IMPACT COVID-19

 

1. SITUATION SANITAIRE

SITE JOHNS HOPKINS

La prestigieuse Université américaine JOHNS HOPKINS, spécialisée en médecine et santé publique, met à jour quotidiennement son site Internet afin de diffuser une information précise et actualisée sur l’évolution de l’épidémie. Cette information est disponible pays par pays. Vous la trouverez ici.

Par ailleurs, les autorités locales ont mis en place un numéro vert (3030) et un numéro de téléphone dédié pour la prise en charge de patients potentiellement infectés (1021 ou 14).

2. NIVEAU DE CONFINEMENT/ DECONFINEMENT

Sur l’ensemble du territoire algérien

  • Interdiction des rassemblements et des marches dans quelque lieu que ce soit;
  • Port du masque obligatoire sur la voie et dans les lieux publics, sur les lieux de travail ainsi que dans tous les espaces ouverts ou fermés recevant le public ;
  • Respect d’une distance obligatoire d’au moins un mètre entre deux personnes dans tout lieu recevant du public;
  • Après avoir donné le coup d’envoi des examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM), le chef du gouvernement a confié qu’aucune date n’avait encore été retenue de manière définitive pour le lancement de l’année scolaire 2020/2021 ;
  • Fermeture de tous les commerces à l’exception des commerces d’alimentation, des pharmacies et des buralistes;
  • Malgré le déconfinement progressif en Algérie, les fêtes des mariages ainsi que des circoncisions sont interdits dans les espaces fermés;
  • Certaines entreprises avaient déjà été autorisées à reprendre leurs activités; La plupart des entreprises et attractions non essentielles en Algérie restent fermées;
  • Le Ministre de la Jeunesse et des Sports a été chargé en concertation avec les différentes fédérations sportives d’examiner la possibilité de reprise progressive des activités et manifestations sportives à huit clos, selon des protocoles sanitaires adaptés à chaque discipline.

Par contre, les activités suivantes ont pu reprendre:

  • Les salons de coiffure, uniquement sur rendez-vous;
  • La vente d’effets vestimentaires et de chaussures;
  • Les auto-écoles et la location de véhicules;
  • Les autorités ont réouvert progressivement les mosquées de plus de 1 000 places, les plages et autres lieux de récréation et de détente (hôtels, restaurants, cafés, galeries d’art), les bars restent fermés;
  • Crèches et garderies d’enfants ouvertes à une capacité de 50%.

Voyages à l’intérieur du pays 

Mesures spécifiques

Le nombre de préfectures où est instauré un couvre-feu passe de 29 à 18 sur un total de 48, à la faveur d’une « nette amélioration » de la situation sanitaire

La levée de la mesure de confinement partiel à domicile pour dix-neuf (19) wilayas dont la situation sanitaire connait une nette amélioration. Il s’agit des wilayas de Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Bordj Bou Arreridj, Ouargla, Bechar, Constantine, Sétif, Adrar, Laghouat et El Oued.

La reconduction, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er septembre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h00 au lendemain 06h00 du matin, pour dix (10) wilayas. Il s’agit des Wilayas de Boumerdes, Bouira, Relizane, Médéa, Blida, Tipaza, Alger, Oran, Annaba, Bejaia.

L’application, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er septembre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h00 au lendemain 06h00 du matin pour huit (08) wilayas, dont la situation sanitaire s’est dégradée, à savoir: Tebessa, Illizi, El Tarf, Ain Defla, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Tindouf, Jijel.

Toutefois, les Walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

Manifestations

En cas de manifestation, se tenir à l’écart des cortèges et rassemblements de foule et suivre les consignes de sécurité des autorités locales ainsi que l’ensemble des recommandations de ce site.

