Suppression de la conversion

La Banque nationale d’Ukraine (NBU) a levé entièrement l’obligation de conversion des devises étrangères à dater du 20 juin 2019.

Cette mesure restrictive avait été introduite en 2012 afin de stabiliser la monnaie ukrainienne (hryvnia – UAH). Le taux de conversion obligatoire variait de 50 % à 100 %. La dernière modification de la mesure datait de mars 2019 avec une baisse du taux de conversion obligatoire à 30 %, dans le cadre de la libéralisation des règles de contrôle des changes.

Source : Schneider Group

 

Partenaires commerciaux de l’Ukraine en 2019

  • (source : OEC)

 

  • Exportations – maïs, huiles d’oléagineux, minerai de fer, blé, …

Russie (9,46 % des export. – oxyde d’aluminium, fer laminé à chaud, barres de fer brut, pièces de locomotives, …) ;

Chine (7,95 % - minerai de fer, maïs, huiles d’oléagineux, …) ;

Allemagne (6,23 % - fil isolé, colza, maïs, minerai de fer, …).

À noter que l’Union européenne est le premier partenaire commercial de l’Ukraine, puisque l’UE représente environ 40 % des exportations ukrainiennes.

 

  • Importations – pétrole raffiné, voitures, médicaments emballés, briquettes de charbon, …

Chine (13,3 % des import. – dispositif à semi-conducteur, chaussures en caoutchouc, modèles et peluches, fer enrobé laminé à plat, …) ;

Russie (12 % - pétrole raffiné, briquettes de charbon, minerai de fer, réacteurs nucléaires, ammoniac, …) ;

Allemagne (9,62 % - voitures, médicaments emballés, pesticides, dispositifs générateurs électriques, …).

L’Ukraine et la Wallonie en 2020

En 2020, l'Ukraine est restée le 48ème pays client de la Wallonie malgré une baisse de 12,5 % de nos exportations. 

Les importations ont également diminué de 23,6 % en 2020 et l’Ukraine a reculé de trois places, se classant à la 38ème place de nos fournisseurs.

Pour toute information concernant les investissements en Ukraine ou les importations de produits ukrainiens, consultez l’Ambassade d’Ukraine en Belgique.

Présence internationale

Plusieurs acteurs financiers internationaux sont présents en Ukraine afin de soutenir le développement, tel que la BEI (bureau à Kiev) ou la BERD (3 bureaux : Kiev, Lviv et Odessa). 

Depuis 2007, la BEI a financé 51 projets pour un total de 7,8 milliards EUR dans de nombreux secteurs d’activités, mais principalement le transport, les lignes de crédit, l’énergie et le développement urbain. 

En 2016, la BERD a fourni 380 millions € de prêts et de garanties commerciales aux banques locales partenaires et à d'autres institutions financières pour des prêts aux entreprises, tandis que l'UE a mis à disposition 19 millions € pour l'assistance technique, les incitants à l'investissement et le partage des risques.

Via son Trade Facilitation Programme, la BERD, continue à couvrir les risques d’opérations commerciales avec l’Ukraine. En effet, les banques et assureurs crédits ont actuellement cessé toute garantie sur l’Ukraine en raison de la situation géopolitique, ce qui met en difficulté les exportateurs belges vers ce pays.

En date du 31 mai 2021, le portfolio de la BERD s’élève à plus de 4 millions EUR pour des projets d’infrastructures durables, dans les secteurs industriels, commerciaux et agricoles et dans les institutions financières. Tous les projets actifs de la BERD sont disponibles ici.

L’Union européenne est représentée par une Délégation de l’UE basée à Kiev. Le programme de coopération financière et technique de l'UE soutient l'ambitieux programme de réformes de l'Ukraine. Plus de 250 projets sont actuellement mis en œuvre dans un large éventail de secteurs, de régions et de villes en Ukraine.

Retour en haut back to top