IMPACT COVID-19

 

1.SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/ DECONFINEMENT

Les mesures suivantes sont en place et peuvent être modifiées à court terme:

  • Un couvre-feu reste en place à Pointe-Noire et à Brazzaville de 23h à 5h du matin;
  • Le port du masque facial est obligatoire dans tous les lieux publics;
  • Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits, à l'exception des marchés publics;
  • Les bars et les boîtes de nuit sont fermés.

Les autorités de la République du Congo ont mobilisé les forces de défense et de sécurité pour assurer le respect des mesures de bouclage, à l'entrée et à la sortie de toutes les villes du pays.

STATISTIQUES : MISE A JOUR AU 03 juin 2021 

Nombre de cas: 11 845

Nombre de cas guéris: 10 591

Nombre de décès: 154

Population vaccinée: 22 623

Tendance actuelle: Amélioration

Au Congo, l’épidémie est sous contrôle. On observe une tendance à la baisse en nombre de cas positifs et de décès depuis les le mois d’avril 2021. Pointe-Noire demeure l’épicentre de l’épidémie après la baisse du nombre de cas à Brazzaville. Le taux de positivité se situe autour de 5,5%.

Le contexte est marqué par l’apparition et la menace sous-régionale de nouveaux variants.

REMARQUE SUR LA VACCINATION

La mise en œuvre du plan national de déploiement et de vaccination est en cours depuis le 25 mars 2021. Après avoir commencé à Brazzaville, la vaccination a commencé dans les autres départements.

Le nombre total de doses reçues pour les deux vaccins est de 403 200 (381 200 Sinopharm et 22 000 Sputnik V). Au total, 42 421 personnes ont reçu la première dose et 19 524 personnes la deuxième dose de Sinopharm (don de la Chine) ou de Sputnik V.

Des fonds relatifs aux coûts opérationnels, d’un montant de 2 milliards sur 20 milliards attendus, ont été mis à la disposition du Comité Technique par le Gouvernement qui tablent sur une vaccination de  60% de la population à la fin du premier semestre de 2022.

3. NIVEAU D’OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

Frontières – Aéroport

  • Les vols internationaux ont maintenant repris;
  • Tous les passagers entrants doivent fournir un certificat de dépistage de l'infection par le coronavirus obtenu dans les 72 heures suivant leur arrivée dans le pays;
  • Tous les passagers internationaux sont tenus de se mettre en quarantaine pendant deux semaines dans leur résidence ou leur hôtel pendant 14 jours à leur arrivée;
  • Les passagers en transit seront mis en quarantaine à leurs frais dans des installations désignées jusqu'à ce qu'ils reprennent leur voyage;
  • Les frontières terrestres et fluviales restent fermées.

Mesures de quarantaine

Une quarantaine de 14 jours est requise pour tous les pays.

https://www.diplomatie.gouv.fr/

Toute information concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères.

Accès au territoire de marchandises

Le fret aérien, maritime, fluvial et routier reste autorisé dans le respect strict des gestes barrières pour empêcher la propagation de la pandémie.

  • Routes: seul l’accès des marchandises est autorisé
  • Maritime: Le port fonctionne, bien qu’au ralenti. L’entrée fluvial est encore fermée.
  • Air: tous les aéroport sont ouverts.

www.finances.gouv.cg

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D’IMPORTATIONS ET/OU D’EXPORTATIONS

Les procédures de contrôle et paiement des charges fiscales sont suspendues pendant une période de trois mois au Congo. Cette décision s'inscrit dans le cadre des mesures d'accompagnement visant à accroître la résilience des entreprises locales face à la crise sanitaire.

Quelques mesures exceptionnelles prises par le Gouvernement, en matière fiscale:

  • La suspension des contrôles fiscaux pour une durée de trois mois;
  • L'extension du délai de déclaration des états financiers des entreprises;
  • Le délai de déclaration et de paiement des impôts et taxes à échéance mensuelle;
  • La non-application des pénalités, amendes et intérêts de retard;
  • Le paiement différé de la taxe unique sur les salaires (TUS);
  • Le paiement différé de certains impôts locaux selon les secteurs d'activité.

