IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

 

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/ DECONFINEMENT

Jeudi 11 Juin 2020. Au terme des délibérations et après l’analyse de la situation, le Conseil National de Sécurité (CNS), à laquelle a pris part le Comité des Experts du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a noté les principales évolutions suivantes:

  • Plusieurs mois après l’apparition du premier cas de COVID-19, la mise en œuvre satisfaisante de la stratégie du Gouvernement a permis de contenir l’évolution de la pandémie;
  • La létalité de la maladie, entre 1 et 1,5%, reste contenue, bien en dessous des prévisions initiales, malgré une légère augmentation du taux de contamination, notamment à Abidjan qui enregistre la totalité des nouveaux cas, depuis le 21 avril 2020;
  • Le taux de guérison est d’environ 44 % à la date du 12 Mai 2020, l’un des meilleurs sur le continent;
  • La capacité du système sanitaire public à faire face à la maladie a été portée à 700 lits à Abidjan et la disponibilité des médicaments pour les traitements ainsi que les intrants pour les prélèvements et les tests est toujours assurée;
  • La stratégie de dépistage avancé a vu la mise en exploitation de six (6) centres d’accueil dans le Grand Abidjan sur le déploiement des treize (13) prévus pendant qu’à l’intérieur du pays, les régions et districts sanitaires seront renforcés à travers un dispositif de diagnostic et de prise en charge intégrée;
  • La distribution gratuite du premier lot de 22 millions de masques au grand public, qui a démarré depuis le 05 Mai 2020, se poursuit au niveau des communes, sous l’autorité des maires;
  • Les activités des fonds de soutien économique, social et humanitaire ont démarré et vont être accélérées.

Concernant le Grand Abidjan, le Président de la République a pris les décisions ci-après:

  • La reconduction de l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire jusqu’au mardi 30 juin 2020;
  • Le maintien de la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres;
  • La levée du couvre-feu, comme depuis le vendredi 15 mai 2020;
  • La levée de la mesure de fermeture des maquis et restaurants (depuis le vendredi 15 mai 2020), dans le strict respect des mesures barrières de lutte contre la COVID-19;
  • Le maintien de la fermeture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle jusqu’au mardi 30 juin 2020;
  • Le réaménagement des mesures de restriction de rassemblements de population, de nouveau plafonnées à 50 personnes, après être passées temporairement à 200 personnes;
  • La réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur (depuis le lundi 25 mai 2020) selon des modalités communiquées par les Ministères concernés.
  • Le maintien de l’isolement du Grand Abidjan jusqu’au mardi 30 juin 2020 avec des contrôles de sécurité et des contrôles sanitaires aux points de sortie;
  • Le suivi sanitaire systématique de toute personne venant de l’extérieur du pays pour une période de deux semaines;
  • Le contrôle systématique par les forces de sécurité de la mesure relative au port du masque, sous peine de sanctions, dans les véhicules de transports en commun, les centres commerciaux, les espaces clos, les marchés et tout lieu public;

Par ailleurs, au titre des mesures d’usage simple, le Conseil National de Sécurité rappelle aux populations, le maintien et la poursuite avec responsabilité, civisme et discipline des mesures de prévention recommandées par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique.

Il s’agit: du lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon ou l’utilisation d’une solution hydroalcoolique; de tousser ou d’éternuer dans le creux du coude ou dans un mouchoir à usage unique à jeter immédiatement dans une poubelle; de saluer sans se serrer la main; d’éviter les accolades et les embrassades; d’observer une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes; d’éviter les rassemblements et les déplacements non indispensables.

En complément au plan de riposte sanitaire, le Gouvernement a engagé des consultations avec l’ensemble du secteur privé, les différentes organisations qui ont permis d’élaborer un Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire évalué à 1700 milliards de FCFA, soit environ 5% du PIB. Ce plan permettra d’atténuer l’impact de la pandémie sur les populations et les acteurs économiques des secteurs formels et informels et de préparer une reprise rapide des activités à la fin de la pandémie.

Voyages à l’intérieur du pays 

La régulation des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l'interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l'intérieur du pays;

Les demandes de laissez-passer pour les déplacements à titre exceptionnel entre le Grand Abidjan et l’intérieur du pays se feront dorénavant en ligne, sur internet via le lien: https://autorisation.securite.gouv.ci.

Possibilité d’avoir les laissez-passer sur simple présentation des documents d’identité tout en justifiant le déplacement pour l’intérieur du pays.

Transport en commun pays/ ville

Les transports en commun à l’intérieur du Grand Abidjan sont autorisés avec le port obligatoire des cache-nez.

