Secteurs porteurs

 L'agriculture représente un peu plus de 2% du PIB portugais et emploie environ 11,5% de la population. Le pays produit principalement des céréales, des fruits, des légumes et du vin.

L'exportation du vin de Porto représente 1,4% des exportations totales.

 

L'industrie manufacturière, composée de petites et moyennes entreprises, est moderne. 

L'économie portugaise est avant tout basée sur le secteur des servicesqui emploie 57,7% de la population active, contre 11,7% pour le secteur primaire.

La majorité (98%) des entreprises portugaises sont des PME.

Un peu moins du tiers de la population est employée dans l'industrie, surtout dans la construction, l'énergie et l'eau. Les secteurs traditionnels (textile, chaussure, céramique, liège, alimentation et industrie maritime) ont reculé au profit de nouveaux secteurs tels que l'électronique, l'industrie automobile et pharmaceutique. Ces deux derniers secteurs ont connu des difficultés et l'emploi y a reculé.  

Le secteur du tourisme pèse d'un grand poids dans l'économie portugaise ainsi que le secteur hôtelier. Ce secteur contribue de manière significative à la croissance du pays.

 

La distribution portugaise a considérablement  évolué ces dernières années et est marquée par l’arrivée de la grande distribution et les marques étrangères.

Le secteur du numérique connaît au Portugal un développement constant et fait l’objet d’une stratégie nationale.

 « L’agenda Portugal Digital » concrétise un engagement fort tant de la part du secteur public que du secteur privé et ambitionne de faire du Portugal, d’ici 2020, l'un des pays les plus avancés en matière d’économie numérique de l'UE.

Le Portugal et spécialement Lisbonne se profilent comme étant le lieu incontournable pour les Startups technologiques  supportées par :

  • Un environnement favorable : le pays soutient l’entreprenariat et l’innovation au sens large à travers une série de mesures ciblées. La création d’une entreprise, par exemple, est rapide et aisée et ne prend que 45 minutes en ligne... ! ;
  • Un écosystème et une culture de l’innovation : rien qu’à Lisbonne il y a plus d’une douzaine d’incubateurs, quatre accélérateurs de startups, quatre FABLABS et 18 espaces de coworking et centres d’innovation ;
  • La Présence du WEB SUMMIT à Lisbonne depuis 2016 et pour 3 ans (prolongement de 10 ans signé début octobre 2018). Ce WEB SUMMIT est un salon itinérant considéré comme la plus grande conférence  européenne pour les startups HIGH TECH.

 

D’autres secteurs porteurs sont : les nouvelles technologies ; le secteur des transports ; l’environnement et les énergies renouvelables ; les télécommunications et enfin le secteur de la santé.

Dans l’innovation et la recherche, les principales tendances se situent dans les secteurs suivants : l’aéronautique et l’aérospatiale, les transports et la logistique, l’environnement, la chimie et la pétrochimie, et la nanotechnologie.

 

Le Gouvernement Portugais a créé en 2012 le «  Stratégique pour l’Entreprenariat et l’innovation » pour encourager les firmes à devenir plus innovatrices et performantes, grâce à des instruments de financement appropriés (http://www.ei.gov.pt/index/).

 

Retour en haut back to top