IMPACT COVID-19

La crise sanitaire COVID-19 a complètement bouleversé les économies mondiales et les échanges commerciaux. Nos différents postes de la zone Asie-Pacifique vous tiennent informés de la situation sanitaire dans les différents pays, des décisions gouvernementales en termes d’importation/exportation, des perspectives à court et moyen termes. Vous y trouverez également des liens utiles pour plus d’informations.

Contact sur place 
Eric Bletard
Conseiller économique et commercial
Bureau commercial de la Région Wallonne
Lim Tower, 23rd fl.
9-11, Ton Duc Thang Street
D1, Ho Chi Minh City
Vietnam
T 84-28-382.19.228 ou 229
hochiminhville@awex-wallonia.com

PAYS :VIETNAM
Date de la mise à jour :14 septembre 2021
1.   Situation sanitaire

Entre le début de la pandémie et avril 2021, le Vietnam a connu trois vagues d’infection rapidement jugulées grâce à des mesures radicales d’isolement des foyers et de dépistage à grande échelle. Fin avril marque le début d’une quatrième vague qui n’a pas pu être maîtrisée à temps, principalement à Ho Chi Minh Ville et dans le sud du pays. Dès lors des mesures de confinement de plus en plus sévères ont été imposées à la population. A partir de la fin juillet, la quasi-totalité des commerces ont été fermés et la population a été mise en quarantaine stricte et généralisée. Les mesures radicales qui ont été imposées dans tout le sud du pays, ainsi que dans certaines provinces centrales et du nord, ont eu de nombreuses implications :

  • Interdiction de quitter son domicile, sauf pour les déplacements essentiels (soins médicaux d’urgence, vaccination; les déplacements pour acheter des produits alimentaires ne font pas partie de cette catégorie !)
  • A partir de la fin août, l’armée a été chargée d’assurer l’approvisionnement de la population la plus fragile (les plus pauvres)
  • L’activité de nombreuses entreprises qui ne pouvaient fonctionner qu’en mode présentiel a été interrompue sine die
  • Tous les vols intérieurs ont été annulés
  • Seuls les diplomates et des experts techniques peuvent entrer au Vietnam à l’issue d’une procédure complexe et parfois aléatoire
  • Toutes les personnes qui entrent dans le pays doivent se soumettre à une quarantaine dans un hôtel désigné à cet effet par les autorités, ou dans un camp militaire, pendant 2 semaines, ou bien pendant une semaine si le voyageur est complètement vacciné depuis au moins deux semaines avant son arrivée
  • Des déplacements éventuels entre provinces (p.ex. pour rejoindre l’usine que l’on dirige, ou bien son domicile principal) impliquent généralement l’obligation de se soumettre à une quarantaine « provinciale », même si le voyageur vient de quitter une quarantaine liée à son entrée dans le pays

 

Cette quatrième vague va nécessairement affecter les résultats économiques du pays. Au travers des chambres de commerce et d’industrie, les entreprises nationales aussi bien que les investisseurs étrangers ont sonné l’alarme auprès du gouvernement, lequel a proposé un assouplissement progressif des mesures de confinement à partir d’octobre 2021, notamment grâce à l’introduction d’un système de passeports sanitaires.
La campagne de vaccination s’étant mise en place très tardivement, un taux de vaccination supérieur à 60% de la population n’est pas attendu avant le second trimestre 2022.
Compte tenu de ce qui précède, il restera difficile d’envisager des voyages de prospection commerciale au Vietnam avant mars-avril 2022.
En savoir plus : liens vers d’autres sites
https://e.vnexpress.net/
https://coronavirus.jhu.edu/map.html
https://www.eurochamvn.org/
https://eeas.europa.eu/delegations/vietnam_en
https://vietnamnews.vn/





Credimundi

Vous souhaitez connaîtres les risques liés à ce marché tant au niveau économiqu que politique.
Visitez le site

Chiffres clés

  • 49 Rang d'exportation pour la Belgique 2019
  • 98.17 Population (en millions) 2021
  • 25826.19 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 11670 PIB par habitant (en 2021)
  • 39 Rang d'exportation en Wallonie 2019

Taux de croissance du PIB (à prix constants)

2014

6,42 %

2015

7,03 %

2016

6,67 %

2017

6,94 %

2018

7,07 %

2019

7,03 %

2020

3,28 %

2021

6,36 %

Taux de croissance des importations (à prix constants)

2014

12,77 %

2015

18,16 %

2016

15,25 %

2017

17,49 %

2018

12,82 %

2019

10,02 %

2020

-10,22 %

2021

8,12 %

Retour en haut back to top