IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

A la faveur des mesures de restriction des déplacements – plusieurs couvre-feux depuis le mois de juin, confinement total durant les fêtes de l’Eid al-Adha – et de l’accélération de la campagne vaccinale – près de la moitié de la population a reçu au moins une dose à fin août –, le rythme de propagation du Covid-19 en Oman a fortement ralenti au cours des dernières semaines (voir graphique).

2. CONFINEMENT/ DECONFINEMENT

La plupart des lieux accueillant du public ont été autorisés à rouvrir leurs portes. Les autorités omanaises ont toutefois annoncé que la vaccination serait obligatoire pour accéder aux établissements publics et privés (administrations, centres commerciaux, restaurants, installations sportives, etc.) à partir du 1er septembre 2021. Initialement prévus en septembre 2021, les forums économiques Green Hydrogen Summit et Oman Petroleum and Energy Show, ont pour leur part été respectivement reportés au 29 novembre-1er décembre 2021 et au 21-23 mars 2022. 

Voyager à l’intérieur du pays

Tous les déplacements entre gouvernorats sont permis. Le port du masque est obligatoire dans tout l’espace public sous peine d’une amende de 1000 OMR.

3. NIVEAU D'OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes : frontières ouvertes

En matière de voyage, les autorités ont annoncé la réouverture des frontières du Sultanat à tous les voyageurs vaccinés, y compris les touristes, à partir du 1er septembre 2021, ainsi que la suppression de la liste des pays en provenance desquels l’entrée sur le territoire omanais était interdite. Les mesures de quarantaine obligatoire sont aujourd’hui largement assouplies, notamment pour les détenteurs d’un test PCR négatif.  

Nous vous recommandons de consulter régulièrement l’avis du SPF Affaires Etrangères sur Oman

Accès au territoire des marchandises

  • Routes: Pas de restrictions;
  • Maritime: Pas de restrictions;
  • Air: Vols cargo autorisés.

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D'IMPORTATION ET D'EXPORTATION

  • Depuis le 26 février 2020, le gouvernement omanais a interdit les exportations de masques et de désinfectants pour les mains. Et depuis le 2 avril 2020, les exportations omanaises d’oignons, d’ail, de farine et de blé sont interdites;
  • Depuis le 31 mars 2020, toutes les importations désignées pour le ministère de la Santé d'Oman comme nécessaires dans la lutte contre le virus COVID-19, seront exonérées de droits de douane;
  • De plus, les certificats d’origine ne sont plus exigés lors du dédouanement des marchandises;
  • En outre, l'exigence actuelle d'obtenir une garantie en cas de non-soumission de la documentation originale légalisée a été levée jusqu'à nouvel ordre.

Enfin, la Direction générale des douanes a mis sur pied un service de dédouanement à distance (Customs Bayan System) qui ne nécessite pas la présence du propriétaire des marchandises ou de son représentant (courtier en douane) pour les procédures d'inspection dans les ports et aéroports. Aux points de douane terrestres, la présence du chauffeur de camion est tout de même requise.

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont disponibles ici.

5. SECTEURS ECONOMIQUES PRIORITAIRES QUI POURRAIENT EMERGER APRES LA CRISE

Le secteur des technologies de l’information devrait connaître une accélération suite à la nécessité de travailler à distance ainsi que celui de la construction, revigoré en juin dernier par l’abolition du NOC, véritable barrière à la mobilité des travailleurs. Ce « certificat de non objection » délivrée par les entreprises du bâtiment à leurs employés immigrés au bout de deux ans était indispensable pour leur permettre de changer d’employeur.

L’investissement de longue date du Sultanat dans la promotion et le soutien de l’entrepreneuriat et son objectif de favoriser l’apparition d’une société à la pointe de la technologie semblent porter leurs fruits pendant la pandémie. Preuve en est, les nombreux exemples d’entrepreneurs omanais ayant mis au point des innovations pour combattre le virus et soutenir l’économie (respirateurs artificiels ou masques imprimés en 3D, portail en ligne de mise en relation de producteurs locaux avec leurs clients, etc.).

D’autres secteurs portés par le plan de réforme Vision 2040 sortiront vainqueurs de cette crise. Parmi eux citons la santé, l’éducation, la recherche, le digital ou encore le développement durable.

6. MESURES DE SOUTIEN A L'ECONOMIE

Le 11 février 2021, l'Autorité pour le développement des petites et moyennes entreprises a prolongé le report des versements des PME payables au Fonds Al Raffd jusqu'à fin juin 2021, et il a été prolongé à nouveau jusqu'à fin 2021.

Le 9 mars 2021, le gouvernement a dévoilé le Plan de relance économique (PSE) qui contient un mélange de mesures de soutien politique liées à la pandémie et de réformes structurelles pour promouvoir la diversification économique. Ce dernier comprend des stimuli concernant les taxes et créances, des mesures de soutien à l'environnement des affaires et des investissements, des aides destinées aux PME et au marché du travail et des incitations bancaires pour atténuer l'impact du COVID-19 sur l'économie.

Le 8 avril 2021, le gouvernement a annoncé des initiatives de protection sociale ciblant les groupes de ménages les plus vulnérables et les PME. Ces initiatives sont temporaires jusqu'à ce que le gouvernement finalise le nouveau système de protection sociale. 

Pour consulter en détail l’ensemble des mesures de soutien mises en place par le gouvernement, cliquez ici.