Transport en commun pays/ ville 

  • Les transports publics en Algérie fonctionnent avec une capacité limitée
  • Le maintien de la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends, dans les dix-huit (18) wilayas concernées par la mesure du confinement partiel

Suspension de toutes les activités de transport collectif de passagers, public comme privé, allant des services aériens aux transports routiers et ferroviaires qu’ils soient urbains, intercommunaux ou inter-wilayas. Les transports nécessaires aux activités vitales seront organisés par le ministre compétent et les walis.

Interdiction de circulation des taxis à travers tout le pays.

Par ailleurs, le site Internet du Fonds Monétaire International (FMI) diffuse également des informations régulièrement mises à jour. Vous les trouverez ici: Policy covid-19

3. NIVEAU D’OUVERTURE DU PAYS

Accès au territoire des personnes

Les frontières algériennes sont fermées. Les autorités algériennes ont décidé de suspendre temporairement les dessertes de voyageurs aériennes et maritimes à destination ou en provenance de l’Europe à compter du jeudi 19 mars 2020.

Toute information concernant les mouvements de personnes (de nationalité belge) est également disponible sur le site Internet du Service Public Fédéral Affaires étrangères: https://diplomatie.belgium.be/fr

Accès au territoire de marchandises

Les autorités locales ont annoncé la suspension, depuis le 19 mars de toutes les liaisons aériennes et maritimes à destination et en provenance de l’Algérie, à l’exception du transport des marchandises.

4. DECISIONS DU GOUVERNEMENT EN TERMES D’IMPORTATIONS ET/OU D’EXPORTATIONS

Toutes les informations concernant les nouvelles mesures réglementaires consécutives à la crise sanitaire sont également disponibles ici: MacMap

5. MESURES DE SOUTIEN A L’ECONOMIE

FISCAL

Le 14 juillet, le gouvernement a annoncé la préparation d'un plan national de relance socio-économique, qui devait être discuté avec l'ensemble des acteurs économiques pendant l’été. Une loi de finances complémentaires (SFL) a été promulguée le 4 juin. Elle comprend des dispositions s'élevant à 70 milliards de dinars pour atténuer les impacts sanitaires et économiques de la crise du COVID-19. Pour le secteur de la santé, cela comprend 3,7 milliards pour les fournitures médicales, 16,5 milliards pour les primes aux agents de santé et 8,9 milliards pour le développement du secteur de la santé. Pour l'impact économique, la loi prévoit 20 milliards d'allocations aux chômeurs en raison du COVID, et 11,5 milliards pour les transferts aux ménages pauvres. Globalement, afin de s'adapter au nouvel environnement de bas prix du pétrole, la SFL prévoit une réduction des dépenses courantes et d'investissement de 5,7% (soit 2,2% du PIB 2019) par rapport à la loi de finances initiale pour 2020. En réponse à l'impact économique des mesures de verrouillage sur les ménages et les entreprises, les autorités ont également annoncé que: la déclaration et le paiement des impôts sur le revenu des particuliers et des entreprises ont été reportés, sauf pour les grandes entreprises; et (ii) les délais contractuels seraient assouplis et les pénalités pour les entreprises qui accusent des retards dans l'exécution des marchés publics seraient suspendues.

MONÉTAIRE ET MACROFINANCIER

Le 15 mars, la Banque d'Algérie a abaissé le taux de réserves obligatoires de 10% à 8% et son principal taux directeur de 25 points de base à 3,25%.

Le 6 avril, la Banque d'Algérie a annoncé qu'elle assouplissait les ratios de solvabilité, de liquidité et de prêts improductifs des banques. Les banques sont également autorisées à prolonger le paiement de certains prêts sans qu'il soit nécessaire de les provisionner.

Le 30 avril, la Banque d'Algérie a annoncé qu'elle abaissait son principal taux directeur de 3,25 à 3,00%, qu'elle abaissait son ratio de réserves obligatoires de 8% à 6% et qu'elle abaissait les décotes sur les titres publics utilisés pour le refinancement.

