IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

Au 22 juin 2020, le nombre total de personnes testées positives au COVID-19 était de 489 dont 64 personnes guéries et seulement 6 décès attribués au Covid depuis le début de l'épidémie le 20 mars 2020. Le Zimbabwe compte parmi les pays du continent les plus faiblement impactés par la pandémie en termes de fatalité, mais son économie déjà en berne avant le COVID-19 est très durement touchée.

Source: www.mohcc.gov.zw

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/ DECONFINEMENT

Les autorités ont ouvert l'économie formelle moyennant une réévaluation bi-hebdomadaire. Ceci fait suite à un confinement initial de 35 jours. Le président Mnangagwa avait déclaré la pandémie comme un état de catastrophe nationale le 19 mars 2020.

Le secteur informel a également été ouvert sous réserve de régularisation en termes d'enregistrement et d'amélioration des services sanitaires.

Les églises et les mosquées sont désormais ouvertes aussi, en respectant une limite de maximum 50 personnes. Certains collèges et universités ont repris leurs activités. Les écoles ouvriront normalement le 23 juillet 2020.

L’armée assiste la police pour mettre en place les contrôles

Voyages à l’intérieur du pays: Les déplacements sont autorisés dans les villes pour les personnes se rendant à leur travail et ce, pour autant qu’elles soient munies d’une lettre justificative. Elles sont également autorisées à se rendre dans les magasins, chez le médecin, à la pharmacies… dans un rayon de 5 kms du domicile.

Les déplacements entre les villes ne sont pas autorisés sauf justificatif visé par un commissariat de police.

Les seuls transports en commun autorisés sont ceux de la compagnie d’état ZUPCO.

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19

3. NIVEAU D’OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

  • Frontières – Aéroport: Les aéroports internationaux de Harare et Victoria Falls sont ouverts mais seule la compagnie Ethiopian Airways assure une liaison commerciale hebdomadaire avec l’extérieur. Les frontières à l’arrivée sont ouvertes uniquement pour les citoyens zimbabwéens, les résidents permanents de retour et les diplomates et membres du personnel d’organisations internationales/ONG accrédités au Zimbabwe.
  • Mesures de quarantaine: toute personne rentrant au Zimbabwe doit se soumettre à une période de quarantaine dans un hôtel/lodge agréé, à ses frais pendant 8 jours. Cette période est suivie de 14 jours en confinement à domicile. Il existe également des centres de quarantaine opérés par l’Etat et gratuits mais dont les conditions d’hébergement sont déplorables.
  • Les diplomates et membres d’ONG ont la possibilité de ne pas passer par un centre de quarantaine et de partir directement en confinement à leur domicile pour 22 jours.

Des informations concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) sont également disponibles sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères: https://diplomatie.belgium.be/fr

Accès au territoire de marchandises

Routes: Frontières opérationnelles pour le fret, seulement pour les produits jugés essentiels; Douane et entreposage opérationnels pour les services essentiels.

Mer: Le port de Beira (Mozambique) est opérationnel, mais le contrôle de frontière fonctionne avec personnel réduit et uniquement entre 8h à 16h30.

Air: Vols cargo uniquement (KLM); Aéroport fonctionnant avec un personnel minimum.

(Source: Bolloré Africa)

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D’IMPORTATIONS ET/OU D’EXPORTATIONS

  • Interdiction d’exportations de fournitures médicales;
  • Pas d’autres mesures particulières.

Des informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L’ECONOMIE

  • Au 23 avril, les autorités ont lancé un appel d’aide humanitaire pour lutter contre Covid-19, pour un montant à 220 millions de dollars, visant la prévention et le contrôle de la maladie, notamment des campagnes de sensibilisation. En outre, le gouvernement a commencé à initier un programme de transferts monétaires de 600 millions de dollars ZWL qui cible un million de ménages vulnérables au cours des 3 prochains mois, ainsi que des petites et moyennes entreprises et des commerçants informels qui sont durement touchés;
  • Les entreprises ont été autorisées à retarder le paiement de l'impôt sur les sociétés (exonération d'intérêts et de pénalités). Les droits et taxes sur certains biens et services liés au COVID-19 ont été suspendus, notamment sur les tests, le matériel de protection, la stérilisation et autres consommables médicaux;
  • En raison de la marge budgétaire limitée, le ministère des Finances a ciblé la redéfinition des priorités des dépenses en réorientant les dépenses en capital vers le secteur de la santé, y compris les programmes d'approvisionnement en eau et d'assainissement;
  • Le gouvernement a aussi assoupli certaines réglementations en matière de marchés publics afin de faciliter les achats rapides de biens et services essentiels;
  • Le gel des embauches gouvernementales a été levé pour le secteur de la santé, ciblant 4 000 membres du personnel médical supplémentaires (soit une augmentation d'environ 20%).

