Conjoncture économique

Le Japon possède la troisième plus grande économie du monde et est un exportateur de premier plan de véhicules, de machines, d'électronique et de robotique. Le vieillissement démographique a toutefois entravé la croissance. La faible progression des salaires et la persistance d'une faible inflation pesant sur la consommation privée.

Dans son premier discours de politique générale, en janvier, M. Kishida a présenté un programme visant à augmenter les dépenses en matière de vaccination et de défense et a appelé à une croissance plus rapide des salaires dans le secteur privé. Son programme introduit le concept d'une "nouvelle forme de capitalisme".

Un programme de vaccination de rappel contre le covid-19 est en cours ; nous prévoyons que la majorité de la population aura reçu une dose de rappel au cours du deuxième trimestre de 2022. Le gouvernement poursuivra la normalisation de l'activité économique, notamment en assouplissant les restrictions sur les voyages à l'étranger et en introduisant un système de laissez-passer pour les vaccins dans le pays.

M. Kishida maintient les initiatives de réforme du gouvernement précédent visant à améliorer l'efficacité de la bureaucratie et la numérisation de l'économie. Cette dernière visera à renforcer la capacité du gouvernement à fournir des services publics inclusifs et à accroître la productivité dans les secteurs des services et de l'industrie. Bien que la lenteur des progrès dans ce domaine ait historiquement limité le potentiel de croissance du Japon, les restrictions liées à la pandémie ont induit des changements dans la culture du travail, qui rendront cette dernière initiative plus fructueuse.

La "nouvelle forme de capitalisme" appelle à une répartition plus équitable des revenus en faveur des ménages de la classe moyenne, à une croissance plus rapide des salaires dans le secteur privé et à un investissement accru dans le capital humain. Nous pensons que le gouvernement tentera d'augmenter les niveaux de revenus dans des secteurs ciblés par le biais de subventions aux employeurs et de l'élargissement des déductions fiscales pour les particuliers, plutôt qu'en augmentant les taux d'imposition sur les bénéfices des entreprises ou en augmentant les impôts sur la fortune.

Compte tenu de l'objectif officiel d'atteindre des émissions nettes de gaz à effet de serre nulles d'ici 2050, nous pensons que le gouvernement assouplira les réglementations relatives aux investissements dans les énergies propres et à la coopération internationale, et qu'il étendra le système de tarifs de rachat pour l'énergie solaire et les parcs éoliens offshore. Nous nous attendons à ce qu'il introduise finalement un mécanisme de tarification du carbone au cours de la période de prévision afin de stimuler l'innovation et l'investissement dans les énergies renouvelables, les technologies de capture et de stockage du carbone et l'utilisation de l'hydrogène et de l'ammoniac comme carburants sans carbone. Cela permettra d'accroître la part du secteur des énergies renouvelables dans le mix énergétique au cours de la période de prévision. Il est peu probable que l'objectif de 2050 soit atteint sans une utilisation plus large de l'énergie nucléaire. Le gouvernement visera à redémarrer davantage de réacteurs nucléaires pour assurer une plus grande autosuffisance énergétique, même si cela se heurtera à une forte résistance locale suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi en 2011.

Les prévisions laissent à penser que le PIB réel augmentera de 2,9 % en 2022, contre 1,7 % en 2021. La croissance sera tirée par un rebond de 2,5 % de la consommation privée et une croissance de 2,4 % de l'investissement, en raison de la normalisation des industries de services axées sur la consommation et de la reprise de l'emploi et des revenus des ménages. Toutefois, l'expansion reviendra à un taux tendanciel plus faible au cours des années suivantes. La faiblesse de l'immigration exacerbera les pénuries de main-d'œuvre persistantes dans divers secteurs qui reflètent la diminution et le vieillissement de la population japonaise.

En 2022, la demande extérieure restera largement solide pour les industries japonaises bien établies de la machinerie, de la robotique et de l'électronique, dans le contexte d'un nouvel élan mondial en faveur de l'automatisation et de la restructuration des chaînes d'approvisionnement mondiales. La production et les exportations automobiles s'accéléreront également à partir de la fin 2022, suite à l'atténuation de la pénurie mondiale de semi-conducteurs spécialisés.

La croissance des investissements aura tendance à augmenter en 2022-24, car le gouvernement déploie des incitations fiscales pour encourager les investissements dans la numérisation industrielle, ainsi que dans les technologies et les infrastructures d'énergie propre. La forte demande extérieure stimulera également la confiance des entreprises et augmentera les investissements en capital. Cependant, l'investissement dans le secteur privé diminuera plus tard dans la période de prévision, car la faiblesse persistante de la demande intérieure continue de limiter l'expansion des entreprises.

Dans l'ensemble, nous prévoyons que le PIB réel retrouvera son niveau pré-pandémique au second semestre 2022. Des problèmes persistants tels que la croissance faible et inégale des salaires limiteront les dépenses de consommation au cours de la période de prévision. La faiblesse de l'inflation alimentera un état d'esprit déflationniste de longue date et continuera de peser sur le sentiment des consommateurs. La croissance à long terme est toujours confrontée à des contraintes structurelles telles que les défis démographiques et l'augmentation des dépenses de protection sociale. Le gouvernement doit donc non seulement maintenir les mesures de relance budgétaire, mais aussi mettre en place des investissements, des réformes et des incitations politiques pour encourager les investissements des entreprises et stimuler la croissance de la productivité.

 

Source : Country Report March 2022 www.eiu.com © Economist Intelligence Unit Limited 2022 

 
 
Retour en haut back to top