Nom officiel
République d'Argentine 

Forme de l'État
République fédérale 

Le pouvoir exécutif
Le Président, Chef de l'État et commandant en Chef des forces armées, est élu pour un mandat de 4 ans et peut être réélu pour un mandat consécutif. Le Président nomme un Cabinet et un Chef de Cabinet, qui peuvent être destitués par un vote majoritaire dans chaque Chambre. 

Le pouvoir législatif
Congrès bicaméral 
Chambre basse : 257 Députés élus au suffrage direct pour un mandat de 4 ans ; la moitié des membres de la Chambre basse sont réélus tous les 2 ans.
Chambre haute : 72 Sénateurs élus au suffrage direct pour un mandat de 6 ans ; trois sénateurs sont élus par État, deux du parti au pouvoir et un du second ; un tiers de la Chambre haute est rééligible tous les 2 ans. 

Législatures régionales
Vingt-trois États et un district fédéral autonome 

Le pouvoir judiciaire
Les Juges fédéraux sont nommés par un Conseil de la magistrature ; le système de la Cour suprême fonctionne tant à l'échelle nationale que dans les provinces.  Les membres de la Cour suprême nationale doivent obtenir l'appui des deux tiers des membres de la Chambre haute. 

Élections nationales
Les dernières élections présidentielles et législatives ont eu lieu le 27 octobre 2019. Le scrutin présidentiel concernait les postes de Président, chef de l’Etat, et de Vice-Président, élus pour 4 ans.

Les élections législatives devaient renouveler la moitié du Congrès (Chambre des Députés et Sénat. 

Président
Alberto Fernández, péroniste, a remporté les élections du 27 octobre 2019 dès le premier tour avec plus de 48 % des suffrages. Il succède comme chef de l’Etat argentin à Maurico Macri.
La Vice-présidente élue est Cristina Kirchner qui avait occupé le poste de Présidente de l’Argentine de 2007 à 2015.

Retour en haut back to top