Exportations belges vers l’Egypte                 

Sur la base des statistiques 2018, l’Egypte était le 37ème client de la Belgique. Concrètement, les exportations belges vers ce pays s’élevaient à 1.012,68 millions d’€, soit 0,35% des exportations belges totales pour cette même période.

Les exportations belges ont connu une augmentation des exportations de +25% (+15,9% en 2017, -2,8% en 2016 et +3% en 2015).

En ce qui concerne l’ensemble de la région Afrique du Nord, l’Egypte se situait devant le Maroc 44ème, l’Algérie 45ème, la Tunisie 60ème, et la Libye 82ème dans le classement.

Au plan sectoriel, on constate que la Belgique exportait surtout en 2018:

  • Métaux communs et ouvrages en ces métaux (25,70% du total, +45,95%)
  • Produits des industries chimiques et pharmaceutiques (24,76%, -20,18%)
  • Machines, équipements mécaniques, électriques et électromécaniques (12,71%, +31,47%)
  • Matières plastiques et caoutchouc (11,69%, +37,24%)
  • Matériel de transport (6,11%, +311,48%).

Ces 5 secteurs d’activité représentaient à eux seuls quelque 80,97% des exportations belges vers l’Egypte. Ces secteurs ont connu une augmentation généralisée au cours de l’année 2018, à l’exception des produits des industries chimiques et pharmaceutiques (-20,18%).

Les secteurs des armes et munitions (0,18%, +4.603,14%), des chaussures (0,02%, +5.791,51%) ont connu une hausse spectaculaire durant cette année 2018.  Belle progression des secteurs du matériel de transport (+311,48%) et des pâtes de bois (+482,85%).

En 2018, la part de l’Egypte dans les exportations belges totales était de 0,36%.

Importations belges d’Egypte

Par ailleurs, l’Egypte était le 75ème fournisseur de la Belgique avec des importations de l’ordre de 128,10 millions € pour l’année complète 2018.  Les importations belges en provenance d’Egypte comptaient, pour cette période, pour 0,04% des importations belges totales. Une augmentation de +2,9% par rapport à 2017 a été enregistrée, contre une diminution de -2% en 2017, et hausse de +7,6% en 2016 et de +5,5% en 2015.

En ce qui concerne l’ensemble de la région Afrique du Nord, l’Egypte se situait derrière le Maroc 55ème, l’Algérie 56ème, la Tunisie 69ème ; devant la Libye 117ème dans le classement.

Les principaux secteurs d’importation en 2018:

  • Matières plastiques et caoutchouc (29,47% du total, +11,82%)
  • Produits minéraux (12,09%, +198,87%)
  • Produits du règne végétal (11,94%, +35,06%)
  • Machines et équipements mécaniques, électriques et électroniques (11,91%, -46,84%)
  • Métaux communs et ouvrages en ces métaux (10,52%, -19,86%).

Augmentation de +11,82% du premier secteur d’importation en provenance d’Egypte (les matières plastiques et caoutchouc), de +35,06% des produits du règne végétal et de +198,87% des produits minéraux.

La balance commerciale présentait un excédent commercial en faveur de la Belgique de 884,6 millions d’€, et une augmentation de l’ordre de +198,7% en 2018. (Rang 16).

Retour en haut back to top