Le BREXIT peut impacter toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, même si d’emblée le lien de cause à effet n’est pas clairement établi. Il convient donc de passer en revue toutes les situations qui s’appliquent à votre entreprise.

Découvrez dans cette section, quelques informations utiles et quelques conseils pour s’adapter à la relation commerciale post-Brexit.

 

1. Outil Access to Markets

2. Brexit Impact Scan

3. Formalités douanières

4. Frais supplémentaires

5. Contrats

6. Evaluation du marché

1. Consultez l’outil de l’UE Access to markets pour vérifier, par produit et marché, les éventuels tarifs douaniers et les règles d’origine 

2. Faites le Brexit Impact Scan : Le SPF Economie a développé un portail brexit.belgium.be qui rassemble les informations utiles aux entreprises et un outil qui offre une analyse personnalisée.

3. Formalités douanières : Demandez un numéro EORI si votre société ne fait pas encore de commerce hors UE. Informez-vous sur les formalités douanières belges du commerce avec des pays tiers. L’Accord UE-UK permet l’absence de tarifs douaniers à condition que les règles d’origine soient respectées. Si vos produits évitent ces tarifs en vertu de l’Accord, il vous faut une attestation d’origine. Enregistrez-vous dans le système d’auto-certification REX.

Les incoterms choisis déterminent si vous êtes responsable des formalités d’importation au RU ou non. Si c’est le cas, il vous faut un numéro EORI UK et probablement un numéro de TVA britannique, même sans y avoir un établissement.

http://www.awex-export.be/fr/guide-a-l-export/les-risques-a-l-export-la-livraison-des-marchandises-et-le-choix-du-bon-incoterm

4. Frais supplémentaires : Estimez le coût global de votre préparation, en envisageant notamment des adaptations informatiques, des formations ou les services d’un représentant en douane. Qui va supporter l’impact des tarifs douaniers et des fluctuations de change ?

5. Contrats : Analyser vos contrats existants ou à venir avec vos partenaires britanniques, sous l’angle du BREXIT, est hautement recommandé. Intégrer une clause de renégociation dans ces contrats pourrait vous être profitable. Des avocats spécialisés peuvent s’en charger et la Chambre de commerce belgo-luxembourgeoise au RU peut aussi vous y aider www.blcc.co.uk. De façon générale, échangez avec vos partenaires britanniques afin d’envisager ensemble les solutions aux problèmes auxquels vous risquez d’être confrontés.  Cela permettra d’établir ou de préserver une relation de confiance.

6. Evaluation du marché : Evaluez votre dépendance à l’égard du marché britannique, votre perte éventuelle de compétitivité. Quels sont vos concurrents sur ce marché comme ailleurs ? Faut-il diversifier vos clients ou fournisseurs ? Faut-il revoir votre chaîne d’approvisionnement ?

 

Pour en savoir plus

Complétez vos connaissances avec cet article "Portail Access2Markets, Exporter depuis l'UE, importer dans l'UE"

Découvrir

L'AWEX est à vos côtés!

Découvrez toutes les aides que l'AWEX a déployées pour vous accompagner dans cette transition: réglementations, conseils, formations et bien d'autres thèmes.

Une question ?

Prenez contact avec la Team BREXIT de l'AWEX !

brexit@awex.be
Retour en haut back to top