Manuel d'utilisation pour appel d'offres aux Pays-Bas - mode d'emploi

Les appels d'offres

TenderNed est la plate-forme online consacrée aux appels   d'offres des autorités néerlandaises.

Tenderned regroupe tous les marchés des   pouvoirs publics néerlandais.

Elle permet un gain de temps :   une fois les données de votre entreprise enregistrées, celles-ci restent   valables pour les appels d'offre ultérieurs.

Téléchargez ici le manuel d'utilisation réalisé par le stagiaire Explort du bureau de l'AWEX à La Haye.

Les salons professionnels néerlandais

Si vous souhaitez découvrir, en un minimum de temps, Qui fait Quoi (Wie doet Wat) dans votre secteur d’activités aux Pays-Bas, sans exposer vous-même, la visite du ou des salons professionnels, qui peuvent vous concerner, s’impose. C’est même un must!

Les salons professionnels néerlandais sont particulièrement bien organisés et peuvent se visiter, dans leur écrasante majorité, en une ou deux journées.
Dans un salon professionnel, vous trouverez:

  • Les producteurs néerlandais et étrangers et souvent leurs agents-distributeurs;
  • Les groupements professionnels (brancheorganisaties); 
  • La presse spécialisée (vakpers).

Elément à ne pas perdre de vue, dans un pays tourné par nature vers le commerce, chaque exposant-producteur est aussi régulièrement distributeur d’autres productions très souvent d’origine étrangère.
Auprès des fédérations professionnelles (brancheorganisaties), vous pourrez obtenir un maximum d’informations sur la production et la distribution avec bien souvent les listes des membres.
Une presse professionnelle abondante et très diversifiée vous apportera des informations utiles quant à votre marché.
Repérez dans le catalogue on-line du salon, que vous aurez consulté à l’avance, les sociétés avec la mention «handelsonderneming», il s’agit très souvent d’intermédiaires indépendants spécialisés dans le secteur.
Enfin, l’entrée au salon est pratiquement toujours gratuite si vous vous enregistrez, au préalable, par Internet à la rubrique (voorregistratie).

Les foires générales grand public

Elles continuent à jouir d’une certaine popularité auprès du grand public dans pratiquement toutes les grandes et moyennes villes du pays. Elles ne peuvent cependant intéresser que les sociétés wallonnes qui recherchent un contact direct avec le consommateur avec présentation et démonstration de produits.

Les bases de données

Avant tout, n’hésitez jamais à prendre contact avec l’AWEX La Haye pour pouvoir bénéficier de conseils pratiques mais aussi d’avoir gratuitement accès à des bases de données.

Le Parlement néerlandais a décidéle 17 novembre 2015 de rendre public le registre de la Chambre du Commerce néerlandaise (Handelsregister KvK), auquel l’accès sera donc prochainement libre.

 

Les brancheorganisaties - Kamers van Koophandel - Clusters des universités

Ces structures jouent un rôle important dans l’accompagnement des sociétés néerlandaises et dans le déroulement de leurs activités, surtout des Mkb’s qui sont l’équivalent des Pme (Kmo en Flandres). MKB Nederland et VNO-NCW sont les deux principales organisations des  employeurs aux Pays-Bas.

A. Brancheorganisaties

Il s’agit des fédérations professionnelles comparables à la FEB ou à l’UWE en Wallonie, VEV en Flandres et UEB à Bruxelles. Sur leurs sites Internet, on y trouve une multitude d’informations utiles avec accès direct à des spécialistes compétents pour tous les stades de la vie de l’entreprise depuis sa création à la liquidation. Via ces groupements professionnels nationaux, on peut avoir accès aussi à une grande majorité de « brancheorganisaties » sectorielles.

B. Kamers van koophandel (KVK)

Les Kvk sont actuellement au nombre de 21 et couvrent l’ensemble du territoire néerlandais: Elles apportent leur contribution également à la promotion du commerce extérieur en collaboration avec l’Evd (www.evd.nl), un organisme comparable à l’AWEX et dont le siège est à La Haye.

