L’agriculture

Comme la plupart des pays d’Europe de l’Est, le secteur agricole  emploie environ la moitié de la population active mais il ne contribue qu’à 10% du PIB. L'agriculture moldave est spécialisée dans la culture de céréales, de betteraves, de tournesols et de tabac, ainsi que dans les vignes et les vergers. Si la production de pommes de terre appartient principalement au secteur privé, la grande majorité des terres reste encore occupée par des exploitations collectives.

Archaïque, le secteur agricole manque d’équipements et de technologies, ce qui ralentit sa modernisation et diminue considérablement sa compétitivité. D’autre part, l’éclatement de l’URSS, a conduit vers une situation encore plus difficile puisque ce pays était son principal client.

Jusqu’à 2014 la Moldavie exportait deux tiers de sa production agro-alimentaire, principalement vers les pays de la CEI. Avec l’embargo de 2014 mis par la Russie aux produits agro-alimentaire,  le poids des exportations de ces produits vers les pays de l’UE a augmenté.

 

Télécommunications

Le secteur des télécommunications s'est développé les dernières années, notamment dans les zones rurales. Le pays recense environ 400 000 lignes digitales et autant de lignes analogiques. La téléphonie mobile, dominée par les cartes prépayées, dépasse actuellement la téléphonie fixe.  La téléphonie fixe de l'Etat reste celle dominante sur le marché.  L'utilisation d'Internet a également rapidement augmenté.  

Même si des efforts, pour restructurer et moderniser le secteur, ont été entrepris, les success stories  sont rares et les investisseurs étrangers ne sont pas attirés par les structures supra-dimensionnées.

Il faut aussi préciser que la plus importante partie de l’industrie lourde est située en Transnistrie.

Retour en haut back to top