IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.


Au 21 juin 2020, la Namibie comptait 55 personnes testées positives au COVID-19 sur 7 009 échantillons testés, 19 personnes sont déclarées guéries, et 35 des 36 cas actifs sont asymptomatiques et dans des conditions satisfaisantes, tandis que l'un est dans un état critique mais stable. À ce jour, la Namibie n'a enregistré aucun décès à la suite de COVID-19. Tous les cas confirmés proviennent de quatre régions: Khomas, Erongo, Kharas et Hardap.

http://www.mhss.gov.na/

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/ DECONFINEMENT

Le 17 mars, le président Hage Geingob a déclaré l'état d'urgence comme base juridique pour restreindre les droits fondamentaux, et 10 jours plus tard, c’est-à-dire le 27 mars 2020, le pays est officiellement entré en confinement.

Le 30 avril, l'assouplissement des restrictions du confinement a été annoncé en 4 étapes, chaque étape ayant une période d'observation de 28 jours (ce qui correspond à deux fois la période d'incubation de COVID-19).

Le pays est passé au niveau 3 du confinement le 2 juin dernier, ce qui a permis l’ouverture des commerces ainsi que les mouvements de personnes. Ce niveau de confinement restera en application au moins jusqu’au 29 juin. Entre temps, les frontières restent toujours fermées, sauf pour les rapatriements et le fret commercial.

Voici un bref aperçu des mesures toujours en vigueur à ce jour:

  • Interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes;
  • Ecoles publiques et privées fermées;
  • Bibliothèques, musées et galeries d'art également fermés.

Voyages à l’intérieur du pays

Les personnes peuvent voyager à l'intérieur du pays mais avec certaines contraintes quant au nombre d'occupants des véhicules.

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19

3. NIVEAU D’OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

Frontières – Aéroport:  les frontières restent toujours fermées, sauf pour les rapatriements et le fret commercial.

Déplacement vers pays limitrophe-reste du monde: non autorisés, sauf rapatriements

Des informations complémentaires concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères : https://diplomatie.belgium.be/fr

Accès au territoire de marchandises

Routes: Transports opérationnels avec restrictions Covid-19 en place. Réseaux de couloirs en service depuis la Zambie et l’Afrique du sud. Tous les conducteurs sont contrôlés aux frontières et les procédures sont suivies. Nombreux points de contrôle sur l'itinéraire.

Maritime: Le port de Namport (Walvis Bay) est pleinement opérationnel, et les compagnies maritimes acceptent les marchandises à l’importation comme à l'exportation.

Air: Vols quotidiens affrétés par la compagnie Bay Air, entre Eros (Windhoek) et Johannesburg;La taille du fret est limitée ainsi que la capacité;Connexions possibles depuis Johannesburg vers diverses destinations.

 (Source: Bolloré Africa)

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D’IMPORTATIONS ET/OU D’EXPORTATIONS

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L’ECONOMIE

Mesures fiscales

Le 1er avril, le gouvernement namibien a lancé un plan de relance et de stimulation économique et de secours pour atténuer l'impact du COVID-19 (8 milliards de dollars namibiens, soit 400 millions d’Euros, équivalent à 3% du PIB), comprenant:

  • Des mesures de dépenses de 2,2 milliards pour la santé, des subventions salariales pour les secteurs touchés et des aides au revenu;
  • Des garanties allant jusqu'à 2,3 milliards pour soutenir des prêts à faible taux d'intérêt pour les petites entreprises et les entreprises agricoles, ainsi que pour les particuliers.

En outre, le gouvernement a annulé les célébrations de l'indépendance et a réaffecté les dépenses correspondantes à la lutte contre la COVID-19.

Le 15 juin, le gouvernement a annoncé qu'il reporterait du 30 juin au 30 septembre la date limite de dépôt des déclarations d'impôt sur le revenu des personnes physiques (et non le paiement des impôts dus, qui est toujours le 30 juin).

Mesures monétaires

La banque centrale a réduit le taux directeur de 25 points de base le 17 juin pour le ramener à 4 % (ce qui fait une réduction totale de 225 points de base depuis la déclaration de l'état d'urgence)

Pour plus de détails, voir ces liens très complets:

https://home.kpmg/xx/en/home/insights/2020/04/namibia-government-and-institution-measures-in-response-to-covid.html

https://www2.deloitte.com/na/en/pages/tax/articles/COVID-19-Announcement-of-economic-stimulus-and-relief-package-by-the-Minister-of-Finance-Tax-Alert.html

6. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

Après des années de croissance robuste, l'économie namibienne était entrée dans une phase de récession en 2019, alors que le stimulus temporaire des grandes constructions dans le secteur minier s'était tari, que les prix des matières premières avaient chuté et que le secteur agricole avait été durement frappé par la sécheresse. En mai 2019, le président Hage Geingob avait d’ailleurs déclaré l'état d'urgence en raison de la gravité de la sécheresse et de ses conséquences. Le PIB de la Namibie s'était contracté de -1,4 % en 2019 en raison des mauvaises performances des secteurs de l'agriculture, des mines et de la construction. 

Selon les dernières prévision du FMI, actualisées au 14 avril 2020 (voir IMF – World Economic Outlook Database), la chute du PIB namibien en 2020 devrait tourner autour des -2,5% par rapport à l’année 2019 en raison de l'apparition du COVID-19, et remonter à 3,2 % en 2021, sous réserve de la reprise économique mondiale post-pandémique. On observera tout particulièrement la situation en Chine et en Afrique du sud, les deux premiers marchés d’exportation de la Namibie. L'économie du pays est très étroitement liée à celle de l'Afrique du Sud, le dollar namibien étant arrimé au rand sud-africain.

7. LIENS UTILES

8. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Ambassade de Belgique

Ambassade compétente Prétoria

Ambassadeur Didier VANDERHASSELT

Leyds Street 625 - Muckleneuk
0002 Prétoria
Afrique du Sud

T: +27 12 440 32 01

E-mail: Pretoria@diplobel.fed.be

Conseiller économique et commercial

Jean-Pierre MULLER

Embassy of Belgium

Wallonia Brussels Trade Commission

Fairway Office Park, Sable House

52 Grosvenor Road

Bryanston 2021 (Johannesbourg)

Afrique du Sud

T: +27 (0) 11 463 0378

E-mail: johannesburg@awex-wallonia.com

Credimundi

Vous souhaitez connaîtres les risques liés à ce marché tant au niveau économiqu que politique.
Visitez le site

Chiffres clés

  • 134 Rang d'exportation pour la Belgique 2018
  • 2.62 Population (en millions) 2019
  • 17.36 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 11 PIB par habitant (en 2019)
  • 134 Rang d'exportation en Wallonie 2018
Retour en haut back to top