IMPACT COVID-19

Le Conseiller économique et commercial du FIT à Lima fait le point sur les mesures prises par le gouvernement péruvien.

Situation au 20/02/2021

Le Ministère de la Santé du Pérou confirme 1.283.309 cas de contaminations COVID-19 (chiffres du 19 février) et  45 097 morts jusqu'à présent.

La plupart des infections sont à Lima.

Des informations plus détaillées sur la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19) sont publiées sur : https://covid19.minsa.gob.pe/sala_situacional.asp

Mesures de précaution

Depuis la déclaration de l'état d'urgence le 15 mars 2020 par le président du Pérou, l'état d'urgence sanitaire reste en vigueur jusqu'au 7 mars 2021 et l'état d'urgence national jusqu'au 28 février 2021.

L'état d'urgence national comprend les mesures suivantes : restriction des droits constitutionnels, quarantaine et/ou couvre-feu (variable selon les régions), suspension des rassemblements sociaux lorsque la concentration de personnes est trop élevée, fermeture partielle des frontières internationales.

Mesures régionales

- Niveau d'alerte extrêmement élevé

Les provinces suivantes des régions de Lima (Lima Metropolitana, Callao, Barranca, Huaura, Cañeta et Huaral), Amazonas (Utubamba), Ancash (Santa), Apurimac (Abancay), Arequipa (Arequipa, Camaná, Islay et Caylloma), Ayaucho (Huamanga), Cajamarca (Cutervo), Cusco (Canchis et La Convención), Huancavelica (Huancavelíca), Huánuco (Huánuco), Ica (Ica, Chincha et Pisco), Loreto (Maynas et Ramón Castilla), Junín (Huancayo, Tarma, Yauri et Chanchamayo), Moquegua (Ilo), Pasco (Pasco), Puno (Puno) et Tacna (Tacna) sont soumises à une quarantaine obligatoire et à un couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin. Il est permis de marcher à l'extérieur pendant une heure par jour au maximum. Une seule personne par famille est autorisée à quitter la maison pour faire des achats. Les supermarchés, les pharmacies, les banques, les marchés et les petits magasins de fournitures sont autorisés à ouvrir avec un taux d'occupation maximum de 40 %. Tous les autres établissements commerciaux, gymnases, centres culturels, casinos, églises, bibliothèques et musées ne peuvent pas ouvrir. La livraison est autorisée. Le transport interprovincial n'est pas autorisé.

- Niveau d’alerte très élevé

Dans les provinces d'Amazonas, Arequipa, Ayacucho, Cajamarca, Cusco, Moquegua, Puno, Tacna et Tumbes, le couvre-feu est en vigueur de 20 heures à 4 heures du matin. Les magasins peuvent ouvrir à 50 % (supermarchés, pharmacies, bodegas) ou 20 % (centres commerciaux, etc.), les restaurants avec terrasse et espaces ouverts à 30 %, les banques à 50 %. Les centres de remise en forme, les centres culturels, les casinos, les églises, les bibliothèques et les musées ne sont pas autorisés à ouvrir. La livraison est autorisée. Aucun véhicule privé ne peut être utilisé le dimanche. Le transport interprovincial est autorisé avec un taux d'occupation maximum de 50 %.

- Niveau d’alerte élevé

Dans les  provinces de La Libertad, Lambayeque, Loreto, Piura, San Martín et Ucayali, le couvre-feu est en vigueur de 21 heures à 4 heures du matin. Les gymnases, les casinos et le secteur culturel (cinémas, théâtres, autres arts du spectacle) peuvent ouvrir avec un taux d'occupation maximum de 30 % ; les magasins avec un taux d'occupation de 50 % (supermarchés, pharmacies, bodegas) ou de 40 % (centres commerciaux, etc.), les restaurants avec un taux d'occupation de 50 % (60 % pour les terrasses et les espaces ouverts), les banques avec un taux d'occupation de 50 %, les musées et les bibliothèques avec un taux d'occupation de 50 % et les églises avec un taux d'occupation de 20 %. Aucun véhicule privé ne peut être utilisé le dimanche.

- Niveau d'alerte modéré

Le couvre-feu s'applique dans toute la région de Madre de Dios de 23 heures à 4 heures du matin. Les salles de fitness, les casinos et le secteur culturel (cinémas, théâtres, autres arts du spectacle) peuvent ouvrir avec un taux d'occupation maximum de 40 % ; les magasins avec 50 %, les restaurants avec 60 % (70 % pour les terrasses et les espaces ouverts), les banques avec 50 %, les musées et les bibliothèques avec 60 % et les églises avec 30 %.