TAUX DE CHANGE ET BALANCE DES PAIEMENTS

Les autorités ont annoncé plusieurs mesures visant à réduire la facture d'importation d'au moins 10 milliards USD (6% du PIB). Les autorités ont interdit l'exportation de plusieurs produits, notamment des produits alimentaires, médicaux et d'hygiène.

Selon la source TSA Algérie du 27 juillet 2020, le Conseil des ministres et le président, Abdelmadjid Tebboune, ont décidé d’octroyer une aide financière d’un montant de 30.000 dinars aux petits métiers tels que les coiffeurs, les taxieurs, les artisans, ayant été impactés par la crise provoquée par la pandémie de coronavirus Covid-19.

Selon le communiqué du Conseil, cette aide sera accordée pendant une période de trois mois, sur la base d’une « évaluation rigoureuse de la situation de chaque corporation pendant les quatre derniers mois ».

Pour les entreprises, le président Abdelmadjid Tebboune a demandé au gouvernement de procéder au «gel du paiement des charges financières et des obligations fiscales et parafiscales» et ce jusqu’à la levée du confinement. « Aucune sanction ou paiement de pénalités ne sera exigé de ces opérateurs durant cette période ».

6. PERSPECTIVES ECONOMIQUES

Dernières mises à jour en Septembre 2020.

7. LIENS UTILES

INFORMATIONS SUR LE PAYS

http://www.awex-export.be/fr/marches-et-secteurs/

AIDES AUX ENTREPRISES

https://www.awex-export.be/fr/les-entreprises-wallonnes-et-le-covid19/liste-des-aides-accessibles

VOYAGES PROFESSIONNELS HORS UNION EUROPEENNE, ESPACE SCHENGEN ET ROYAUME-UNI

https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/

Ce site mentionne que sont autorisés «Les déplacements à l’étranger dans le cadre d’activités professionnelles, y compris les déplacements domicile/ lieu de travail».

C’est la police des frontières qui interprète les instructions et qui prend la décision. Pour plus d’information contactez:

DGA.LPA.BruNat.GC.Immigratie@police.belgium.eu ou BRUNAT.IMMI@police.belgium.eu

  • Call center Ministère fédéral de la Santé: 0800 14 689
  • Guichet entreprises: 1890 du lundi au vendredi de 12h à 17h

COVID-19 TEMPORY MEASURES

https://www.macmap.org/covid19

FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL (FMI)

POLICY RESPONSES

8. CONTACTS UTILES

Nos équipes restent bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à les contacter. Elles se feront un plaisir de répondre à vos demandes.

Conseiller économique et commercial

Sébastien HARDY (Représentant le Gouvernement bruxellois en Algérie et Tunisie)

Ambassade du Royaume de Belgique en Tunisie

Rue du 1er Juin 1955, 47

1082 Mutuelleville – Tunisie

T: +216 71 781 446;  + 216 23 652 106

www.hub.brussels

Ambassade de Belgique

Ambassade Alger

Rue Mohammed Benadache, coin 22, Chemin Youssef Tayebi

16030 El Biar Alger

Algérie

PO Box 341 - 16030 El Biar - Alger

Ambassadeur Pierre GILLON

T: +213 23 052 406

T: +213 23 052 401

T: +213 770 880 083 Numéro d'urgence en dehors des heures d'ouverture

algiers@diplobel.fed.be

algiers.visa@diplobel.fed.be

http://algeria.diplomatie.belgium.be

http://www.goo.gl/rijTZq  (Facebook)

Credimundi

Vous souhaitez connaître les risques liés à ce marché tant au niveau économique que politique.

Visitez le site

Chiffres clés

  • 44 Rang d'exportation pour la Belgique 2018
  • 43.24 Population (en millions) 2019
  • 140.17 Taux de change (monnaie locale pour 1€)
  • 16 PIB par habitant (en 2019)
  • 54 Rang d'exportation en Wallonie 2018
Retour en haut back to top