Ce 23 mars, à l’ambassade du Mexique, l’Awex et son équivalent mexicain, ProMéxico, ont conclu un accord de partenariat ambitieux.

Les deux agences s’engagent ainsi par ce dernier à concrétiser une série d’actions conjointes couvrant la période 2017-2018. 

Pascale Delcomminette, administratrice générale de l’Awex, et Alfonso Mojica Navarro, représentant Pro-México en Belgique, ont signé cet accord en présence de l’Ambassadeur du Mexique, Eloy Cantú Segovia.

Ce plan d’actions conjointes a pour but essentiel de promouvoir le rapprochement entre les opérateurs économiques de part et d’autre. Les pôles de compétitivités wallons et leurs membres industriels ainsi que leurs contreparties mexicaines se retrouvent ainsi au cœur du projet.

Les activités planifiées suivront donc prioritairement les secteurs tel que l’aéronautique, les sciences du vivant, l’agro-alimentaire, l’ingénierie mécanique, les technologies environnementales, la logistique ou encore le numérique.

En favorisant les joint ventures interentreprises, les transferts de technologie et les investissements croisés, les deux agences organiseront conjointement des séminaires destinés à informer les entreprises sur les opportunités d’exportations et d’investissements bilatérales ainsi que des business matchmaking (notamment lors de grands salons internationaux au Mexique et en Europe), des missions commerciales et l’accueil de délégations.

Pourquoi renouveler un accord, qui avait déjà été signé en 2009, aujourd’hui ?

Car « le Mexique, pays charnière entre l’Amérique du Nord et du Sud, est aussi à la croisée des chemins compte tenu de la nouvelle donne à Washington. La Wallonie se trouve également à un carrefour en Europe: un rapprochement fort se devait d'être conclu »  comme nous le dit Pascale Delcomminette, Administratrice Générale de l'Awex.

Pascale Delcomminette, Administratrice Générale de l'Awex

« Le Mexique, pays charnière entre l’Amérique du Nord et du Sud, est aussi à la croisée des chemins compte tenu de la nouvelle donne à Washington »

« Nous voulons moderniser cet instrument qui fonctionne déjà très bien mais qui mérite d'être amélioré » selon Eloy Cantù Segovia, Ambassadeur du Mexique.

Le responsable de ProMéxico,  Alfonso Mojica Navarro ajoute: « Nous sommes très contents de resigner un accord avec l’AWEX en rénovation de celui de 2009, preuve d’une excellente amitié.  Nous connaissons les pôles de compétitivités et nous savons qu’il y a des réciprocités comme dans les secteurs de l'IT, de l’automobile, ou encore dans le domaine de l’aéronautique et l'aérospatial ».

Pascale Delcomminette explique que « les exportations de la Wallonie vers le Mexique ont fait un bond de 32% en 2015 et ont presque doublé pour les neuf premiers mois de 2016 ». Nos importations mexicaines sont également en forte hausse constante ces dernières années. « En 2016, le Mexique est devenu notre premier fournisseur d’Amérique latine, devant le Brésil ».

Les récents développements en Wallonie en matière d’infrastructures de logistique multimodal  (comme le Trilogiport) intéressent nos partenaires mexicains dans une optique d’expansion de leurs exportations agro-alimentaires sur le continent européen. En sachant que le Mexique est en train de négocier une modernisation de son accord commercial avec l’UE, Pascale Delcomminette a tenu à « assurer à Monsieur l’Ambassadeur et le représentant de ProMéxico que la Wallonie est ouverte à une relation renforcée avec le Mexique et que notre Latinam Welcome Office est à la disposition des entreprises mexicaines souhaitant tester le marché européen au départ de la Wallonie ».

Le Mexique

Pays charnière entre l’Amérique du Nord et l’Amérique Latine, le Mexique figure dans le top 15 des économies mondiales. Son industrie, extrêmement interdépendante de celle des Etats-Unis, est la plus diversifiée des pays latino-américains.

En savoir plus
Retour en haut back to top