Pour de plus amples informations sur l’économie, merci de consulter ce lien.

7. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

Le Fonds Monétaire International (FMI) a tenu ses consultations « Article IV » avec les autorités omanaises au début de l’été. En conclusion de cet exercice réalisé en visioconférence, le FMI a annoncé que la croissance du PIB omanais pourrait atteindre près de +2,5% en 2021, après une récession de -2,8% en 2020 – récession moindre qu’initialement envisagée par le FMI. La croissance hors hydrocarbures pourrait atteindre pour sa part +1,5% en 2021, contre -3,9% en 2020. L’inflation devrait par ailleurs accélérer, à +3% en 2021 (-0,9% en 2020), dans le sillage de l'introduction de la TVA et de la reprise de la demande.

Après avoir enregistré un déficit record de -19,3% du PIB en 2020, le solde budgétaire devrait s'améliorer en 2021 selon le FMI, à -2,4% du PIB, sur fond de remontée des prix du pétrole et de baisse des dépenses imputées à l’Etat. Arguant toutefois de la volatilité des cours des hydrocarbures et des risques induits par l’émergence de nouveaux variants du Covid-19 sur la reprise de l’activité mondiale, le FMI a appelé les autorités omanaises à poursuivre une stricte mise en œuvre du Plan de consolidation budgétaire à moyen terme. A cet effet, Oman a sollicité l’assistance technique du FMI pour l’aider à renforcer le cadre budgétaire à moyen terme et à élaborer une stratégie d'endettement robuste. Au-delà des besoins réels des autorités omanaises en matière d’expertise, ce choix de mobiliser les services du FMI permet aussi au Sultanat de communiquer opportunément auprès des marchés sur sa volonté de s’attaquer « sérieusement » aux problématiques de l’assainissement des finances publiques et de la correction de la trajectoire d’endettement.

A noter que quelques mois après les agences de notation Standard & Poor’s et Fitch, Moody’s a annoncé à son tour en juillet le maintien de la note souveraine d’Oman, à Ba3, après plusieurs dégradations en 2020.

8. LIENS UTILES

INFORMATIONS SUR LE PAYS

http://www.awex-export.be/fr/marches-et-secteurs/

AIDES AUX ENTREPRISES

https://www.awex-export.be/fr/les-entreprises-wallonnes-et-le-covid19/liste-des-aides-accessibles

VOYAGES PROFESSIONNELS HORS UNION EUROPEENNE, ESPACE SCHENGEN ET ROYAUME-UNI

https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/

Ce site mentionne que sont autorisés « Les déplacements à l’étranger dans le cadre d’activités professionnelles, y compris les déplacements domicile/ lieu de travail ».

C’est la police des frontières qui interprète les instructions et qui prend la décision. Pour plus d’information contactez:

DGA.LPA.BruNat.GC.Immigratie@police.belgium.eu ou BRUNAT.IMMI@police.belgium.eu

  • Call center Ministère fédéral de la Santé: 0800 14 689
  • Guichet entreprises: 1890 du lundi au vendredi de 12h à 17h

COVID-19 TEMPORY MEASURES

https://www.macmap.org/covid19

FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL (FMI)

POLICY RESPONSES

 9. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Conseiller économique et commercial

Adrien LACROIX

Ambassade de Belgique

Diplomatic Quarter

Main Road 2 – Lot n°A2

P.O. Box 94396

Riyadh 11693

T: +966 11 480 86 14

E-mail: riyadh@awex-wallonia.com

Ambassade compétente à Riyadh (pour des affaires politiques)

Ambassadeur Dominique MINEUR

Diplomatic quarter Main Road 2 Lot n° A2

11693 Riyadh

Arabie Saoudite

T: +966 11 480 86 11

F: +966 11 488 20 33

Numéro d'urgence: +966 505 693 459 

E-mail: Riyadh@diplobel.fed.be

Ambassade compétente à Abu Dhabi (pour des affaires consulaires) 

Ambassadeur Peter CLAES

Al Masaood Tower (6th floor) Hamdan Street

Abou Dhabi

Emirats Arabes Unis

T: +971 2 631 94 49

Numéro d'urgence: +971 50 441 34 60

E-mail: abudhabi@diplobel.fed.be

Consulat honoraire Mascate 

Consul honoraire Reggy VERMEULEN

Port of Duqm Company SAOC - PO Box 2409 PC 111

Mascate

Oman

T: +968 2434 91 29

T: +968 7176 60 70

E-mail: belgium@omantel.net.om

Credimundi

Vous souhaitez connaître les risques liés à ce marché tant au niveau économique que politique.

Visitez le site

Chiffres clés

  • 309 500 Superficie en km2
  • 89 Rang d'exportation pour la Belgique 2019
  • 4.56 Population (en millions) 2021
  • 0.43 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 30790 PIB par habitant (en 2021)
  • 90 Rang d'exportation en Wallonie 2019

Taux de croissance du PIB (à prix constants)

2014

1,46 %

2015

4,63 %

2016

5,10 %

2017

0,35 %

2018

1,76 %

2019

0,47 %

2020

-6,49 %

2021

1,25 %

Taux de croissance des importations (à prix constants)

2014

-7,91 %

2015

-0,47 %

2016

-11,97 %

2017

13,80 %

2018

0,06 %

2019

-0,80 %

2020

-10,50 %

2021

5,50 %

Retour en haut back to top