Informations culturelles

Données générales

  • Les liens familiaux (et sociaux en général) sont fondamentaux au Salvador. Il arrive souvent que les membres d’une famille travaillent tous dans la même société.
  • Dans les affaires, les relations et le niveau d’éducation sont plus importants que l’expérience, les titres marquant la position sociale (la hiérarchie doit être respectée) et le diplôme sont systématiquement utilisés. Les différences sociales sont extrêmement marquées.
  • La société salvadorienne est machiste, et il est courant de voir les hommes flirter avec les femmes dans n’importe quel contexte, n’en prenez pas ombrage.

Premier contact et conversation

  • Les Salvadoriens, très spontanés, aiment discuter de leur famille, de leur travail et de leur pays (plages, spécialités culinaires, etc.). Évitez par contre de parler politique et religion, du moins lors des premiers contacts. La moindre tentative de parler espagnol sera toujours bien reçue par les Salvadoriens.
  • Ils sont généralement très expressifs (ne vous étonnez pas si l’on vous touche l’épaule ou la main) et accordent une grande importance au contact visuel.
  • L’humour est omniprésent et vise parfois les défauts personnels, ne vous en offusquez pas. L’usage de surnoms est très courant.
  • Lors du premier contact, l’habitude est de se serrer la main entre hommes et de se faire une bise entre femmes et entre individus de sexe opposé.

Code vestimentaire et social, ponctualité et formalité

  • Portez une tenue de ville dans les situations habituelles (pantalon-chemise pour les hommes, jupe/robe pour les femmes), un peu plus soignée dans des situations plus officielles (cravate requise).
  • Les Salvadoriens ont tendance à être en retard, ce qui ne doit pas vous empêcher d’être ponctuel ; prévoyez simplement un passe-temps. Sachez que le temps d’attente est proportionnel au prestige de la personne qui vous reçoit.

Établir et gérer les relations d’affaires

  • Les relations d’affaires sont basées sur les relations sociales : l’amitié a beaucoup de valeur. Veillez à établir un bon contact avec vos interlocuteurs et à respecter l’ordre hiérarchique.
  • Les Salvadoriens sont très poches de leurs interlocuteurs lors des discussions et n’hésitent pas à les effleurer. Ils gesticulent beaucoup.
  • Pour indiquer une personne ou une chose, on évite de la pointer du doigt ; il est habituel, au Salvador, de remplacer ce geste par une mimique faciale consistant à sortir les lèvres (comme pour un baiser) en direction de la personne ou de la chose dont il est question.
  • Élever la voix est considéré comme une marque de mécontentement. Vouvoyez toujours vos interlocuteurs lorsque ce sont vos supérieurs hiérarchiques, utilisez le vos (forme ancienne du tú) dans le cas contraire et lorsque les relations deviennent plus familières.
  • Les manifestations d’affection sont bien reçues, au contraire de l’expression de la colère.
  • Les Salvadoriens aiment discuter, surtout dans des contextes informels. Les décisions sont très majoritairement prises par la tête hiérarchique, sans consultation des subalternes (l’inverse étant très bien perçu). 
Retour en haut back to top