IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.


Au 02 juillet 2020, eSwatini (anciennement appelé Swaziland) comptait 840 personnes testées positives au COVID-19 dont respectivement 464 cas dans la ville de Manzini, 211 à Hhohho, 86 à Lubombo et 79 Shiselweni, 418 ont été déclarés guéries, et déplorait 11 décès.

Site du Ministère local de la santé: http://www.gov.sz/

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/ DECONFINEMENT

Le 17 mars 2202, le gouvernement d’eSwatini a déclaré l'état d'urgence national et a mis en œuvre des mesures de confinement, comprenant l’interdiction des rassemblements publics de 20 personnes ou plus, les fermetures d'écoles, la suspension des déplacements non essentiels dans les villes pour tous les citoyens, la fermeture des frontières à tout passage sauf aux marchandises, au fret, aux citoyens de retour et aux résidents légaux, de même que l’auto-isolement obligatoire pour les résidents / citoyens venant de l'étranger.

Depuis le 8 mai, le gouvernement a commencé à assouplir le confinement partiel en permettant à davantage d'entreprises de fonctionner et a annoncé la démarcation de trois zones à risque (rouge, orange et jaune) en fonction du nombre de cas recensé. La zone rouge est assortie de restrictions les plus strictes, tandis que la zone jaune se doit uniquement de respecter les principales mesures préventives.

Le premier juillet, compte tenu de l’augmentation des cas de coronavirus, le premier ministre Ambrose Mandvulo Dlamini a annoncé l’interdiction immédiate de la production et de la distribution d'alcool pendant une période de deux mois.

Les écoles devraient rouvrir le 6 juillet.

Voyages à l’intérieur du pays

  • Déplacements non autorisés entre villes

Transport en commun pays/ ville

  • Aucune mesure particulière

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19

3. NIVEAU D’OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

  • Frontières – Aéroport: frontières fermées, y compris avec l’Afrique du Sud, sauf pour des vols de rapatriement;
  • Déplacements vers pays limitrophe-reste du monde restent interdits, sauf pour des vols de rapatriement;
  • Mesures de quarantaine: auto-isolement obligatoire pour les résidents / citoyens venant de l'étranger.

Des informations complémentaires concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères: https://diplomatie.belgium.be/fr

Accès au territoire de marchandises

  • Routes: frontières et routes ouvertes, mais uniquement pour du fret;
  • Maritime: via l’Afrique du sud ou Mozambique;
  • Air: via l’Afrique du sud ou Mozambique.

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D’IMPORTATIONS ET/OU D’EXPORTATIONS

  • Licences ou de permis d'exportation requis pour certains produits essentiels tels que les masques faciaux et désinfectants pour les mains.

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L’ECONOMIE

Mesures fiscales

Au cours de l'exercice 2019/2020 (se terminant le 31 mars 2020), un budget supplémentaire a été approuvé pour des soins de santé publics supplémentaires de 100 millions d’Emalangeni (SZL) soit environ 5,2 millions d’euros (0,14% du PIB). Les dépenses récurrentes de faible priorité sont réorientées vers la lutte contre la pandémie et une partie du budget d'investissement sera réaffectée à la rénovation des hôpitaux et à l'achèvement de nouveaux hôpitaux. Une aide alimentaire est fournie aux plus vulnérables, au bénéfice de plus de 300 000 personnes. Des politiques de dépenses supplémentaires sont à l'étude mais n'ont pas encore été finalisées.

Les mesures fiscales supplémentaires suivantes ont été prises pour atténuer l'impact du virus:

  • Les contribuables prévoyant des pertes produiront des déclarations provisoires de pertes et aucun paiement ne sera exigé;
  • La prolongation des délais de dépôt des déclarations de 3 mois avant le début des sanctions;
  • Les modalités de paiement pour les contribuables confrontés à des problèmes de trésorerie;
  • L'exonération des pénalités et des intérêts pour les dettes fiscales plus anciennes si le principal est apuré à la fin septembre 2020; 
  • jusqu'à 90 millions de SZL (0,13% du PIB) en remboursements d'impôts aux PME qui se sont conformées aux obligations fiscales, conservent leurs employés et continuent de les payer pendant cette période;
  • Les autorités ont réduit le prix du carburant à deux reprises et reporté l'augmentation prévue des prix de l'eau et de l'électricité.

Mesures monétaires

La Banque centrale d'Eswatini a initié les mesures suivantes pour les institutions financières :

  • Réduction du taux d'escompte de 250 points de base cumulatifs à 4%;
  • Réduction sur les réserves obligatoires à 5% (au lieu de 6%);
  • Réduction du seuil de liquidité exigé à 20% (au lieu de 25%) pour les banques commerciales et à 18% (au lieu de 22%) pour les banques de développement;
  • Elle a encouragé à une plus grande utilisation des paiements électroniques;
  • Elle a encouragé les banques à envisager une restructuration des prêts et des reports de remboursement pour leurs clients.

AUTRES INFORMATIONS PERTINENTES SUR L'ECONOMIE

Pour plus d'informations, voir https://www.centralbank.org.sz/.

6. PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES

En tant que territoire enclavé, entouré par l'Afrique du Sud et le Mozambique, l'économie du petit royaume Swazi (NB: 1,2 million d’habitants, PIB de 4,8 milliards de dollars) repose en grande partie sur l'Afrique du Sud et sur les recettes volatiles et en déclin de l'Union douanière d'Afrique australe (SACU). L’Afrique du Sud prend à son compte près de 70% des exportations de marchandises d’eSwatini.

La croissance économique du pays se ralentit. Elle n’était que de 1% en 2019, contre 2,4 en 2018. Selon les dernières prévisions du FMI, la croissance du PIB devrait tomber à -0,9 % en 2020, principalement en raison de l'apparition du COVID-19, pour remonter à 1,8 % en 2021, sous réserve de la reprise économique mondiale post-pandémique et des conditions climatiques favorables, puisque le pays dépend essentiellement du secteur agricole pour ses rentrées en devises. En effet, les deux principaux produits d’exportations du pays sont les huiles essentielles et le sucre.

Le niveau des réserves en devises du pays a fortement chuté ces denier mois, ce qui pourrait remettre en cause l’arrimage du SZL au rand sud-africain.

7. LIENS UTILES

8. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Ambassade compétente Prétoria

Ambassadeur Didier VANDERHASSELT

Leyds Street 625 - Muckleneuk
0002 Prétoria
Afrique du Sud

T: +27 12 440 32 01

E-mail: Pretoria@diplobel.fed.be

Conseiller économique et commercial

Jean-Pierre MULLER

Embassy of Belgium

Wallonia Brussels Trade Commission

Fairway Office Park, Sable House

52 Grosvenor Road

Bryanston 2021 (Johannesbourg)

Afrique du Sud

T: +27 (0) 11 463 0378

E-mail: johannesburg@awex-wallonia.com

Credimundi

Vous souhaitez connaître les risques liés à ce marché tant au niveau économique que politique

Visitez le site

Chiffres clés

Retour en haut back to top