Les exportations wallonnes vers le Canada ont plus que quintuplé au cours du 1er trimestre 2018 !

Les exportations wallonnes se sont élevées à 11,1 milliards € au cours du 1er trimestre 2018, ce qui représente une robuste progression de 6,0% par rapport aux 3 premiers mois 2017.

Après une croissance vigoureuse de 8,4% en 2017, ce bon résultat au cours des 3 premiers mois 2018 confirme clairement que le commerce extérieur wallon poursuit son redressement entamé depuis le second semestre 2016. En ce début d’année 2018, nos exportations ont été soutenues par le prolongement de l’embellie conjoncturelle qui caractérise l’économie mondiale depuis plusieurs trimestres. Ce climat économique favorable est porté par le dynamisme de la production industrielle et de la demande de consommation dans la plupart des principaux pays avancées et émergents.

En termes de benchmarking, la croissance de 6,0% de nos exportations au 1er trimestre 2018 permet à la Wallonie de devancer le bilan moyen des régions qui composent notre panel de comparaison (Flandre, Allemagne, Pays-Bas, France et zone Euro19). De janvier à mars 2018, les ventes extérieures de ce panier de référence augmentent en moyenne de 3,3% dans leur ensemble. Sur un plan individuel, la Wallonie se positionne devant les résultats à l’exportation de la France (+4,2%), de la zone Euro19 (+3,3%), de l’Allemagne (+2,8%) et des Pays-Bas (+2,3%). Seule la Flandre (+6,4%) fait mieux que la Wallonie au premier trimestre 2018.

Michel Kempeneers, COO Overseas - Awex

"Ces tendances sont excellentes pour la Wallonie"

Mais, au niveau des tendances géographiques, le chiffre le plus marquant est sans doute l'explosion des exportations vers le Canada (+465,4%) qui, combinée à la hausse constatée au États-Unis (+13,6%), fait monter de plus de 35% les chiffres vers l'Amérique du Nord. Peut-on vraiment y voir un "effet CETA"? Rien n'est moins sûr car si l'accord a fêté le 1er anniversaire de l'entrée en vigueur de son volet commercial, il est sans doute encore trop tôt pour tirer des conclusions qui pourraient s'avérer trop hâtives sur base des chiffres des neufs premiers mois. Néanmoins, au niveau national, les exportations de chocolat (+34%) et du secteur pharmaceutique (+10%), domaines dans lesquels la Wallonie possèdent des fleurons, laissent présager un bel avenir outre-Atlantique pour nos entreprises. "On n'a pas encore de statistiques régionales mais il est clair que ces tendances sont excellentes pour la Wallonie", soulignait Michel Kempeneers, COO Overseas à l'Awex, dans l'Echo. De son côté, Elisabeth Vandamme, Directrice de la communication externe de GSK, relativisait ces chiffres qui pourraient être expliqués par la mise sur le marché d'un nouveau vaccin.

Ces excellents résultats, associés à ceux actés en Afrique du Nord (+33,9% dont +99,9% en Égypte, +78,5% en Tunisie, +20% au Maroc), en Europe de l'Est (+30,3% dont +166% en Biélorussie, +121% en Russie, +35,9% en Ukraine, +25,4% en Turquie) et en Océanie (+25,8% dont +39,1% en Australie) portent cependant la hausse des exportations hors UE28 à +15% ! "Nous sommes dans une démarche qui vise à sensibiliser nos entreprises à voir au-delà des frontières européennes" explique Pascale Delcomminette, CEO de l'Awex, qui peut donc se réjouir de l'efficacité de cette approche.

[ Votre avis compte: quel impact a eu le CETA sur votre entreprise ? ]

Quelles opportunités ?

Un séminaire est organisé le 18 octobre à Charleroi sur le thème: "Le CETA, quelles opportunités pour les entreprises wallonnes?"

En savoir plus
Retour en haut back to top