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L’ECONOMIE

L’élaboration d’un plan de relance des activités des entreprises

Le Gouvernement travaille à l’élaboration d’un plan spécifique aux entreprises avec les organisations patronales (chambres de commerce de Brazzaville et de Pointe-Noire, UNICONGO, UNOC et COGEPACO). Ces organisations ont fait au gouvernement des propositions en vue de la relance des activités des entreprises affiliées.

L’IMPACT DE LA COVID-19 SUR L’ECONOMIE EN 2020

L’année 2020 s’est conclue par une récession économique.

Selon le FMI, l’économie congolaise s’est contractée de 8% en 2020 du fait de la pandémie et des mesures mises en œuvre pour la freiner.

En se fondant sur les statistiques d’environ 300 entreprises parmi les plus importantes, on note que le niveau réel d’activités a baissé en moyenne de 31% en 2020.

Les activités essentielles (agriculture, élevage, pêche, exploitation forestière, minière et pétrolière, télécommunications et commerces essentiels), ont subi une forte baisse en 2020.

L’IMPACT DE LA COVID-19 SUR L’ECONOMIE AU PREMIER TRIMESTRE 2021

L’économie nationale est en train de sortir peu à peu de la récession.

En janvier 2021, le niveau des activités n’a pas augmenté par rapport à décembre 2020 ; malgré quelques frémissements dans des branches telles que l’hôtellerie et la restauration, la santé (cliniques privées), l’exploitation forestière, le transport aérien et les banques, les autres branches stagnent ou connaissent une baisse d’activités.

Il convient quand même de noter un début de reprise dans les travaux publics.

AUTRES INFORMATIONS PERTINENTES SUR L'ECONOMIE

Le secteur des voyages et du tourisme - qui, avant l'épidémie de Covid-19, représentait 11,5% du produit intérieur brut (PIB) mondial - a été particulièrement touché.

De même, le secteur du transport maritime et l'industrie automobile.

Dans les industries du textile, de l'habillement, du cuir et des chaussures (TCLF), les mesures de quarantaine ont supprimé la demande des consommateurs.

L'agriculture et la sécurité alimentaire ont également été gravement touchées.

6. SECTEURS ECONOMIQUES QUI POURRAIENT EMERGER APRES LA CRISE (SECTEURS PORTEURS)

Les secteurs porteurs après Covid:

  • Agriculture, agroalimentaire;
  • Industrie et transformation locale;
  • Numérique;
  • Santé;
  • Infrastructures.

Les entreprises du bâtiment-travaux publics (BTP) ont enregistré un effondrement de leur activité, soit -92%, y compris l’industrie de la cimenterie qui les accompagne.

Cependant, en plein confinement, le gouvernement a tout de même autorisé la relance d’une série de travaux de construction:

  • La route nationale 2;
  • Les tours jumelles de Mpila;
  • Le supermarché "Brazza Mall";
  • L’université Denis Sassou-N’Guesso de Kintélé;
  • Les travaux du traitement des érosions de Ngamakosso;
  • Le nouveau siège du parlement à Brazzaville;
  • Le projet d’électrification rurale;
  • La construction du siège du port autonome de Pointe-Noire et des marchés de la ville océane.

Plus de détails sur: Le Point Afrique

7. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

L'économie congolaise est encore largement dominée par la production pétrolière, qui représente près des deux tiers du PIB, 90% des exportations et 75% des recettes budgétaires.

