IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/DECONFINEMENT

  • Les rassemblements publics sont interdits même si depuis le 09/04/2020 les commerces sont à nouveau ouverts dans des conditions strictes (masques et mesures de distance sociale obligatoires);
  • Fermeture de tous les restaurants (sauf take away), cinémas, centres de fitness et clubs sportifs;
  • Les autorités bahreïnies ont décidé de fermer les écoles et d’annuler divers évènements jusqu’à nouvel ordre;
  • Limitation des rassemblements à un maximum de 5 personnes;
  • A compter du 8 avril, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics. Toute violation de cette mesure expose son auteur à l’application des sanctions prévues par la législation en vigueur (sanction pécuniaire pouvant être assortie d’une peine d’emprisonnement).

Voyages à l’intérieur du pays

Les déplacements sont autorisés en ville et entre les différentes localités.

Transport en commun pays/ ville

Les transports publics (bus) sont actifs. Il n’y a pas de métro/tram au Bahreïn.

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19.

3. NIVEAU D'OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

Frontières – Aéroport:  

L’entrée sur le territoire bahreïnien par l’aéroport de Bahreïn est interdite pour le moment, à l’exception des ressortissants bahreïniens et des étrangers titulaires d’un permis de résidence.

Il convient de prendre en compte le fait que la fréquence des liaisons commerciales pour un retour en Europe s’est nettement raréfiée.

L'aéroport de Bahreïn est, toutefois, à nouveau ouvert pour le transit.

Déplacement vers pays limitrophe-reste du monde:

La frontière avec l'Arabie Saoudite a été fermée.

Mesures de quarantaine:

Les autorités bahreïniennes ont mis en place un dispositif de contrôle à l’aéroport de Manama:

  • Les voyageurs non-résidents à Bahreïn (même munis d’un e-visa) ne sont plus admis sur le territoire bahreïnien jusqu’à nouvel ordre;
  • Les résidents de Bahreïn en provenance d’Irak, d’Iran, du Liban - et présentant ou non des symptômes du COVID-19 sont systématiquement conduits en isolement en centre médical quel que soit le résultat du test;
  • Les résidents en provenance des autres pays du monde sont soumis à différents protocoles de contrôle leur arrivée à l’accueil au centre de dépistage installé à l’aéroport.

Toute information concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères: https://diplomatie.belgium.be/fr

Accès au territoire marchandises:

  • Routes: Pas de restriction
  • Maritime: Pas de restriction
  • Air: Vols cargo autorisés

Site utile douane: www.bahraincustoms.gov.bh

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D'IMPORTATIONS ET/OU D'EXPORTATIONS

Exigences en matière d’exportation: A partir le 9/4/2020 jusqu’au 8/7/2020

Licences ou permis d’exportation obligatoires pour l’exportation de masques faciaux, d’écrans faciaux. Interdiction d'exporter tous les types de masques protecteurs sans autorisation préalable du ministre.

Assouplissement temporaire des exigences d'étiquetage sur les aliments importés: aucune traduction en arabe (uniquement en anglais). La mention de la date de production est nécessaire pour faciliter les importations pendant la pandémie de Covid-19.

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L'ECONOMIE

Augmentation des dépenses gouvernementales

Un stimulus économique de 11,38 milliards de dollars (29,6% du PIB) est proposé pour soutenir pendant les 3 prochains mois les paiements de:

  • Salaires (secteur privé);
  • Factures d'eau et de services publics;
  • Frais de location de terrains municipaux et industriels;
  • Frais liés au tourisme.

Le gouvernement paie les salaires de ses 100 000 citoyens bahreïnis (donc pas les expatriés) dans le secteur privé d'avril à juin. Cette allocation est accessible par inscription via une plateforme en ligne.

Les remplacements de salaires proviennent de la caisse d'assurance chômage. Pour les citoyens bahreïnis dont l'emploi n'est pas couvert par les dispositions de sécurité sociale (comme le pêcheur, les moniteurs de conduite, les chauffeurs de bus, les agriculteurs, les éleveurs) peuvent recevoir une subvention mensuelle d'environ 720 € pour avril, mai et juin.

De plus, les frais de consultation médicale standard sont temporairement suspendus pour les non-Bahreïnis. Un montant supplémentaire de 13,4 millions d'euros est prévu pour doubler les prestations sociales pour les citoyens dans le besoin et faire avancer les cadeaux du Ramadan.

Cependant, les pouvoirs publics doivent réduire leur budget de fonctionnement de 30% pour l'exercice 2020.

Secteur bancaire

Un délai de remboursement sans intérêt des prêts sera accordé par les banques.

Politique monétaire et fiscale

Voir le rapport sur les retombées économiques que vous pouvez trouver sur: https://www.derasat.org.bh/the-economic-impact-of-the-coronavirus/

AUTRES INFORMATIONS PERTINENTES SUR L'ECONOMIE

Bahreïn est le premier pays du Golfe à avoir réouvert progressivement ses activités économiques (depuis le 9/04/2020).

6. SECTEURS ECONOMIQUES QUI POURRAIENT EMERGER APRES LA CRISE (SECTEURS PORTEURS)

  • Numérique (surtout fintech à cause de la présence bancaire): le développement du secteur numérique était déjà central dans la stratégie de diversification de Bahreïn. La crise Covid-19 est un catalyseur supplémentaire;
  • Finance islamique: Bahreïn est le hub du Moyen Orient pour les institutions financières islamiques

7. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

Tout comme le reste de la région, l 'économie du Bahreïn est étroitement liée à la fluctuation des prix mondiaux du pétrole brut. Cependant, son impact est beaucoup plus limité par rapport aux autres pays du Golfe en raison de la nature relativement diversifiée de l'économie du Bahreïn. Selon les prévisions actualisées du FMI du 14 avril 2020, en raison de l'apparition du COVID-19, la croissance du PIB devrait tomber à -3,6 % en 2020 et remonter à 3 % en 2021, sous réserve de la reprise économique mondiale post-pandémie.

D’autre part, l’engagement de Bahreïn à monétiser les réserves d’hydrocarbures nouvellement découvertes, qui représentent plus de 80 milliards de barils et environ 20 trilliards de pieds cubes de gaz naturel pour les 5 prochaines années, devrait contribuer à améliorer sa situation (notation financière actuelle de Moody’s: B+).

8. LIENS UTILES

Pour plus d’information sur le pays: http://www.awex-export.be/fr/marches-et-secteurs/

Pour plus d’information sur les aides aux entreprises

https://www.awex-export.be/fr/les-entreprises-wallonnes-et-le-covid19/liste-des-aides-accessibles

COVID-19 Temporary Trade Measure: https://www.macmap.org/covid19

FMI: POLICY RESPONSES

Bahrain Economic Development Board: https://bahrainedb.com/

9. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Credimundi

Vous souhaitez connaître les risques liés à ce marché tant au niveau économique que politique.

Visitez le site

Chiffres clés

  • 110 Rang d'exportation pour la Belgique 2018
  • 1.59 Population (en millions) 2019
  • 0.45 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 48 PIB par habitant (en 2019)
  • 102 Rang d'exportation en Wallonie 2018
Retour en haut back to top