La société Axinesis a annoncé ce lundi qu’elle venait d’installer un robot REAplan à Paris

Le robot louvanais se retrouve ainsi au Centre de rééducation fonctionnelle de Port Royal. 

Cet équipement d’assistance robotisée interactive est destiné à la rééducation de ses patients et s’inscrit dès lors parfaitement dans cet établissement privé de soins de suite et réadaptation spécialisés.

Une réussite pour cette société qui a eu recours à différentes aides de l’AWEX. Elle ambitionne d’ailleurs de se développer en France ainsi que sur d’autres marchés tels que l’Allemagne « Notre présence sur le marché français va s'accélérer. Nous espérons que les autres marchés sur lesquels nous avons de forts espoirs suivront eux aussi cette évolution » explique Eric Hanesse – CEO AXINESIS S.A.

La spin-off de l’UCL, Axinesis, qui cherche à améliorer la récupération fonctionnelle des patients grâce à des technologies innovantes et accessibles, dédiées à la réadaptation des membres supérieurs des patients atteints de lésions cérébrales, avec entre autres, les adultes victimes d’accident vasculaire cérébral (AVC) ou des enfants atteints d’infirmités motrices d’origine cérébrale.

Eric Hanesse – CEO AXINESIS S.A.

« Notre présence sur le marché français va s'accélérer. Nous espérons que les autres marchés sur lesquels nous avons de forts espoirs suivront eux aussi cette évolution » 

REAplan  est un dispositif médical robotique interactif et auto-adaptatif  que la société commercialise. Ce dernier combine la robotique et les jeux thérapeutiques afin d’améliorer la rééducation des membres supérieurs, au travers d’une assistance personnalisée aux mouvements des bras des patients.

Plus précisément, l’intensité de mouvements répétés, telle que la permet le REAplan, optimise le processus de réorganisation neuronale, aussi connu sous le nom de neuroplasticité, après des lésions cérébrales, et contribue ensuite au développement moteur chez les enfants atteints d’infirmités motrices d’origine cérébrale aussi bien qu’à la récupération chez les adultes victimes d’AVC.

Exporter en France

Les principales tendances se situent dans les secteurs suivants : l’aérospatial, la construction, l'énergie et l'environnement, la chimie et la biotechnologie, la mobilité et le transport, le TIC et les nouvelles technologie numériques et l'agroalimentaire.

En savoir plus
Retour en haut back to top