Vols internationaux vers le Pérou

Les vols commerciaux en provenance d'Europe, du Brésil ainsi que des destinations nécessitant un vol de plus de 8 heures sont actuellement suspendus jusqu'au 28/02 au moins. Les voyageurs en provenance d'Europe, du Brésil ou d'Afrique du Sud ou ayant fait une escale dans ces pays au cours des 14 derniers jours et qui ne résident pas au Pérou ne sont pas autorisés à entrer dans le pays.

Tous les voyageurs, qu'ils soient péruviens ou étrangers, sont tenus de passer deux semaines en quarantaine à leur domicile, à leur hôtel ou à un lieu de résidence désigné par le ministère de la santé après leur arrivée au Pérou. Après 6 jours, ils sont autorisés à passer un test PCR (à leurs frais). Si le résultat est négatif, ils peuvent quitter la quarantaine. Il est important de souligner qu'à l'arrivée au Pérou, un test PCR négatif ne dépassant pas 72 heures doit être présenté ainsi qu'une déclaration de santé  sur l'honneur (via http://e-notificacion.migraciones.gob.pe/dj-salud).

L'ambassade de Belgique au Pérou fournit des informations sur les restrictions actuelles.

Stratégie de sortie

Le gouvernement a imposé une quarantaine basée sur le risque de contamination du COVID-19. Le jeudi 11 février, la présidente du Conseil des ministres, Violeta Bermúdez, a déclaré que le gouvernement avait décidé de ne plus reprendre ses activités pendant la période de prolongation des restrictions ciblées en vigueur dans le pays (https://elcomercio.pe/lima/sucesos/violeta-bermudez-por-ahora-hemos-decidido-no-reabrir-ninguna-actividad-adicional-nndc-noticia/).

Impact économique

L'apparition du coronavirus (COVID-19) a un impact sur l'économie locale. En 2020, le Pérou a connu l'une des récessions les plus profondes depuis des décennies, au milieu d'une épidémie particulièrement importante de COVID-19 et des mesures d'atténuation associées, notamment la fermeture prolongée des mines. https://rpp.pe/economia/economia/cuales-seran-los-efectos-economicos-de-esta-segunda-cuarentena-en-el-peru-covid-19-segunda-ola-coronavirus-en-peru-noticia-1317398?ref=rpp).

 

Perspectives économiques

Après l'une des plus profondes récessions de la région en 2020, une forte reprise de l'économie péruvienne est attendue dans les années à venir. Selon le rapport de la Banque mondiale sur les perspectives économiques mondiales, l'économie du Pérou devrait connaître une croissance de 7,6 % en 2021 et de 4,5 % en 2022. La Banque mondiale a déclaré que la croissance du Pérou bénéficiera de la hausse des prix du cuivre et du maintien d'une politique monétaire accommodante.

Selon les perspectives macroéconomiques pour 2021, réalisées par le ministère péruvien de l'économie et des finances (MEF), le Pérou sera l'un des pays ayant la plus forte croissance économique en Amérique latine.

Les secteurs les plus prometteurs pour cette année sont la construction, l'exploitation minière et le commerce.

Liens utiles

- Ambassade de Belgique au Pérou : https://diplomatie.belgium.be/nl/Diensten/Op_reis_in_het_buitenland/reisadviezen/peru

- Site du gouvernement péruvien : https://www.gob.pe/coronavirus

- Mise à jour sur la crise COVID-19 au Pérou : https://covid19.minsa.gob.pe/sala_situacional.asp

- Site web de la Banque centrale de réserve (BCR) : https://www.bcrp.gob.pe/

- Lois adoptées en réponse à la pandémie COVID-19 : https://www.gob.pe/institucion/minsa/colecciones/749-normatividad-sobre-coronavirus-covid-19

 

 

Source: Madame Esthefani López – Conseiller économique et comercial pour  FIT-AWEX-HUB Brussels à Lima

Credimundi

Vous souhaitez connaîtres les risques liés à ce marché tant au niveau économiqu que politique.
Visitez le site

Chiffres clés

  • 74 Rang d'exportation pour la Belgique 2019
  • 33.54 Population (en millions) 2021
  • 3.78 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 12240 PIB par habitant (en 2021)
  • 69 Rang d'exportation en Wallonie 2019

Taux de croissance du PIB (à prix constants)

2014

2,42 %

2015

3,24 %

2016

4,10 %

2017

2,45 %

2018

3,99 %

2019

2,16 %

2020

-12,96 %

2021

8,74 %

Taux de croissance des importations (à prix constants)

2014

-1,11 %

2015

2,02 %

2016

-2,42 %

2017

4,05 %

2018

3,25 %

2019

1,26 %

2020

-27,54 %

2021

22,29 %

Retour en haut back to top