IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

 

 

 

 

 

 

 

  2. NIVEAU DE CONFINEMENT/DECONFINEMENT

  • Depuis le dimanche 10 mai à 16 heures, instauration d’un couvre-feu total jusqu’au samedi 30 mai (de 16 h 30 à 18 h 30). A partir du 31 mai, lock down partiel avec couvre-feu le soir et maintien du couvre-feu total dans certaines zones à forte densité de population;
  • Il est possible de s’adonner à la marche uniquement à l'intérieur des zones résidentielles et sans utiliser de voitures ou d'autres moyens de transport, tout en respectant la distanciation sociale et l’obligation du port d’un masque couvrant le nez et la bouche, (sous peine de sanction pécuniaire ou d’emprisonnement);
  • Arrêt des services de livraison à domicile, à l'exception des sociétés coopératives et des pharmacies;
  • Congé imposé à tous les employés des secteurs public et privé jusqu’au 28 mai;
  • Fermeture de tous les restaurants, cafés, centres de fitness et clubs sportifs;
  • Fermeture des écoles et annulation des événements prévus.

Seuls les infrastructures et les magasins essentiels (supermarchés, pharmacies, etc) restent ouverts. La population est autorisée à faire des courses essentielles aux supermarchés une fois par semaine après réservation préalable online. Sauf l’option de s’adonner à la marche entre 16 h 30 à 18 h 30, uniquement dans sa zone résidentielle, la population est en confinement obligatoire.

Voyages à l’intérieur du pays

Transports routiers entre villes sont limités aux personnes  qui ont des autorisations préalables (industries essentielles ou les gens qui font des courses après réservation).  

Transport en commun pays/ ville

Il n’y a pas de métro au Koweït. Bus et taxis non actifs jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19

3. NIVEAU D'OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

Frontières fermées

Fermeture de l'aéroport depuis vendredi 13 mars minuit et suppression de tous les vols commerciaux à l’exception d’un certain nombre de vols assurés par Qatar Airways (jusqu’à fin mai) entre Kuwait-city et Doha (possibilité de prendre ensuite un vol Qatar Airways entre Doha et certaines destinations européennes). Actuellement, les vols de Qatar Airways à partir de Koweït ne sont plus disponibles à partir de juin. Par contre, quelques vols de rapatriement de nationaux et évacuation des expatriés sont organisés.

Il est dès lors conseillé de reporter tout voyage d’affaires jusqu’à nouvel ordre.

Mesures de quarantaine

A l’arrivée (vols de répartition ou ceux qui ont obtenu un visa exceptionnel) tous les voyageurs sont mis en quarantaine institutionnelle (centres médicaux) pour deux semaines ou à domicile avec un bracelet GPS pour une période de deux jusqu’à quatre semaines.

Toute information concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères: SPF Affaires Etrangères sur le Koweït

Accès au territoire marchandises

  • Routes: Pas de restrictions
  • Maritime: Pas de restrictions
  • Air: Vols cargo autorisés

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D'IMPORTATIONS ET D'EXPORTATIONS

  • Depuis le 12 mars 2020: Interdiction d'exporter tous produits alimentaires, médicaments, fournitures et équipements médicaux, sauf autorisation du Ministère du commerce et de l'industrie;
  • Obligation de faire apparaitre sur tous les produits le nom du pays de production.

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L'ECONOMIE

Augmentation des dépenses du gouvernement

Un plan de relance de 1,6 milliard de dollars a été annoncé par le gouvernement. Les détails (par exemple sur les mesures concernant les loyers et les garanties de salaires) seront communiqués ultérieurement.

Le secteur bancaire et les dispositions en matière de crédit

  • Le secteur bancaire a annoncé un plan de soutien de 3,2 milliards de dollars. En outre, la Kuwait Banking Association (Association bancaire du Koweït) a autorisé un délai de six mois sans intérêt pour le remboursement des crédits et des prêts aux citoyens koweïtiens et aux PME. Les détails de ces mesures seront bientôt communiqués;
  • Le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (KFAED) a débloqué 95 millions de dollars pour soutenir les efforts du gouvernement;
  • Le Fonds national pour les PME a augmenté ses prêts concessionnels et offre un report des prêts existants.

Politique monétaire et fiscale

  • La banque centrale a recours à une politique d’assouplissement quantitatif afin de permettre aux banques de prêter jusqu’à 15 milliards de dollars supplémentaires aux PME;
  • Exonération temporaire de certains droits et taxes gouvernementaux pour certains secteurs productifs et sociétés coopératives;
  • Report des charges sociales pour les sociétés.

AUTRES INFORMATIONS PERTINENTES SUR L'ECONOMIE

En raison de la chute des prix du pétrole et de l'impact économique de la crise du COVID-19, la plupart des projets et des décisions (publiques) devraient être retardés. Les entreprises qui sont actuellement en négociations commerciales devraient, dès lors, en tenir compte.

6. SECTEURS ECONOMIQUES QUI POURRAIENT EMERGER APRES LA CRISE (SECTEURS PORTEURS)

  • Numérique: le Koweït accuse un retard relatif dans la région en matière de numérisation. Cette crise a démontré d’ailleurs la nécessité de plus développer l’économie numérique (fintech, retailtech, e-commerce, e-lawyer, etc…);
  • Agriculture/biotechnologie: la dépendance aux importations alimentaires (et parfois des interruptions dans celles-ci) ont démontré l’importance de stimuler l’agriculture domestique. A cause du climat extrême, des solutions biotech seront les seuls moyens pour atteindre cet objectif;
  • Médical: le secteur médical a toujours été un secteur porteur au Koweït. La qualité européenne reste un atout important face aux produits chinois, qui sont omniprésents dans cette région à cause de la crise.

7. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

Comme tous les pays de la péninsule arabique, le Koweït est confronté non seulement à la crise du COVID19 mais aussi à la chute des prix du pétrole. Les derniers rapports du FMI (14 avril 2020) prévoient une contraction économique de -1,1% du PIB, dont -2,5% jusqu’à -4% pour les secteurs non pétroliers. Le principal risque pour le pays réside dans l’ampleur de son déficit budgétaire que la situation actuelle risque d’aggraver (la Banque Nationale de Koweït estime que le déficit monte de 9% en 2019 à 40% du PIB en 2020). Néanmoins, la solvabilité de l’état koweïtien reste solide grâce aux fonds souverains, estimés à €600 milliards.

8. LIENS UTILES

9. CONTACTS UTILES

Credimundi

Vous souhaitez connaître les risques liés à ce marché tant au niveau économique que politique.

Visitez le site

Chiffres clés

  • 75 Rang d'exportation pour la Belgique 2018
  • 4.84 Population (en millions) 2019
  • 0.35 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 67 PIB par habitant (en 2019)
  • 68 Rang d'exportation en Wallonie 2018
Retour en haut back to top