C. Clusters des universités

Il semble particulièrement important de souligner aussi le dynamisme des principales universités néerlandaises pour assurer le lien entre la formation et la création d’entreprises, notamment dans les domaines de pointe. Les sites internet de ces clusters entreprises-universités sont également une excellente source d’informations pour permettre d’identifier très rapidement qui fait quoi. Les plus grandes universités dont celles de Leiden, Amsterdam, Rotterdam, Utrecht, Groningen, Wageningen, Delft, Eindhoven, Maastricht, Tilburg, Enschede et Nijmegen ont développé depuis de très nombreuses années une véritable culture d’entreprises en utilisant des sources de financements néerlandais, européens mais aussi en utilisant le mécénat d’entreprises.

Le rôle important du grossiste aux Pays-Bas

Le grossiste aux Pays-Bas joue un rôle très important dans la distribution néerlandaise.

Souvent d’origine familiale, ces petits ou grands grossistes, parviennent à survivre avec une recherche permanente de nouveaux fournisseurs pouvant compléter leur gamme, leur connaissance des milieux d’achats notamment locaux, la qualité de leurs outils de travail (beaux bureaux, show-rooms et surtout capacité de stockage), leur présence dynamique dans les salons professionnels rendant ainsi tout le lustre au métier d’intermédiaire qui est parfois en voie de disparition dans d’autres pays européens.

Supermarkt & grande distribution

Début 2006, le très important marché de la grande distribution néerlandaise était encore en grande partie dans les mains de deux acteurs majeurs: Ahold, le holding d’Albert Heijn, et Laurus.  Depuis les cartes ont été redistribuées.

La vente par correspondance

Tout comme dans tous les autres pays européens, la vente par correspondance est présente aux Pays-Bas.
Une société est le leader sur ce marché: Wehkamp, basée à Zwolle et fondée en 1952, elle compte 4 millions de clients. Son catalogue est diffusé dans tout le pays.
Les autres principaux acteurs sur ce marché sont allemands avec leurs filiales dont Neckermann-Quelle et Otto.

La vente par Internet

Un élément indispensable pour travailler le marché néerlandais est de disposer d’un site internet. Dans un pays particulièrement bien organisé comme les Pays-Bas, une société qui ne dispose pas de son site est très mal considérée.

Moyens de paiements en ligne à privilégier pour l'e-commerce aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, l’e-commerce a représenté en 2018 un marché de 23,7 milliard d’euros. 96% des consommateurs néerlandais ont réalisé au moins un achat en ligne cette même année.

Pour toucher ce marché en tant que société wallonne, il est bien sûr important de traduire en néerlandais votre magasin en ligne, ou à tout le moins en anglais. Une réflexion s’impose également quant aux moyens de paiement si votre magasin en ligne est actif dans le segment B2C.

Les moyens de paiements en ligne

Aux Pays-Bas, iDeal est le moyen de paiement par débit indispensable pour les web shops. En effet, 138 millions d’achats ont été effectués avec iDeal en 2018. L’équivalent néerlandais de Bancontact prend ainsi une part de marché de 57% du nombre total des achats en ligne. C’est pour cette raison que 74% des web shops actifs aux Pays-Bas le proposent comme moyen de paiement, ce chiffre monte à 95% pour ce qui est des magasins en ligne d’une certaine taille de type bol.com.

Le paiement par carte de crédit suit loin derrière avec 26,6 millions ou 11% des achats effectués. PayPal et les moyens de paiement après livraison sont utilisés pour environ 6% des achats.

Comment proposer iDeal à ses clients ?

Tout d’abord, contactez votre prestataire de services de paiement (PSP) afin d’évaluer la possibilité d’intégrer iDeal dans vos solutions de paiement.

Par ailleurs, le site web d’iDeal, accessible en anglais, vous propose une liste de PSP belges offrant l’intégration d’iDeal comme moyen de paiement tels que PAY-NXT, installé à La Hulpe. https://www.ideal.nl/en/partners/acquirers-and-cpsps/

Source :https://www.betaalvereniging.nl/wp-content/uploads/Betaalvereniging-Nederland-Jaarverslag-2018.pdf

Le marché du kerstpakket

Chaque année, pour Noël, plus de 80 % des employeurs néerlandais offrent aux membres de leur personnel un «kerstpakket» (colis de Noël) qui contient généralement des produits alimentaires de qualité mais aussi de plus en plus des cadeaux sous différentes formes dont la valeur moyenne est de 33 euros. C’est un marché non négligeable.
Retour en haut back to top