L'économie n'est pas parvenue à se maintenir sur la voie de la reprise économique engagée en 2018. La croissance a été de -0,9% en 2019, contre 1,6% en 2018. La dette élevée du pays a provoqué l’accumulation d’arriérés. Elle nuit à la confiance des investisseurs et menace la stabilité de l’ensemble du système financier. Le Congo enregistrera en 2020 un déficit budgétaire de 779,7 milliards de F CFA (1,2 milliard d’euros), représentant 13 % de son produit intérieur brut (PIB).

Cette situation, conjuguée au manque de diversification de l'économie, à l'effondrement des prix du pétrole et à l'apparition de la pandémie mondiale COVID-19, fait que le gouvernement à Brazzaville anticipe une récession de -9% en 2021 contre une projection de +1,2% dans le budget initial. Le FMI parle d’une récession de -2,3 % en 2020 puis d’une croissance du PIB de 3,4% en 2021 grâce à la reprise mondiale post-pandémique.

8.LIENS UTILES

INFORMATIONS SUR LE PAYS

http://www.awex-export.be/fr/marches-et-secteurs/

AIDES AUX ENTREPRISES

https://www.awex-export.be/fr/les-entreprises-wallonnes-et-le-covid19/liste-des-aides-accessibles

VOYAGES PROFESSIONNELS HORS UNION EUROPEENNE, ESPACE SCHENGEN ET ROYAUME-UNI

https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/

Ce site mentionne que sont autorisés « Les déplacements à l’étranger dans le cadre d’activités professionnelles, y compris les déplacements domicile/ lieu de travail ».

C’est la police des frontières qui interprète les instructions et qui prend la décision. Pour plus d’information contacter:

DGA.LPA.BruNat.GC.Immigratie@police.belgium.eu ou BRUNAT.IMMI@police.belgium.eu

  • Call center Ministère fédéral de la Santé: 0800 14 689
  • Guichet entreprises: 1890 du lundi au vendredi de 12h à 17h

COVID-19 TEMPORY MEASURES

https://www.macmap.org/covid19

FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL (FMI)

POLICY RESPONSES

AUTRES SITES UTILES

www.Reliefweb.net; www.lemonde.fr; www.jeuneafrique.com; www.adiac-congo.com; www.rfi.fr ; www.voaafrique.com;  www.sante.gouv.cg; https://partir.ouest-france.fr

9. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Conseiller économique et commercial

Jérôme ROUX (muté au Kenya mais encore responsable pour la RDC) 

Ambassade de Belgique

Boulevard du 30 Juin, 133

B.P. 899 Kinshasa – République Démocratique du Congo

T: +243 815 048 271 ou +243 815 048 272 ou +243 815 048 273

kinshasa@hub.brussels

Ambassade de Belgique

Ambassade Brazzaville

Impasse Avenue Auxence Ickonga, 4 (face à l’Ambassade d’Italie)
Poto-Poto - Brazzaville
Congo (République du)

Chargé d'Affaires Jean-Paul CHARLIER

T: +242 05 200 13 13

T: +242 05 536 71 08 Numéro d’urgence en dehors des heures d’ouverture.

Brazzaville@diplobel.fed.be

http://congo-brazzaville.diplomatie.belgium.be

Credimundi

Vous souhaitez connaître les risques liés à ce marché tant au niveau économique que politique.

Visitez le site

Chiffres clés

  • 342 000 Superficie en km2
  • 109 Rang d'exportation pour la Belgique 2019
  • 5.66 Population (en millions) 2021
  • 645.75 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 3020 PIB par habitant (en 2021)
  • 116 Rang d'exportation en Wallonie 2019

Taux de croissance du PIB (à prix constants)

2014

6,78 %

2015

2,65 %

2016

-2,80 %

2017

-2,86 %

2018

0,72 %

2019

1,44 %

2020

-9,22 %

2021

0,78 %

Taux de croissance des importations (à prix constants)

2014

6,62 %

2015

-6,00 %

2016

-8,97 %

2017

-41,41 %

2018

0,00 %

2019

-5,13 %

2020

-18,92 %

2021

3,33 %

Retour en haut back to top