Mesures monétaires

Les autorités sont revenues au système multidevise permettant au dollar zimbabwéen (ZWL) et au dollar américain d'avoir cours légal simultanément (NB: les opérations en US avaient été interdites en juin 2019).

A partir de ce mardi 23 juin, la banque centrale passe du système actuel à taux de change fixe (1 USD = 25 ZWL) à un taux de change qui sera déterminé par une vente aux enchères hebdomadaire de devises. Ainsi, le taux officiel devrait assez rapidement rattraper le taux parallèle où le dollar américain se négocie actuellement aux alentours de 95 ZWL.

D’autre part, la banque centrale a réduit son taux directeur de 35 à 15 %, ainsi que le taux de réserve statutaire sur les dépôts bancaires de 5 à 4,5 %, et augmenté la facilité de prêt au secteur privé de 1 à 2,5 milliards de dollars zimbabwéens.

AUTRES INFORMATIONS PERTINENTES SUR L'ECONOMIE

Secteur touristique

Selon l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT), les arrivées de touristes internationaux au Zimbabwe pourraient chuter entre 30% et 80%, créant un manque à gagner compris entre 0,5 et 1,1 milliard de dollars de recettes touristiques. Par conséquent, le gouvernement pourrait se tourner vers le tourisme intérieur qui contribuerait à hauteur de 30% aux recettes touristiques totales. Dès lors, le tourisme intérieur pourrait s’avérer essentiel dans les efforts de relance de l’économie post Covid-19.

6. SECTEURS ECONOMIQUES QUI POURRAIENT EMERGER APRES LA CRISE (SECTEURS PORTEURS)

Le secteur de la santé a montré sa complète vulnérabilité et le gouvernement a promis d’investir dans ce secteur. D’autres opportunités pourraient se présenter dans les projets d’infrastructure en particulier au niveau du traitement de l’eau dans les zones urbaines, la génération d’électricité et la réhabilitation des réseaux routiers et ferroviaires.

7. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

Avant la propagation du Covid-19, le Zimbabwe sortait à peine d’un autre choc majeur: celui des pluies irrégulières en 2019/20 qui ont affecté la production agricole. Environ 7,7 millions de personnes (près de la moitié de la population) se sont retrouvées en état de besoin d’aide alimentaire urgente et 1,7 million de personnes en état de besoin de protection sociale.

La crise économique résultant de la pandémie de Covid-19 va encore aggraver la situation déjà préoccupante. Selon les dernières prévisions du FMI (voir IMF – World Economic Outlook Database), le PIB devrait se contracter de 7,5% en 2020 par rapport à 2019. Le taux d’inflation annuel (juin) est de 765% !

8. LIENS UTILES

9. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Ambassade de Belgique

Ambassade compétente Prétoria

Ambassadeur Didier VANDERHASSELT

Leyds Street 625 - Muckleneuk
0002 Prétoria, Afrique du Sud

T: +27 12 440 32 01

E-mail: Pretoria@diplobel.fed.be

Consul Honoraire à Harare

Consulat honoraire de Belgique

Jean GONCALVES, Consul honoraire

Kirton Services (Pvt) Ltd - 88 Fife Avenue – P.O. Box HR 10066 – Harare

T: + 263 24 2792513 // + 263 772 327886

E-mail: panamex@mweb.co.zw

Conseiller économique et commercial

Jean-Pierre MULLER

Embassy of Belgium

Wallonia Brussels Trade Commission

Fairway Office Park, Sable House

52 Grosvenor Road

Bryanston 2021 (Johannesbourg)

Afrique du Sud

T: +27 (0) 11 463 0378

E-mail: johannesburg@awex-wallonia.com

Credimundi

Vous souhaitez connaîtres les risques liés à ce marché tant au niveau économiqu que politique.
Visitez le site

Chiffres clés

  • 137 Rang d'exportation pour la Belgique 2018
  • 17.3 Population (en millions) 2019
  • 1.2 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 2 PIB par habitant (en 2019)
  • 88 Rang d'exportation en Wallonie 2018
Retour en haut back to top