Une toute récente étude menée en 2017 et 2018 par l’association internationale UBI-Global classe aujourd’hui WSL parmi les incubateurs les plus performants au monde

Voire un des deux meilleurs sur certains critères.

WSL accompagne actuellement environ 70 entreprises technologiques de moins de 5 ans. "Nous avons dû devenir plus sélectifs afin de nous concentrer sur les projets les plus porteurs", explique Agnès Flémal, Directrice Générale. "Nous accueillons une dizaine de nouvelles start-up chaque année". Le but est évidemment de faire décoller de nouvelles idées mais également, de manière plus ambitieuse, de développer un nouveau tissus économique wallon, un réseau technologique de haut niveau qui apporte de la valeur en Wallonie. Il s'agit en fait d'un incubateur et d'un accélérateur de développement de projets liés aux sciences de l'ingénieur. "Nous ne sommes pas des consultants, nous sommes des gens de terrain, des entrepreneurs : on ne dit pas ce qu'il faut faire, on le montre. On les empêche de commettre les erreurs qu'on a pu faire", poursuit Agnès Flémal.

Lasea et Lambda X ont, par exemple, été accompagnés par WSL avec le succès qu'on leur connaît, avant que l'Awex ne prenne le relais pour les emmener à l'international. La diversité des services offerts, la qualité et la durée de l'accompagnement leur permet aujourd'hui de se distinguer dans un classement mondial, suite à la publication d'une étude d'UBI-Global. "Une de nos fiertés est de contribuer à l'apport de valeur en Wallonie, à son renouveau économique : aucune société n'a quitté le territoire, elles ont toutes créé des emplois locaux de qualité. Un forme de rétention positive", sourit la directrice générale de l'incubateur.

"Nous avons besoin d'entrepreneurs en Wallonie, de gens qui osent, qui franchissent le pas", affirme le Ministre-Président de la région, Willy Borsus. "De plus en plus de jeunes en ont envie, les personnes qui réorientent leur carrière dans cette direction sont aussi plus nombreuses. Ce mouvement doit s'amplifier, dans le cadre d'innovations technologiques qui permettent de se démarquer", poursuit-il avant d'expliquer que le Tax Shelter Jeunes Entreprises permet de soutenir le financement de jeunes entreprises par le biais d'une déduction fiscale.

Agnès Flémal, Directrice Général WSL

"Nous développons actuellement un partenariat avec l'Awex"

WSL sera également présent au Festival South by SouthWest avec l'Awex et WBI en ce mois de mars 2019. "Nous développons un projet avec l'Awex à propos du softlanding de nos entreprises mais je ne peux pas en dire plus pour le moment", explique Agnès Flémal. "Nous y allons aussi pour développer notre réseau et attirer des investisseurs étrangers potentiels vers le financement des projets incubés". La Directrice Générale de WSL prendra part, sur place, à un panel intitulé "The Future is Female", avec d'autres femmes brillantes à la carrière atypique de Belgique, de France et des Etats-Unis. Nathalie Maillet, CEO du Circuit de Spa-Francorchamps et Chantal de Bleu, CEO Export à l'Awex seront également de la partie. "Il n'y a pas encore assez de femmes qui s'orientent vers une carrière d'ingénieur, à peine 20% et encore moins dans le domaine technologique. Certaines personnes pensent même encore que ce n'est pas un métier de femme ! Alors, si je peux apporter ma maigre contribution pour faire évoluer les mentalités... je le fais !", conclut-elle.

The Future is Female

“The Future is Female” means that hierarchy in industry, in technology, in art, in sport etc. is not the only valid form of social organization.

En savoir plus
Retour en haut back to top