Le nombre de passagers par type de moyen de transports en commun sont les suivants: taxi (4 personnes y compris le conducteurs); Bus 50 personnes y compris le conducteur ; Mini cars 13 personnes y compris le conducteur

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19

3. NIVEAU D’OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

  • Frontières – Aéroport:  Le maintien de la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres (jusqu’au 30 juin 2020 au moins).
  • Déplacement vers pays limitrophe-reste du monde:  Le maintien de la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres.
  • Mesures de quarantaine:  formellement, toute personne rentrant sur le territoire est soumise à une période de suivi de 15 jours à l’INJS à Abidjan. Dans les faits, la plupart des personnes sont autorisées à effectuer cette période à domicile ou bien sont « libérés » de l’INJS dès confirmation d’un test négatif au COVID-19

Toute information concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères: https://diplomatie.belgium.be/fr

Les autorités ivoiriennes ont décidé de fermer, depuis le 22 mars, les frontières terrestres, aériennes et maritimes à tout trafic de personnes. Il n’est donc plus possible de voyager vers la Côte d’Ivoire. Pour les voyageurs se trouvant en Côte d’Ivoire : la plupart des compagnies aériennes ont suspendu leurs vols vers l’Europe, mais certains vols « humanitaires » occasionnels (Air France vole tous les jeudis sur Paris) permettent encore de quitter le pays. Un vol « humanitaire » de Brussels Airlines à destination de Zaventem est prévu pour le 30 juin 2020.

Accès au territoire de marchandises

Le trafic des marchandises vers la Cote d’Ivoire n’est pas interdit mais fort impacté par la réduction du trafic aérien, avec des retards et des annulations de commandes entrainant une augmentation de prix.

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D’IMPORTATIONS ET/OU D’EXPORTATIONS

Rien à signaler.

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L’ECONOMIE

En complément au plan de riposte sanitaire, le Gouvernement a engagé des consultations avec l’ensemble du secteur privé, les différentes organisations qui ont permis d’élaborer un Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire évalué à 1.700 milliards de FCFA, soit environ 5% du PIB. Ce plan permettra d’atténuer l’impact de la pandémie sur les populations et les acteurs économiques des secteurs formels et informels et de préparer une reprise rapide des activités à la fin de la pandémie.

La façon exacte dont il sera appliqué n’est pas encore connue.

Les principaux bailleurs de fonds ont aussi autorisé la création d’un Fonds de Garantie spécifique à la crise pour faciliter l’extension de crédits au secteur privé. Celui-ci sera scindé en deux, disposant de modalités différentes pour les Grandes entreprises et les PMEs. Le montant total de ces deux fonds de même que les modalités d’application sont encore en discussion.

6. SECTEURS ECONOMIQUES QUI POURRAIENT EMERGER APRES LA CRISE (SECTEURS PORTEURS)

Malgré la crise, les autorités restent fort concentrées sur les élections présidentielles prévues le 31 octobre 2020. Celles-ci s’annoncent particulièrement tendues, notamment du fait de certaines décisions de justice visant à écarter des candidats opposants potentiels. Il est possible que la crise économique liée à la crise soit suivie d’une période d’incertitude jusqu’à ce qu’un nouveau Président soir élu et un nouveau cabinet gouvernemental confirmé.

Il sera difficile d’établir quels secteurs seront particulièrement porteurs avant d’avoir plus de clarté sur l’orientation politique du pays.

7. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

Au début de la crise, vers la mi-mars, le 1er Ministre avait annoncé que les prévisions de croissance seraient réduites de plus de moitié, passant de 7,8% à 3,6%, dans l’hypothèse où la crise sanitaire serait « contenue » d’ici la fin juin.

Depuis la mi-juin, le taux quotidien d’infections s’est fortement accéléré, ce qui laisse croire certaines autorités sanitaires que le pic ne serait atteint qu’en juillet.

Il est donc prudent de croire que l’impact économique sera plus grave que prévu et annoncé initialement.

8.LIENS UTILES

9. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Ambassade de Belgique

Ambassade Abidjan

Cocody Ambassades, Rue du Bélier, Rue A56

01 Abidjan

Côte d'Ivoire

Heures d'ouverture et jours de fermeture

01 BP 1800

Ambassadeur Michael WIMMER

T: +225 22 483 360 (standard)

T: +225 56 483 352 (section politique et économique - pas de visas)

T: +225 22 483 359 (section consulaire et administrative – pas de visas)

T: +225 22 483 355 (section consulaire et administrative – pas de visas)

T: +225 22 483 366 (section politique et économique - pas de visas)

T: +225 22 441 640

T: +225 05 056 730 (Numéro d'urgence pour ressortissants belges en dehors des heures d'ouverture)

Abidjan@diplobel.fed.be (svp ne PAS utiliser pour les visas)

visa.abidjan@diplobel.fed.be (svp utiliser UNIQUEMENT pour les visas)

http://cotedivoire.diplomatie.belgium.be

Conseiller économique et commercial

Guillaume DE BASSOMPIERRE

Ambassade de Belgique

Cocody Ambassades, Rue du Bélier – Rue A5601

BP 1800 Abidjan 01

Côte d'Ivoire

T: + 225 22 48 40 88 ou +225 22 48 40 77

abidjan@awex-wallonia.com

Credimundi

Vous souhaitez connaîtres les risques liés à ce marché tant au niveau économiqu que politique.
Visitez le site

INFORMATIONS GENERALES

 

Source: https://www.tresor.economie.gouv.fr/(Les chiffres ne tiennent pas compte de l’impact futur du covid-19).

Chiffres clés

  • 71 Rang d'exportation pour la Belgique 2018
  • 25.54 Population (en millions) 2019
  • 655.95 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 4 PIB par habitant (en 2019)
  • 104 Rang d'exportation en Wallonie 2018
Retour en haut back to top