IMPACT COVID-19

L’Asie a été le premier continent à être touché par le Covid-19, nos différents postes de la zone vous ont préparé des notes reprenant la situation sanitaire, les décisions gouvernementales en termes d’importation/exportation, les perspectives à court et moyen termes et les liens utiles.

Contact sur place 
Nasser Belalia
Conseiller économique et commercial
Embassy of Belgium
Wallonia Foreign Trade and Investment (AWEX)
16th floor, Sathorn Square,
98 North Sathorn Road
Silom Sub District, Bangrak District
Bangkok 10500
THAILANDE
T 662-108.18.18 ou 108.18.19 ou 108.18.20
Bangkok@awex-wallonia.comEric Bletard

PAYS : MYANMAR
Date de la mise à jour :05 janvier 2021
1.   Situation sanitaire




Le pays semble aujourd’hui atteindre tout doucement la fin de la deuxième vague qui a vu le nombre de cas atteindre le nombre de 127.000 en 3 mois. Les mesures restrictives sont peu à peu relâchées mais la politique du « Stay at home » est toujours de rigueur et le pays n’est donc pas encore tiré d’affaire.
La fermeture des frontières est toujours de mise. Les situations et restrictions régionales varient et les déplacements à l’intérieur du pays sont encore difficiles malgré la reprise du trafic intérieur depuis le 16 décembre.
Le transport et la logistique dans son ensemble, déjà difficiles en temps normal à cause d’infrastructures déficitaires, sont encore plus compliqués pour le moment dû aux nombreuses restrictions de déplacement.
2.   Décisions gouvernementales en termes d’importation/exportation
De par sa proximité commerciale avec la Chine, le Myanmar est une des premières victimes collatérales de la crise COVID-19, et a très tôt subi de plein fouet les chocs impactant l’offre et la demande. Aujourd’hui, la situation n’est guère meilleure et des secteurs clés comme le secteur textile sont en grandes difficultés. Le pays qui n’a que très peu de production industrielle et une faible capacité de testing, est dépendant de ses puissants voisins pour ses besoins dans le domaine de la santé notamment. Ceux-ci et surtout la Chine, pourraient en profiter pour renforcer leur présence et influence via des politiques de soutien. Seule l’exportation de riz a été interdite pour éviter toute pénurie locale.
3.  Perspectives à court et moyen termes
La situation s’améliore lentement mais un retour à une activité normale devrait prendre encore un certain temps. Les mesures restrictives commencent doucement à être levées et le gouvernement reste attentif à l’évolution de la situation, accélérant notamment la stratégie de vaccination.
Le secteur textile, moteur des exportations du pays, a le pire derrière lui mais les commandes tardent à revenir. Environ 15% des entreprises du secteur ont dû arrêter leur production définitivement ou temporairement.d’aides financières internationaux ou autres sont déjà prévus (UE, Banque mondiale, JICA – testing -  …). Ces aides sont principalement destinées à la santé et au secteur textile. Le pays est toujours demandeur de solutions bon marché pour la lutte contre le virus et devrait bientôt recevoir les premières doses de vaccins venant d’Inde et de Chine.
4.En savoir plus :
Southeast Asia Covid-19 Tracker: https://www.csis.org/programs/southeast-asia-program/southeast-asia-covid-19-tracker-0
Market Access Map: 
https://macmap.org/en/covid19
Myanmar Times: 
https://www.mmtimes.com/
The Irrawaddy: 
https://www.irrawaddy.com/tag/covid-19
COVID-19 Economic Relief Plan: 
https://www.moi.gov.mm/moi:eng/?q=news/28/04/2020/id-21511



En bref

    Credimundi

    Vous souhaitez connaîtres les risques liés à ce marché tant au niveau économiqu que politique.
    Visitez le site

    Chiffres clés

    • 122 Rang d'exportation pour la Belgique 2019
    • 54.81 Population (en millions) 2021
    • 1693.37 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
    • 5970 PIB par habitant (en 2021)
    • 145 Rang d'exportation en Wallonie 2019

    Taux de croissance du PIB (à prix constants)

    2014

    7,99 %

    2015

    6,99 %

    2016

    5,86 %

    2017

    6,76 %

    2018

    6,20 %

    2019

    6,59 %

    2020

    2,05 %

    2021

    7,46 %

    Taux de croissance des importations (à prix constants)

    2014

    22,26 %

    2015

    21,64 %

    2016

    -11,42 %

    2017

    9,37 %

    2018

    17,34 %

    2019

    4,20 %

    2020

    -1,20 %

    2021

    7,05 %

    Retour en haut back to top