Conjoncture économique

Points forts :

  • Appartenance à la Zone Euro depuis le 1er janvier 2011 ainsi qu’à l’OCDE.
  • A été à la tête de la Présidence du Conseil de l’UE durant le 2ème  semestre 2017.
  • Comptes publics équilibrés et faible endettement.
  • Liens commerciaux, financiers et culturels étroits avec la Scandinavie.
  • Quasi-autosuffisance énergétique grâce aux schistes bitumineux.
  • Environnement des affaires très favorable (Flexibilité et ouverture sont les caractéristiques et les principes profonds de l’économie estonienne).
  • Développement important de secteurs à forte valeur ajoutée (électronique et services informatiques).
  • Numérisation des procédures administratives.
  • Flexibilité de la politique économique.
  • Située sur la côte occidentale de la mer Baltique, l’Estonie est le plus petit des états baltes. 

La flexibilité et l'ouverture sont les caractéristiques principales de la politique économique de l'Estonie.
L'Estonie est un E-pays avec un climat d'affaires favorable à la croissance.
Les privatisations dans tous les secteurs (industriel, commercial et financier) ont permis de dégager une dynamique de croissance, malgré les tensions sociales qu’elles ont créées.

L’Estonie affiche une des plus fortes croissances de la zone avec 4,9 % de croissance en 2017 et 3,7 % attendus en 2018. La croissance en 2019, bien qu’en légère baisse, devrait être de 3,2 %

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2018) : l'économie estonienne repose sur l'industrie mécanique, l'industrie alimentaire, la métallurgie, l'industrie chimique et la production de produits en bois. Environ 15 % du produit intérieur brut est généré par le tourisme. Principaux minéraux : schiste bitumineux, phosphore, calcaire, sable et tourbe.

Les domaines les plus développés sont les services (notamment le transport et la logistique, la biotechnologie et les services financiers) qui comptent plus de 68 % du PIB et emploient environ 65,5 % des Estoniens.

Le pays s’illustre notamment dans le secteur informatique (invention de SKYPE, systèmes de paiement par téléphone mobile, vote par internet, carte d’identité électronique multifonctionnelle et efforts en cyber sécurité) et dans celui des industries "vertes".

Principaux partenaires commerciaux de l’Estonie : Finlande 18.4 %, Suède 12.4%, Lettonie 8.9 %, Russie 8.1 %, Allemagne 5.1 %.

Principaux fournisseurs de l’Estonie : Finlande 18.2 %, Russie 13.1 %, Allemagne 12.4 %, Suède 9 %, Lituanie 6.4 %.

 

Retour en haut back to top