IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/DECONFINEMENT

Un confinement a été mis en place et était toujours d’actualité en juin 2020. Les douanes fonctionnent au ralenti.

Il y a un couvre-feu de 17h à 5h.

Les autres mesures de prévention face à l’épidémie de Covid-19 demeurent, notamment l’interdiction des rassemblements de plus de trois personnes et l’obligation faite à tous de porter un masque sanitaire.

Voyages à l’intérieur du pays

Déplacements interdits dans la ville et entre villes sauf raisons impérieuses.

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19

 3. NIVEAU D'OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

Frontières-Aéroport: Le Gouvernement irakien a suspendu le trafic aérien civil depuis tous les aéroports du pays. Les vols d’évacuation sanitaire et de fret sont autorisés. Les frontières terrestres sont fermées.

Source: (MAE français).

Mesures de quarantaine: Les autorités irakiennes ont mis en place une interdiction complète et permanente de circulation dans Bagdad et l’ensemble des gouvernorats prolongée après le 6 juin. Source: (MAE français).

Couvre-feu entre 17h et 5h du matin.

Toute information concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères: https://diplomatie.belgium.be/fr

Région autonome du Kurdistan

Les déplacements sont formellement interdits dans la région autonome du Kurdistan au moins jusqu’au 6 juin, minuit. Les écoles, les universités et les administrations restent fermées. Les rassemblements sont interdits. Les résidents comme les visiteurs de passage sont invités à suivre les directives des autorités et à observer les gestes barrière.

Les déplacements, y compris par voie aérienne, sont suspendus entre villes et gouvernorats du Kurdistan d’une part, et avec le reste de l’Irak d’autre part. Les aéroports internationaux d’Erbil et de Souleymanieh sont fermés.

Source: (MAE français).

Accès au territoire de marchandises

  • Routes: Le poste frontière Ibrahim Khalil avec la Turquie au nord du pays fonctionne avec d’énormes retards (8-10 jours) dans le sens Turquie-Irak (information du 31 mars);
  • Maritime: Les ports du sud du pays sont ouverts;
  • Air: L’aéroport de Bagdad continue de recevoir du fret.

Pour les dernières informations sur la situation logistique aux frontières et concernant les infrastructures portuaires et aéroportuaires, n’hésitez pas à consulter la dernière newsletter de l’excellent site allemand ci-dessous (en anglais): https://www.mgint.de/index.php?cid=newsletter

4. DECISION DU GOUVERNEMENT EN TERMES D'IMPORTATIONS ET/OU D'EXPORTATIONS

2 avril 2020: Le cabinet du Premier ministre a approuvé des mesures visant à renforcer la protection de la production agricole irakienne et à soutenir les fabricants de gypse irakiens en imposant des droits d'importation supplémentaires.

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L'ECONOMIE

L’Etat irakien est le plus gros importateur de produits pharmaceutiques et d’équipements médicaux notamment via la société publique Kimadia.

De nombreux projet d’investissement sont prévus pour la reconstruction du pays (hôpitaux, industries, infrastructures) mais les fonds n’ont pas encore été débloqués comme promis en 2018.

6. SECTEURS ECONOMIQUES QUI POURRAIENT EMERGER APRES LA CRISE (SECTEURS PORTEURS)

  • Le médical: Les besoins sont importants pour une population de 40 millions d’habitants;
  • L’agroalimentaire: Par contre, les produits finis se heurtent aux concurrences turque et iranienne;
  • L’agriculture et notamment les engrais et les produits chimiques;
  • La construction et les industries qui y sont liées;
  • Le secteur énergétique : L’Irak a de gros problèmes d’approvisionnement et il s’agit d’un secteur prioritaire qui reçoit une partie importante des investissements.

7. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

L’Irak fait face à de nombreux défis depuis la chute de Daech en 2018. Non seulement le groupe terroriste semble toujours avoir quelques cellules actives en Irak mais les troubles sociaux se sont intensifiés depuis l’été 2018. En 2019, de nombreuses manifestations ont éclaté à travers le pays et ont notamment paralysé Bagdad pendant de nombreuses semaines. La situation budgétaire du pays est très préoccupante et les gouvernements se succèdent sans pour autant conduire à une stabilité politique. La chute du prix du baril de pétrole préoccupe également énormément les analystes bien qu’une légère amélioration semblait voir le jour début juin. Un baril à moins de 55$ maintiendra le budget irakien sous une énorme pression. Enfin, les tensions USA-Iran sont une autre source d’inquiétude pour le pays arabe.

Cependant, depuis 2018, il y a une légère amélioration des exportations wallonnes vers l’Irak. Le pays n’est plus en guerre et essaye de se reconstruire. Si les projets d’investissement ne sont pas encore nombreux à avoir vu le jour malgré les promesses des investisseurs et des bailleurs étrangers, ils sont toujours à l’ordre du jour. De nombreux centres commerciaux ont vu le jour et la vie a repris ses droits dans les villes irakiennes.

8. LIENS UTILES

9. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Ambassade compétente Amman

Ambassadeur Filip VANDEN BULCKE

Jabal Amman, 4th Circle (near Prime Ministry),

Saad Juma Street 17
Amman, Jordanie

T: +962 6 465 57 30 ou +962 6 465 57 40

Numéro d’urgence: +962 79 677 14 43

E-mail: amman@diplobel.fed.be

Conseiller économique et commercial

Christophe SMITZ

Embassy of Belgium

Economic and Commercial Office

Wallonia Export-Investment Agency (AWEX)

Namad Elahieh Bld, 33

4th floor Office 406

Nelson Mandela Ave, Elahieh, Tehran

T: +98 (0) 21 2635 58 24 ou GSM: +98 (0)901 038 95 95

E-mail: c.smitz@awex-wallonia.com et teheran@awex-wallonia.com

Credimundi

Vous souhaitez connaître les risques liés à ce marché tant au niveau économique que politique.

Visitez le site

Chiffres clés

  • 80 Rang d'exportation pour la Belgique 2018
  • 40.31 Population (en millions) 2019
  • 1 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 17 PIB par habitant (en 2019)
  • 81 Rang d'exportation en Wallonie 2018
Retour en haut back to top