors de sa dernière visite d'Etat en Chine une ministre allemande et un commissaire européen, les représentants politiques belges porteront les revendications de l'Union européenne en faveur de plus de multilatéralisme et de réciprocité dans les accès aux marchés.
https://www.vrt.be/vrtnws/fr/2019/11/15/la-princesse-astrid-conduit-une-grande-mission-economique-en-chi/
 
La Belgique à la recherche de relations économiques plus étroites avec la Chine
« La Belgique a vraiment besoin que la Chine travaille ensemble pour promouvoir le libre-échange multilatéral au niveau mondial. Pour la Belgique, la Chine est une solution au problème de nombreux problèmes économiques et sociaux », a déclaré Marc Vinck, ambassadeur de Belgique en Chine, notant que le traité bilatéral d'investissement a progressé et devrait être conclu d'ici l'année prochaine.
http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2019/1115/c31354-9632751.html

Mission économique de grande ampleur en Chine: une aubaine pour l'entreprise Desobry, les "petits poucets" de Tournai
Depuis dimanche 17 novembre, et jusque ce samedi 23 novembre, la Belgique mène la plus grande mission économique de son histoire. Cette mission se déroule en Chine : à Pékin et à Shanghaï. Elle rassemble 650 participants, et est conduite par la princesse Astrid.
https://www.rtl.be/info/belgique/economie/mission-economique-de-grande-ampleur-en-chine-une-aubaine-pour-l-entreprise-desobry-les-petits-poucets-de-tournai-1174579.aspx

Mission économique en Chine: les producteurs de viande porcine frustrés par l’embargo
L’un des objectifs de la mission économique belge en Chine est de mettre un terme à l’embargo décrété par le pays sur la viande porcine de Belgique, depuis la découverte de la peste porcine africaine dans nos contrées. Cela fait plus d’un an que les exportations sont bloquées vers le gigantesque marché chinois et si les négociations avancent, leur aboutissement n’est pas pour aujourd’hui, à en croire les Affaires étrangères. De leur côté, les producteurs de viande porcine fatiguent.
https://www.lesoir.be/260972/article/2019-11-18/mission-economique-en-chine-les-producteurs-de-viande-porcine-frustres-par

Bruxelles  La capitale chinoise et la Région bruxelloise ont fêté leurs 25 ans d’amitié hier.
Si tou.te.s les deux avouent avoir mis un peu de temps pour prendre leurs marques, elle et ils sont désormais à l’aise dans cette cité de 21 millions d’habitants (près de deux fois la Belgique…). Leur présence à Pékin est financée par le WBI (Wallonie-Bruxelles International) et la Région bruxelloise. Elle est également le fruit, parmi de nombreux autres partenariats, du jumelage entre Pékin et la Région bruxelloise, dont le 25e anniversaire était fêté en grande pompe hier en marge de la mission princière en Chine menée par la princesse Astrid à l’occasion du dîner de gala préparé par le chef du restaurant étoilé Bruneau, Maxime Maziers. "Le tout cuisiné avec des produits 100 % japonais, truffe et foie gras compris", nous expliquait le chef en fin de repas
https://www.dhnet.be/regions/bruxelles/pekin-et-bruxelles-renforcent-leur-collaboration-5dd1b9d49978e272f9fa2278

Mission économique en Chine : un voyage coûteux mais qui peut rapporter gros pour les entreprises bruxelloises
Soutenues et accompagnées par hub.brussels, ces start-ups profitent de la présence de personnalités politiques et diplomatiques en Chine pour ouvrir des portes habituellement fermées.
https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/mission-economique-en-chine-un-voyage-couteux-mais-qui-peut-rapporter-gros-pour-les-entreprises-bruxelloises-5dcd7488d8ad58130db189fe
 
Alibaba, la nouvelle porte d'entrée chinoise pour l'e-commerce wallon
La phase II de l’opération Alibaba est lancée. La Wallonie va profiter de la présence du géant chinois de l’e-commerce à Liège pour vendre les PME sur les plateformes d’e-commerce chinoises. mission princière qui s’envole ce week-end pour la Chine avec 257 entreprises belges à son bord pourrait servir de détonateur pour de nombreux entrepreneurs, à l’Awex, on travaille d’arrache-pied pour faire de Liège le porte-drapeau de l’e-commerce wallon. La stratégie vise à encourager les PME à profiter de la présence du hub liégeois d’Alibaba pour se lancer dans l’e-commerce et référencer leurs produits sur les plateformes de vente du géant de l’internet.Le secteur agroalimentaire belge qui exporte déjà pour 226 millions d’euros par an vers la Chine. Attention cependant: comme le souligne Marc Deschamps, expert à l’Awex, se lancer dans la vente en ligne avec la Chine est loin d’être une évidence. "Ce n’est pas une opportunité qui s’offre à toutes les PME. Il faut disposer d’un back-office suffisant pour répondre à un éventuel afflux des demandes de clients chinois, sans quoi cela pourrait être vite fatal pour l’entreprise."
https://www.lecho.be/economie-politique/belgique-wallonie/Alibaba-la-nouvelle-porte-d-entree-chinoise-pour-l-e-commerce-wallon/10182413

As a reminder, opinions expressed in the articles remain those of the author and do not represent Awex.

Biggest Belgian trade mission ever: princess Astrid heads 5-day mission to China
Princess Astrid is heading the Belgian trade mission to China. The mission includes 630 companies and institutions, making it the biggest in Belgian history.
https://www.vrt.be/vrtnws/en/2019/11/16/biggest-belgian-trade-mission-ever-princess-astrid-heads-5-day/

SMEs impressed by capacity of market: Ambassador
Belgium is sending its largest-ever business delegation to China to shore up economic and diplomatic ties and identify areas for further economic cooperation - especially in e-commerce. Led by Princess Astrid of Belgium, a 632-person delegation will pay a six-day visit to Beijing and Shanghai starting from Sunday, the Belgian Embassy in China announced at a press conference in Beijing on Tuesday.
http://www.globaltimes.cn/content/1169826.shtml

#BEmissionCHN 2019: Princely economic mission to China to be largest ever...
From 17 to 22 November, Princess Astrid, representing the King, will lead a Belgian economic mission to China. With 632 participants, it will be the largest economic mission ever. The wide range of registered companies and the extensive programme reflect the great interest of our companies, universities and research centres in the opportunities that China has to offer. In addition to the promotion of exports and investments, intercultural and political
https://diplomatie.belgium.be/en/newsroom/news/2019/princely_economic_mission_to_china

Retour en haut back to top