Selon une étude de la FEDECACAO réalisée en 2020, le colombien consomme en moyenne un kilo de chocolat par an, soit environ 45.000 tonnes par an, principalement sous la forme de pastilles à faire fondre dans du lait ou de l’eau, « chocolate de mesa »,  (entre 280 et 300 tasses de chocolat par an). Avec l’arrivée du Covid-19, les ventes de chocolat ont augmenté de 7,5 % en Colombie (chocolats fourrés à la liqueur et chocolat vegan).
La Colombie compte actuellement 183.497 hectares de cacao dont actuellement 153.000 sont en production (63.416 tonnes, desquelles 11.145 tonnes sont exportées). La production nationale de cacao a augmenté au cours des dix dernières années et continuera d’augmenter dans les années à venir notamment grâce aux récents investissements annoncés par le Ministère de l´Agriculture qui permettront de cultiver du cacao sur près de 10.000 hectares supplémentaires. Aux côté des producteurs locaux tels que Colombina S.A. Compañía Nacional de Chocolates S.A.S. et Casa Luker S.A., il est possible de trouver plusieurs marques de  chocolat belge dont GALLER (jusqu’il y a peu). La Belgique arrivait en 16ème position des importations de chocolat en Colombie en 2019.
Pour ce qui est des produits de confiserie, en 2020, les importations de ces produits ont diminué de 15,6 % en termes de quantités en raison de la crise Covid-19. On retrouve en Colombie, des produits belges tels que ceux de la marque Desobry qui y a exporté près de 5 tonnes de biscuits en 2020. La Belgique arrive en 27ème position des pays importateurs de confiserie en Colombie.
Un rapport publié par sectorial.co en juin 2020 indique que le PIB du secteur du chocolat et de la confiserie a augmenté de 8,1 % au cours du premier trimestre de l’année 2020.


Le bureau AWEX Bogota, a rédigé une étude de marché sur le chocolat et des conseils relatifs aux taxes, droits et réglementations en douane.

Retour en haut back to top