Credimundi

Vous souhaitez connaîtres les risques liés à ce marché tant au niveau économiqu que politique.
Visitez le site

Chiffres clés

  • 135 Rang d'exportation pour la Belgique 2017
  • 2.94 Population (en millions) 2019
  • 131.05 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 13 PIB par habitant (en 2019)
  • 103 Rang d'exportation en Wallonie 2017

Approche marché

Malgré sa petite taille, l’Albanie est un pays en phase d’équipement, notamment dans les secteurs prioritaires que sont l’énergie et la construction et où, contrairement à d’autres pays d’Europe centrale, la concurrence n’est pas encore exacerbée.

Cependant, comme tous les pays, l’Albanie a également ses « règles du jeu » : il est important de créer un réseau.

La possibilité existe de créer une société ou une filiale en Albanie (peu coûteux : environ 1.400 $ pour une SPRL) mais les démarches sont telles qu'il est impératif de passer par les services d'un bureau d'avocats spécialisés.

Les journées de travail de l'administration vont de 8 h à 15 h.

Importations

TVA : le taux de base est de 20 % (sauf services postaux financiers et biens destinés à la réexportation).

Tarifs douaniers : avec l'UE, la signature du pacte d'association et de stabilisation a sensiblement réduit - et même parfois supprimé - les droits de douane pour les importations en provenance de l'UE.

Réglementation à l'importation : depuis un certain  nombre d'années, l'Albanie dispose d'un nouveau code douanier, établi sur base du modèle européen (UE).

La plupart des marchandises peuvent être importées sans limitations particulières.

Pour l'importation de certaines marchandises, il existe un système d'autorisation non-automatique et automatique.

Pour l'importation d'armes, munitions, explosifs, déchets non dangereux, pneus usagés et  narcotiques, une autorisation d'importation doit être demandée pour chaque envoi.

Une autorisation automatique, délivrée pour le phytosanitaire, les médicaments, graines et animaux vivants, ont uniquement un but statistique.

Accises : de 5 à 10 % selon les produits (concernés : eau, café, alcools, cuirs et peaux, produits  pétroliers).

Première prospection

Une première approche du marché, sans l’appui d’une structure officielle c’est-à-dire, participation à une foire/mission ou sans une personne de confiance sur place, sera difficilement réalisable.  En effet, la culture entrepreneuriale y est encore récente et il ne faut pas s’attendre à obtenir des contacts via mailing ou un programme de rendez-vous fixe et définitif à l’avance.  De même,  les banques de données de sociétés sont inexistantes, ce qui renforce encore la difficulté de trouver un prospect ou des informations fiables sans aide.  C’est d’ailleurs pour pallier à ces manques, que l’AWEX inclut chaque année depuis 2006, une mission en Albanie dans son programme d’actions.

La structure des entreprises et leur mode opérationnel

En décembre 2010, 103.038 sociétés étaient en activité en Albanie. 50 % ont été fondées entre 2005 et 2009 et sont situées à Tirana et Durres (Port sur la Mer Adriatique situé à 33 km  de Tirana).  80 % sont actives dans le secteur des services (commerce, hôtellerie, restaurant, bar).  99 % sont des TPE et le 1 % restant emploi 42 % du total des travailleurs.  Enfin, 62,7 % sont des entreprises individuelles.

Il n’est donc pas rare pour une société d’avoir une adresse électronique gmail, yahoo ou hotmail et un numéro de téléphone mobile pour contact.  De même, l’envoi d’un courriel sera impérativement renforcé par un appel téléphonique.  La population albanaise est la plus jeune d’Europe (23 % de la population a moins de 15 ans) et est très influencée par une diaspora importante.  Ces deux facteurs font des Albanais de très bons polyglottes.

 

En résumé

En ce qui concerne le secteur privé, passé l’obstacle de la première prospection, il est important d’entretenir les contacts qui auront avec le temps, selon la tradition des Balkans, une note personnelle importante.

Paradoxalement, lorsqu’il s’agit d’obtenir des rendez-vous aux plus hauts niveaux des administrations publiques, l’Albanie est étonnamment ouverte.  Chaque année, étant donné le lien étroit entre les secteurs porteurs et les administrations locales, parallèlement à nos missions multisectorielles, des visites ministérielles sont organisées, pendant lesquelles nos sociétés ont l’occasion de se présenter individuellement auprès d’un Ministre compétant pour leurs secteurs d’activité, voire auprès du Premier Ministre lui-même.

 

Taux de croissance du PIB (à prix constants)

2012

1,42 %

2013

1,00 %

2014

1,78 %

2015

2,23 %

2016

3,37 %

2017

3,80 %

2018

3,54 %

2019

4,07 %

Taux de croissance des importations (à prix constants)

2012

-6,68 %

2013

-0,64 %

2014

4,25 %

2015

-2,87 %

2016

7,37 %

2017

8,51 %

2018

5,22 %

2019

5,48 %

Retour en haut back to top